Essai publié le

Essai du scooter Quadro4 - Le maxiscooter à quatre roues accessible au permis B

Texte de Yann Blondel & Patrick Schneuwly / Photo(s) et vidéo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Voici plusieurs années que la firme suisse Quadro avait annoncé l’arrivée d’un scooter d’un nouveau genre. Comme son nom l’indique, il dispose de quatre roues. Quoi, un scooter à quatre roues ? Oui, vous avez bien lu !

Le Quadro4 est donc apparu en ce milieu d’année sur le marché européen ; il vient compléter la gamme à savoir le Quadro3 et Quadro3S qui, eux, ne disposent que de trois roues, ce qui n'est déjà pas mal (ou une de trop diront certains!). Quoi qu’il en soit, c’est une véritable innovation que nous avons pu tester avec ce Quadro4 et le moins que nous puissions dire, c’est qu’il permet beaucoup de choses !

Esthétiquement parlant, le Quadro4 ressemble à son frère à trois roues. Normal puisque la face avant est identique en tout point, le but étant bien évidemment de faire des économies afin de conserver un tarif contenu.

La face avant ajourée met en évidence le système de suspension HTS (Hydraulic Tilting System) permettant de prendre de l’angle (pris d'angle maximale : 45 degrés). Les trois vérins assurent l’amortissement et l’inclinaison ; ils sont interconnectés pour chaque train. Le vérin central assure l’absorption des chocs et gère les réactions des vérins latéraux, eux sont en charge de l’inclinaison. Si cette suspension peut paraître complexe, sachez seulement qu’elle est prévue pour durer la vie du scooter. Si vous deviez avoir un accident ou autre, il vous en coutera CHF 900.- pour changer l’ensemble avant ou arrière.

La comparaison avec le Quadro3 s’arrête là, puisque 78% des pièces sont nouvelles. On retrouve ainsi un nouveau cadre adoptant deux roues motrices à l'arrière équipées d’un différentiel et d’une double courroie de transmission. Tous les 5'000 kilomètres, il faut compter CHF 160.- pour un service. Le changement des courroies est quant à lui à prévoir en fonction de leur usure, soit environ tous les 10’000 kilomètres ; leur changement est facturé CHF 160.- (pour la paire). Correct, non ?

Le tableau de bord est également nouveau et propose tout ce qu’il faut : un compte-tours analogique, un compteur de vitesse, un cadran digital disposant d’une horloge, d’une jauge à essence en forme de nid d’abeille, un thermomètre extérieur, un indicateur de température d’huile, un double trip partiel et plusieurs indicateurs lumineux dont un qui avertissant l'ouverture du coffre. L’ensemble est très facile à prendre en main, vous n’aurez donc pas à bouquiner durant des heures pour savoir vous en servir.

La selle est large pour un maximum de confort. Une fois montée sur cette dernière culminant à quelques 770mm, la position adoptée est des plus naturelles et les grands gabarits se sentiront aussi très à l'aise ; le Quadro 4 est donc bien un maxi-scooter. Toutefois, les personnes de moins d'un mètre septante risquent de se trouver un peu haut ; en même temps, avec quatre roues, il y a peu de risques de chavirer, le Quadro4 tenant seul (ou presque) à la verticale. La pression sur la pédale de frein (au pied droit) verrouille la suspension et la direction, ce qui vous permet de rester droit.

Ce frein (de parking) est disposé juste en-dessous du guidon, ce dernier permet de verrouiller la suspension lors d’un parcage. Un autre frein de parking est également présent du côté droit de la selle et actionne une tige qui vient bloquer un des disques de freins arrière. Ceci évitera des actes malveillants ; enfin, sans même actionner l'un des freins de parking, le Quadro 4 ne se couche pas...

Du côté des rangements, c’est un peu la déception puisque ces derniers ne sont pas très accueillants et au vu du gabarit, nous nous attendions à mieux. Nous trouvons donc un petit coffre sous le guidon qui accueillera votre smartphone (une prise 12V se chargera de la recharge). Le logement sous la selle recevra volontiers un casque intégral, mais rien de plus. Le coffre est éclairé et dispose aussi d'une prise 12V.

Les présentations sont faites. Passons en selle !

La suite en page 2.
Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Stabilité à toute épreuve
+
Freinage intégral
+
Moteur volontaire
On a moins aimé :
-
Espace de rangement insuffisant
-
Absence d'ABS
-
A quand un moteur de plus de 350cc ?

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Quadro
Modèle :
Quadro4
Année :
2015
Catégorie :
Scooter
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Monocyclindre, 4 temps, 4 soupapes
Cylindrée :
346 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Electronique
Performances
Puissance max. :
30 ch à 7'500 tr/min
Couple max. :
33,2 Nm à 5'500 tr/min
Transmission
Finale :
2 courroies
Embrayage :
Centrifuge à sec
Partie Cycle
Châssis :
Tubulaire
Suspension AV :
HTS (Suspension oléopneumatique pendulaire)
Pneu AV :
110/80-14
Pneu AR :
110/80-14
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
2 disques de 240mm
Frein AR :
2 disques de 240mm
Dimensions
Longueur :
2'180 mm
Largeur :
1'340 mm
Hauteur de selle :
770 mm
Poids total :
269 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Grey Titanium
 
Swiss Red
 
White Snow
 
Black Mat
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'950.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Salon Swiss-Moto 2017 - 70'582 fans de moto se sont déplacés à Zürich
Du jeudi, 16 au dimanche, 19 février 2017, SWISS-MOTO a ouvert la nouvelle saison moto, avec de nombreuses nouveautés et des spectacles mis en scène en grande pompe.
Honda V4 Superbike – Elle devrait arriver en 2019
Alors que le constructeur ailé vient de revoir sérieusement sa sportive CBR1000RR, la tant attendue Supersport à moteur V4 devrait arriver sur le marché en 2019 pour succéder aux mythiques RC30 et RC45.
Suzuki Suisse dévoile sa liste de prix 2017
A l'image de la commercialisation tardive de sa supersportive 1000 tant attendue, Suzuki publie sa liste de prix 2017.
Interview Eric Bezon – Un chouette gars avec plein de motos et de belles histoires dans sa sacoche
Eric Bezon fait partie du paysage motocycliste romand, que dis-je même du paysage suisse tant il apporte à notre passion en assumant la sienne notamment pour la célèbre défunte marque genevoise : Motosacoche.
9e Rétro Moto Internationale St-Cergue (VD), le samedi 17 juin 2017
La neuvième édition de la Rétro Moto aura lieu le samedi 17 juin 2017.

Recherche

Hot news !

Essai KTM 1290 Super Adventure S - Pas le temps pour le paysage
Déjà connue sur la planète moto, la 1290 Super Adventure était jusqu’alors une routière long courrier à l’embonpoint handicapant qui essaye de donner le change à une allemande du même gabarit.
KTM Duke 790 – Prête à débarquer sur nos routes
Vous vous souvenez de la vidéo de présentation de la future Duke 790 ? Une bête toujours en travers avec le pneu qui fume ? C'est elle ! Et la version quasi définitive vient d'etre surprise lors d'un roulage.
Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur
Souvent citée en exemple de polyvalence, une certaine GS attire les convoitises de nombreux constructeurs. Dans son domaine elle fait la loi, les seules places restantes autour d’elle sont réservées à un segment inférieur ou des modèles plus spécialisés. La 1090 Adventure se place un peu en retrait point de vue technologique mais se concentre à procurer le maximum en regroupant l’essentiel.
Essai Kawasaki Z900 - On n'arrête plus le Z
Voilà 40 ans que la première Z900 (soit la 900 Z1) est apparue sur le marché. Ce roadster fût le premier à moteur 4 temps de la marque et ouvrit sans le savoir la voie à une longue lignée de motos toujours plus agressives. Pour faire la liaison entre la petite Z650 et la dernière Z1000R Edition, il ne manquait qu’une remplaçante à la Z800. Il était temps de revenir aux sources, avec la Z900.
Essai Kawasaki Ninja 650 - Sport tourisme réinventé
Directement liée au roadster Z650 tout fraîchement sorti, la Ninja 650 aura la tâche de percer dans le marché du sport tourisme. On peut lui trouver une parenté avec l’ER6F mais cela s’arrête au premier coup d’oeil. Le concept est différent et les attentes plus grandes. L’essai qui suit va droit à l’essentiel: que peut-on attendre de cette Ninja.
30 mois de prison pour le "Ghost Rider" genevois
Déjà condamné pour un "exploit" publié sur Youtube en 2012, un motard récidiviste du bout du lac repassera par la case prison après avoir récidivé sitôt sa première peine purgée.

Liens Partenaires