Essai publié le

Essai du scooter BMW C Evolution ABS - La révolution est en marche !

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

BMW l’a fait ! Ce printemps, la firme allemande a lancé sur le marché des maxi-scooters, le C Evolution, mais à la différence près de ceux de la concurrence, ce dernier n’est pas thermique, mais électrique.

Il est loin le temps des scooters électriques ne ressemblant pas à grand-chose et offrant des performances de voitures télécommandées bas de gamme. Pour le coup, BMW frappe fort, même très fort en proposant un scooter très abouti et distillant des performances à faire pâlir bon nombre de maxi-scooters thermiques de renom ! Pour proposer un produit abouti, la firme a été piocher du côté de son secteur automobile, domaine que les Allemands connaissent bien avec leurs voitures i8 et i3.

Côté look, je dois reconnaître que ce combo de couleurs et formes lui vont comme un gant, je ne suis d’ailleurs pas le seul à le dire puisque un bon nombre de scootéristes m’ont interpellé pour me demander la marque de mon destrier. En même temps, comment veux-tu passer inaperçu avec un coloris blanc/vert fluo ?

Le C Evolution conserve le gabarit d’un maxi-scooter, il se situe entre les fleurons de la marque : le C600 Sport et le C650 GT. D’ailleurs, certains éléments sont empruntés à l’un comme à l’autre. La face avant se veut agressive avec un double optique et une barre à LED, le tout suppléé par une bulle "courte" teintée noire (une version longue haute est disponible en option).

Les larges, très larges, trop larges rétroviseurs avec clignotants à LED intégrés sont empruntés au C650 GT, à la différence près que ces derniers augmentent la largeur globale à 947mm, contre 916mm pour le C650 GT ou encore 877mm pour la version C600 Sport. Cette largeur devient quelque peu handicapante pour les remontées de files. Toutefois, ces derniers peuvent se rabattre très facilement, ce qui vous permettra de vous faufiler sans souci. Puisque nous sommes dans les mesures, la large selle, est perchée à 780mm du sol, elle permet aux grands gabarits de se sentir à l'aise, d’autant plus que les marchepieds offrent de l’espace pour vos pieds. L’espace aux pieds est toutefois réduit par un imposant tunnel qui dissimule les batteries.

Pour ce qui est de l’équipement, le C Evolution ne fait pas dans le bas de gamme et vous offre un niveau de finition et de possibilités de réglages digne des plus belles autos de la marque.

Un large et lisible écran TFT couleurs vous fournit une quantité d’informations des plus appréciables, le tout via un commodo situé sur la poignée gauche. Bien évidemment, la base y est avec horloge, température extérieur, trip, pourcentage de la batterie, kilométrage à rebours, kW utilisés, ABS, anti-patinage, type de conduite (Dynamic, Road, Eco Pro, Sail). Chaque mode permet de disposer d’une puissance différente.

Le réglage s’effectue via un bouton situé sur la poignée droite, tout comme le réglage des poignées chauffantes (en option).

  • Dynamic : Puissance maximum avec un frein moteur élevé, donc une plus grande récupération d’énergie au lâcher des gaz.
  • Road : Puissance maximum, mais moins de moteur, autonomie annoncée 100km.
  • Eco Pro : Puissance diminuée associée à un frein moteur maximal, ce qui augmente le nombre de kilomètres d’une bonne dizaine, voire vingtaine si vous êtes light.
  • Sail : Puissance maximum, mais aucun frein moteur, la récupération d’énergie n’arrive qu’en touchant les freins.

Véritable luxe sur un scooter, d’autant plus électrique, la présence d’une marche arrière enclenchable sur une simple pression du comodo gauche.

Côté finition, aucun câble n’est apparent, une prouesse sur un véhicule électrique. Les ajustements des plastiques sont juste parfaits. Un  grand vide-poche avec fermeture à clé est disponible sur la droite, ce dernier dissimule une prise 12V, pratique pour recharger un smartphone ou pour utiliser un GPS, un autre se trouve à gauche, mais ce dernier sert de trappe à carburant, pardon à électricité.

Sous la large selle, l’espace n’est pas immense, mais permet toutefois de pouvoir y insérer un casque intégral et une paire de gants, voire en tassant un peu, une veste ou pantalon de pluie. Dommage que BMW n’ait pas repris le système du C600 Sport qui disposait d’un logement amovible et qui pour l’occasion permettait au moins en stationnement de pouvoir déposer deux casques.

Bien évidemment, et comme tout scooter qui se respecte, le C Evolution dispose d’une béquille centrale sur laquelle il faudra mettre tout votre poids pour soulever l'engin, mais également d’une béquille latérale qui verrouille un frein, une bonne chose si l’on se parque en descente par exemple, ou tout simplement pour éviter le vandalisme de bas étage.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look et coloris futuristes
+
Puissance du moteur
+
Le fait de ne plus passer à la pompe
On a moins aimé :
-
Autonomie des batteries (suivant utilisation)
-
Prix

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
C Evolution ABS
Année :
2014
Catégorie :
Scooter
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Electrique
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Lithium-ion haute tension
Performances
Puissance max. :
48 ch à 4'650 tr/min
Couple max. :
72 Nm à 0 à 4'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroire crantée
Boîte :
Automatique
Embrayage :
TCA
Partie Cycle
Châssis :
Tubulaire acier
Suspension AV :
Fourche inversée de 40mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur articulé
Débattement AR :
115 mm
Pneu AV :
120/70 R 15
Pneu AR :
160/60 R 15
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque de 270mm, 2 étriers flottants à 2 pistons
Frein AR :
Monodisque de 270mm, étrier flottant à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'190 mm
Largeur :
947 mm
Hauteur de selle :
780 mm
Poids total :
265 kg
Catalogue
Prix de vente :
CHF 17'000.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Indian FTR 1200 – Les premières photos du modèle de série fuitent
Nos collègues de Motorbike Writer viennent de dévoiler les premiers clichés du modèle qui entend lancer Indian sur le marché des roadsters
Le Hard Alpi Tour fête ses 10 ans!
La 10ème édition du Hard Alpi tour qui s’est déroulée les 7-8-9 septembre derniers s’est terminée à Sestriere (Piémont Italien) avec un nouveau record de participation (480 motards de 16 nations) et une météo estivale pour le plus grand bonheur des participants et de l’organisation après l’édition pluvieuse de 2017.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
BMW dévoile officiellement ses R1250GS et R1250RT 2019
Le constructeur bavarois a décidé d'avancer la date pour dévoiler officiellement son nouveau bloc moteur qui propulsera les R1200GS et R1200RT 2019.
Motus et bouche cousue - La firme US Motus Motorcycles met fin à ses activités
Motus Motorcycles, fabricant Américain de motos et du fameux moteur V4 de 1'650cc, vient d'annoncer la fermeture immédiate de son usine de production en Alabama.
Essai Harley-Davidson Road King Special – Le tourisme à l’américaine
« Mais pourquoi tu as pris ça ? »… « Ça roule tout seul ou il te faut un transpalette ? »… « Ah c’est à toi l’enclume parquée en bas ? »…

Recherche

Hot news !

Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.

Liens Partenaires