Essai publié le

Essai de la Yamaha MT-09 Race Blu – Japonaise de caractère

Texte de Marc / Photo(s) de RedZone Photos
Imprimer cet article

Enfin ! Les Japonais ont compris que les motards aiment les motos de caractère. Avec la MT-09, vous en prenez pour votre grade avec son moteur explosif et bourré de caractère. On pourrait presque dire que c’est une moto japopéenne.

A l’arrêt sur la béquille, dans sa sublime livrée Race Blue, la MT-09 peut sembler haute, la faute au dessin de son châssis et d’une colonne de direction largement au-dessus de la ligne de selle. Mais une fois assis sur cette dernière, j’ai eu l’excellente surprise de constater que malgré mon mètre septante-quatre, les deux pieds sont posés bien à plat et que mes jambes sont même légèrement fléchies.

L’assise est confortable et la moto semble étroite entre les jambes. Même les plus grands devraient pouvoir les caser facilement dans les échancrures du réservoir. Le guidon n’est pas trop éloigné et toutes les commandes tombent naturellement sous les mains. En comparaison d’une Street Triple (c’est sa principale rivale du fait de la motorisation), l’assise est moins basculée sur l’avant, le corps est plus redressé.

Le tableau de bord décalé sur la droite laisse bien voir la route, on voit presque ce qu’il se passe sous le pneu avant. Toutes les informations sont disponibles sur l’écran LCD, et bien qu’il ne soit pas grand les chiffres sont lisibles. Pour chipoter, on pourrait juste regretter que les barres du compte-tours ne soient pas un tantinet plus grandes.

Vient le moment de donner vie au trois-pattes et là on se rappelle immédiatement que Yamaha fabrique également des instruments de musique. Ils ont bossé sur l’acoustique au Japon ! Le "bruit" est très sympa, on entend bien l’admission et l’échappement laisse s’échapper un son un poil agressif, mais sans excès.

Pour rappel, la MT-09 est dotée de trois modes moteur, le "B" est celui qui tempère les ardeurs du moteur, le "standard" est destiné à une utilisation de tous les jours, d’ailleurs c’est celui qui est automatiquement sélectionné au démarrage, et le "A" est le mode sport. La différence entre les trois est flagrante !

Revenons à nos moutons, enfin plutôt aux chevaux qui peuplent le trois-cylindres de la MT-09. C’est donc sur le mode standard que je débute cet essai. Il est parfait pour affronter la ville. La moto répond virilement aux sollicitations de la poignée droite, mais elle sait se montrer docile et on ne se sent pas débordé. Avec l’assise assez droite, on voit loin et il est aisé de trouver sa place dans le flot de la circulation.

Je salue au passage la boîte à vitesses qui est douce et ne claque pas. Les rapports passent facilement grâce notamment à la course du sélecteur qui est assez courte. Durant tout l’essai, je n’ai jamais eu à souffrir d’un faux point mort ou d’un rapport mal engagé qui saute.

Enfin l’espace disponible s’élargit un peu, les "caisseux" qui faisaient route vers les centres commerciaux sont moins nombreux et je peux profiter du châssis de la MT-09 sur les routes de campagne. La moto se balance facilement de gauche à droite, bien aidée par son poids contenu et son centre de gravité placé assez haut. Elle m’a semblée un peu moins stable sur l’angle que sa rivale anglaise, moins calée sur ses suspensions.

Voilà peut-être un des rares points faibles de la MT-09. Pour offrir une moto de cette qualité à un prix plus que contenu, pour rappel la MT de base sans ABS est à CHF 9'790.-, il a bien fallu faire des économies quelque part. L’amortisseur arrière en fait les frais bien qu’il remplisse parfaitement son job dans la plupart des cas. A l’attaque, il m’a paru un peu faiblard en pompant exagérément, l’hydraulique n’étant pas assez freinée. Et comme seule la précontrainte du ressort est réglable, il ne sera pas possible de l’ajuster. Rien de dramatique. Cependant, la MT-09 vous permettra de laisser bien des compagnons derrière vous sur une route de col.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur
+
Polyvalence
+
Facilité
On a moins aimé :
-
Amortisseur arrière
-
A-coup de transmission en mode "A"
-
Ne pas avoir plus de modèles avec ce moteur

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
MT-09
Année :
2013
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
3 cylindres 4-temps
Cylindrée :
850 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique, injecteurs sur le guide de soupape
Performances
Puissance max. :
115 ch à 10'000 tr/min
Couple max. :
87.5 Nm à 8'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre alu coulé sous pression
Suspension AV :
Fourche inversée dotée de tubes de 41 mm
Course AV :
137 mm
Suspension AR :
Suspension arrière Monocross avec amortisseur horizontal
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70ZR17
Pneu AR :
180/55ZR17
Freinage
ABS :
Non
Frein AV :
Disques flottants avant de 298 mm de diamètre avec étriers en monte radiale
Frein AR :
Simple disque
Dimensions
Longueur :
2'075 mm
Empattement :
1'440 mm
Largeur :
815 mm
Hauteur de selle :
815 mm
Poids total :
188 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Deep Armor
 
Blazing Orange
 
Matt Grey
 
Race Blu
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'790.-
Version ABS - 10'490.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

La Triumph Rocket 3 se dévoile officiellement… en version TFC premium
Le futur monstre britannique se dévoile enfin.
Triumph dévoile le concept TFC… et une sublime Truxthon à la finition ultra haut de gamme!
Triumph a dévoilé ce soir une nouvelle gamme de moto custom, exclusive et limitée : la TFC, pour Triumph Factory Custom.
Offre d'emploi - Yamaha Center Fribourg recherche un(e) mécanicien(ne)
Vous êtes au bénéfice d'une formation de mécanicien(ne) en motocycles et vous souhaitez mettre vos connaissances au service d'une marque dynamique.
Une Honda XR650L Flat Track en hommage à Nicky Hayden
Le 22 mai 2017, le Kid du Kentucky, Nicky Hayden perdait la vie lors d’un accident de vélo. Récemment, l’association américaine « American Motorcyclist Association » a rendu hommage au talentueux pilote. Une initiative qui a été suivie par de nombreux fans de course et du pilote. 
Stage AcidTracks 2019 à Vaison Piste - Viens apprendre ou te perfectionner début avril
La saison 2019 des AcidTracks s’ouvrira les 7 et 8 avril sur le circuit de Vaison Piste avec pour la deuxième année consécutive notre fameux stage.
Concours Swiss-Moto 2019 - Nous mettons en jeu 200 billets pour le salon Suisse
Le salon Swiss-Moto ouvrira ses portes d'ici quelques semaines, soit du 21 au 24 février 2019.

Recherche

Hot news !

Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.

Liens Partenaires