Essai publié le

Ducati Multistrada 1200 Pikes Peak - Psychanalyse non comprise

Texte de Patrick Schneuwly (Chambre 36-B) / Photo(s) et vidéo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Conduire une Multistrada, et plus généralement une Ducati, c'est assumer de faire tourner des têtes. Avec sa belle robe rouge et son échappement Termignoni, aussitôt entendue, elle scotche le regard. Le châssis apparent rouge vif et directement vissé au moteur annonce d'office la couleur : il va y avoir du sport !

Le style avant tout

Devant, deux narines proéminentes en fibre de carbone gavent d'air le gros bi-cylindre qui anime l'Italienne. Au-dessus, le bloc optique à LED évidemment apparenté à celui de la Panigale donne une gueule très sportive au maxi-trail. Les rétroviseurs et les pare-mains identiquent à la version précédente qu'ils ne sont pas un mal. Au contraire, la vision arrière est très bonne et les clignotants intégrés au pare-mains sont toujours aussi beaux.

Sur la version Pikes Peak, seul un petit saute-vent réglable en carbone complète la face avant. Autres détails spécifiques à cette édition spéciale : le cache-courroie de distribution en carbone,  les deux pare-boues en carbone et surtout les jantes forgées Marchesini. Celles-ci, 2.7kg gagnés sur les jantes classiques, diminuent les masses non-suspendues. Un kilo gagné à cet endroit compte plus que partout ailleurs.

Dernier bonus, le silencieux Termignoni en carbone avec ses caches en alu eloxé noirs. Le son qu'il produit est magnifique. Le niveau sonore est juste à la hauteur qu'on peut attendre d'une Italienne, heureusement bien en-dessous d'une RSV4.

Au delà de l'apparence

Il y a quelques années, les motos s'équipaient l'une après l'autre d'ABS. Maintenant, ce sont les contrôles de traction qui font peu à peu leur arrivée. Summum de la technologie : les suspensions actives font leur loi pour imposer leur efficacité extrême. 

En 2007, BMW ouvrait le bal avec son système ESA sur la R1200GS, suivi par Ducati en 2010 sur la Multistrada 1200S Sport/Touring. En 2012, les Allemands sortaient la sportive HP4 avec un système de suspensions actives semblable à celui qu'on trouve sur les voitures : à l'approche d'un choc un rien plus violent, la suspension se durcit automatiquement et très rapidement. Le système est proche de celui des Multistrada 1200S Touring, Pikes Peak et Granturismo 2013.

Vous le savez certainement, la remplaçante de la 1200GS a fait son apparition à Cologne en 2012, cette dernière a été équipée du système ESA Dynamique. Le maxi trail transalpin et allemand sont sur le même plan, techniquement, pour les suspensions. Jadis équipée par la marque suédoise Öhlins, Ducati a dû se tourner vers Sachs pour trouver une fourche équipée de capteurs pour le réglage dynamique.

Le coeur de la Multistrada, le bicylindre Testastretta 11° de 1198.4cm3, est bien connu du monde de la moto pour être la version assagie du moteur utilisée sur les superbike. La puissance maximum a été réduite pour plus d'onctuosité et d'agrément à mi-régime. Avec ses 150 chevaux, c'est quand même le bloc le plus puissant monté dans un maxi-trail (avec celui de la KTM Adventure 1190). De quoi vous allonger les bras lors de chaque envolée lyrique de la mécanique. Dans sa version 2013, le couple grimpe de 5.8Nm pour atteindre 124.5Nm à 7'500 tr/min. Etrangement, Ducati semble avoir parié sur la puissance du bicylindre, car le quatre cylindre de la CrossTourer produit plus de couple à un régime plus bas.

L'étagement de la boîte et le rapport de transmission n'ont pas changé sur le nouveau modèle. On peut tout à fait cruiser à 120 en sixième, mais la reprise sera assez longue. Tombez deux rapports et vous vous envolerez dans un grondement ténébreux. Le seul défaut est en première et deuxième à basse vitesse, la Multistrada vibre pas mal. Le pignon de 14 dents règle ceci, mais change le reste de la transmission.

Comme précédemment, l'ordinateur de bord permet d'indiquer aux suspensions si on part en balade seul, accompagné, chargé de bagages ou non. Ce même ordinateur propose quatre préréglages de cartographie moteur, de contrôle de traction et d'ABS : Sport, Touring, Urban et Enduro. Un réglage fin est aussi possible dans le menu, si vous souhaitez retirer une valeur d'ABS au mode sport ou ajouter du contrôle de motricité en Touring.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Electronique de pointe
+
Phares LED du plus bel effet
+
Sonorité d'outre tombe
+
Agilité époustouflante
On a moins aimé :
-
Vu le niveau d'équipement, on a droit de dire le prix ?

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Multistrada 1200 S Pikes Peak
Année :
2013
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en L, distribution Desmodromique à 2 bougies et 4 soupapes par cylindre, Dual Spark
Cylindrée :
1198.4 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique Mitsubishi, corps papillon elliptiques Mikuni
Performances
Puissance max. :
150 ch à 9'250 tr/min
Couple max. :
124.5 Nm à 7'500 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne 5.30"; Pignon 15, Couronne 40
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile, antidribble et commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Cadre Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche Sachs 48mm entièrement ajustable. Réglage électronique en compression et en détente grâce au Ducati Skyhook Suspension
Course AV :
170 mm
Suspension AR :
Mono amortisseur Sachs entièrement ajustable Réglage électronique en compression et en détente Pré charge du ressort ajustable grâce au DSS Mono-bras oscillant en aluminium
Débattement AR :
170 mm
Pneu AV :
120/70 17
Pneu AR :
190/55 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2 disques semi-flottant de 320mm, étriers Brembo à fixation radiale, 4 pistons, 2 plaquettes
Frein AR :
Disque de 245mm, etriers à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'200 mm
Empattement :
1'530 mm
Largeur :
945 mm
Hauteur de selle :
850 mm
Poids à sec :
194 kg
Poids total :
222 kg
Réservoir :
20 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Rouge Pikes Peak
Catalogue
Prix de vente :
CHF 27'990.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai – KTM 790 Duke : Prêt, partez…FUN !
C’est « à domicile » que nous avons cette fois-ci testé la nouvelle venue de la firme de Mattighofen. Et croyez moi, elle n’a pas été épargnée.
Meurthe-et-Moselle (F) - Un jeune en motocross percute trois enfants sur la place du village
En marge des festivités liées à la victoire de la France lors de la finale de la Coupe du monde hier soir s’est déroulé un accident dramatique.
Yamaha "Hooligan" Café Scrambler – Quand la XTZ 660 s'encanaille
Le préparateur polonais Piotr, qui officie au sein d'Operational Group, nous a concocté une magnifique préparation sur une base inhabituelle : une Yamaha XTZ660.
Yamaha Niken Tour – Deux rendez-vous en Suisse
S'il est bien une nouveauté atypique cette année, c'est le Yamaha Niken qui remporte la palme et le constructeur vous propose de l'essayer au travers d'un Niken Tour qui sillonnera l'Europe tout l'été.
Bonnie & Klyde sur les routes de l’est - Interview de ces deux aventuriers « On the road » !
Il y a quelques semaines, Amaia et Marvin sont partis en direction de l’est avec leurs fidèles destriers Bonnie & Klyde. Où sont-ils et qu’ont-ils vécu ?
Comparatif gros roadsters - Adrénaline en tube! Kawasaki Z1000R Edition vs Triumph Speed Triple RS vs Ducati Monster 1200 S vs Yamaha MT-10
Quatre roadsters sportifs pour quatre philosophies nettement différentes : c'est le ratio équilibré d'un comparatif riche en sensations réalisé par la rédaction, qui aura mis en avant les qualités de chaque machine... et l'éternelle niaiserie des essayeurs.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires