Essai publié le

Furygan AFS-10 Evo - Adoptés une fois assouplis

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Selon moi, le gant idéal tient parfaitement la main, la laisse respirer et se fait oublier quand il faut utiliser les commandes de sa moto. Les Furygan AFS 10 se plaçent bien à tous ces niveaux.

Dans le cadre de notre hypertest gants, une paire de Furygan AFS-10 Evo est arrivée à la rédaction. Je les ai utilisés quelque temps pour vous en parler plus en détails !

A la sortie de l'emballage, le cuir de chèvre est encore raide et peu mobile. Par exemple, le serrant du poignet est encore figé et enfiler les gants demande un peu de contorsion. Cependant, même au premier essayage la forme racing est déjà agréable.

Au début, il faudra pas mal d'efforts pour utiliser les leviers de freins et d'embrayage, et encore plus sur une sportive pour moi qui suis grand. J'avais commencé à les former sur la Tiger 1050 Sport, avec les bras bien droits, ainsi on ne sent pas les serrants encore durs.

Depuis ma première paire avec velcro au poignet et à l'avant-bras, je suis séduit par le confort que ça apporte. Ouvert plus grand, les gants sont plus faciles à enfiler et tiennent mieux la main quand ils sont fermés, surtout grâce à la petite sangle du poignet. Avec le double grand velcro, la manche du blouson ou de la veste reste aussi mieux en place.

Dotés de très nombreux inserts en carbone ou en plastique, les AFS-10 Evo offrent une grande protection en cas de chute. La coque pour le dos de la mains fait partie des classiques du genre. Les cinq inserts du pouce, du majeur et de l'annulaire protègent les doigts de l'abrasion. Le tranchant de la main est aussi à l'abri avec un pad sur l'auriculaire. Un renfort contre les chocs est encore placé au bas de la paume côté antérieur, tout comme les deux parties les plus imposantes sur le serrage pour les manches.

Heureusement, les dix renforts sont à la fois bien placés et bien proportionnés pour ne pas se transformer en point de pression. Dernier atout sécurité de ces gants : l'annulaire et l'auriculaire sont solidement liés pour minimiser certaines lésions. L'assemblage de ces gants est excellent. J'ai eu beau chercher, je n'ai pas non plus trouvé de coutures mal placées.

Niveau confort, la paume est en grande partie doublée de cuir mais est aussi agrémentée d'une partie antidérapante très robuste que je n'imagine pas se décoller ! Enfin, comme tout modèle haut de gamme, les coutures de l'index et de l'auriculaire sont partiellement à l'exterieur et celles du majeur et de l'annulaire sont complètement exposées.

Un gant racing comme le AFS-10 Evo se porte le plus souvent au printemps et en été. Voilà pourquoi le cuir autour des doigts est perforé pour laisser passer un flux d'air. La coque du dos de la main sert lui aussi d'aération avec une écope obstruée pour rester au frais sans accueillir d'insectes.

Sur une moto équipée de protèges mains, dès 4-5°C, leur utilisation était supportable. J'attends quand même que le soleil revienne... (ndlr : essai effectué entre février-mars 2013)

Avec leur prix contenu et leurs très nombreux atouts de confort ou de sécurité, les Furygan ASF-10 Evo ciblent plusieurs clientèles. D'abord les pistards purs et durs, puis ceux qui ne voient un circuit qu'occasionnellement dans l'année. Enfin, ceux qui ont déjà un équipement très orienté compétition pour la route se tourneront aussi vers ce type de gants.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Serrage au poignet et à la manche
+
Nombreux renforts en carbone
+
Confort et style soigné
On a moins aimé :
-
Relativement long à former
-
Pas évident à retirer
-
Absence de renfort scaphoïde

Fiche technique

Modèle
Marque :
Furygan
Modèle :
AFS-10 Evo
Tailles :
S, M, L, XL, 2XL, 3XL
Spécificités
Matière :
100% cuir de chèvre
Coques et renforts :
Sur pouce majeur et annulaire
 
Dos de la main
 
Tranchant de la main
 
Carpe
 
Avant-bras
Serragants :
Poignets
 
Avant-bras
Coutures extérieures :
Inder, majeur, annulaire et auriculaire
Aération :
Entre chaque doit
 
Dos de la main
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
139.- €
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Le casque Simpson Venom arrive en Suisse - Encore un casque qui va faire trembler les mamies
La célèbre marque de casque US Simpson arrive en Suisse avec son superbe modèle Venom.
Tuto - Fabrique ton casque moto modulable - Le Shoei Neotec II peut-être tranquille
Lolo Cochet nous explique dans un tuto, comment fabriquer un casque modulable.
Gilet airbag IXON - L'expérience du circuit au bénéfice des motards du quotidien
Alors qu'il y a quelques années nous parlions à peine de protection dorsale, voici que les gilets airbag se popularisent. Toutes les marques s'y mettent à leur tour. Et cette fois, c'est IXON qui propose son gilet.
Bottes Sport iXS RS-400 - Ça fleure bon le racing
Le fabricant suisse de vêtements et accessoires pour motard, iXS, présente ses nouvelles bottes : les RS-400.
Nouveau casque modulable Shoei Neotec II
Shoei renouvelle sa gamme de casques Touring et propose une seconde version de son best-seller modulable : le Neotec. Voici donc le Neotec II.
Blouson Alpinestars Missile - Le blouson cuir compatible avec le système Airbag Tech-Air
Alpinestars présente son nouveau blouson en cuir pouvant accueillir le système d'airbag TechAir.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires