Essai publié le

Furygan Mangusta - Le cuir (presque) toutes saisons

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly et Denis Guyot
Imprimer cet article

Un blouson en cuir Furygan, ça en jette toujours. Avec une coupe très serrée, un cuir épais de très bonne qualité et la fameuse panthère dans le dos, on reconnaît même de loin un produit de la marque française. Le Mangusta en jette, lui aussi. Mais pas seulement: grâce à une doublure amovible très efficace et à une surprenante résistance à l’eau, il vous accompagnera jusqu’aux premiers frimas de l’hiver!

Vu comme ça, sur son cintre, il n’a pourtant rien d’une bonne veste d’hiver. La coupe typique Furygan est bien présente et l’aspect sportif du blouson séduit immédiatement. Dans cette livrée gris/plomb, le Mangusta se fait également très chic. Au toucher comme à l’oeil, le cuir plutôt épais rassure sur sa qualité et ses facultés de protections. On ne l’a même pas enfilé qu’on s’y sent déjà bien!

A l’enfilage, justement, on est d’abord assez dérouté. Les manches épousent naturellement la forme des bras mais on se sent très à l’étroit tant la doublure est serrée. Avec un bon pull, on peine un peu à bien plier les coudes! Le cuir est neuf et s’assouplira avec le temps, mais la coupe près du corps et la doublure épaisse limitent vraiment les mouvements quotidiens. On enfile littéralement un sac à dos, par exemple, en se contorsionnant comme un artiste de cirque. A ce propos, évitez d’être aussi borné que votre serviteur: desserrez les sangles des bretelles…Offrant deux poches extérieures, dont les fermetures éclair sont bien protégées, ainsi que deux poches intérieures, le blouson n’offre toutefois pas beaucoup de place pour vos petites affaires. La coupe près du corps est à ce prix… Prévoyez le minimum vital: un porte-monnaie fin, un jeu de clés pas encombrant et votre portable. Le reste devra prendre place dans un sac à dos.

Le Mangusta est donc un peu étriqué pour partir faire ses courses, mais une fois en selle, sa proximité (on peut presque parler d’intimité!) avec votre corps prend tout son sens. Le cuir, c’est la seconde peau du motard, dit-on. La coupe du Mangusta illustre tout à fait cette formule! Mis à part cette petite gêne en pliant bien le coude, vite oubliée d’ailleurs, on ne se sent pas gêné par le blouson, malgré son poids conséquent. Que ce soit en promenade ou en usage plus sportif, le Mangusta, mieux que se faire oublier, procure un sentiment de sécurité, comme une carapace très bien articulée. Saluons ici la présence d’origine d’une petite protection dorsale assez épaisse, qui conforte le pilote dans cette impression de sécurité.

Cependant, ce qui frappe sur le Mangusta, c’est sa résistance aux caprices de la météo. La doublure un peu serrée garantit une bonne protection contre les premiers frimas et vous protégera honnêtement du froid lors des petits trajets qui ponctuent le début de l’hiver. Des inserts en tissu sur les bras pouvaient laisser craindre un flux d’air froid, mais la doublure stoppe efficacement le phénomène.

Et la pluie dans tout ça? Eh bien, après avoir reçu deux jolies rincées, le blouson n’a pourtant pas laissé passer une goutte d’eau! L’étanchéité du Mangusta est remarquable pour un cuir: il supportera sans mal une petite ondée sur le retour d’une promenade ou lors de votre sortie du travail.

Le Furygan Mangusta se montre fidèle aux promesses qu’il formule lorsqu’on le regarde. Son confort « sportif » et sa coupe étroite rebuteront sûrement les baroudeurs, le produit n’étant pas du tout développé à leur intention. Pour qui désire un blouson sportif de qualité, qui pourra aussi être porté un peu avant le printemps et encore un bon moment après l’été, le choix devrait être vite fait. Et puis, une fois de retour sur son cintre, y’a pas à dire… il en jette toujours!

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le traitement imperméable
+
La résistance au froid bienvenue sur un cuir
On a moins aimé :
-
On se sent un peu serré avec la doublure

Fiche technique

Modèle
Marque :
Furygan
Modèle :
Mangusta
Tailles :
S, M, L, XL, XXL, 3XL, 4XL
Spécificités
Matière :
Cuir de vachette, traité imperméable
Doublure :
Matelassée, amovible
Protections :
Epaules, coudes et dos, homologuées CE, SAS et TEC
Coloris disponibles
Coloris :
Noir/Blanc
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 699.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11
Shoei présente sa collection 2018 des NXR et X-Spirit III
Le fabricant Japonais de casques haut de gamme, Shoei, vient de dévoiler sa collection 2018.
Essai du casque Airoh S5 - La bonne alternative qualité/prix
Un casque hybride route/tout-terrain avec un look racé et pourvu d’un écran pare-soleil pour moins de CHF 300.- ? Ça existe et on le trouve chez nos voisins transalpins Airoh.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires