Article du 19 novembre 2020

Nouveauté 2021 - Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT

Texte de Patrick / Photo(s) de Yamaha Motor Europe

Mettre le moteur CP3 dans un châssis Sport Touring s'apparente à une idée de génie au regard du nombre d'unités vendues. Second changement de nom pour ce modèle, appelez-la désormais Tracer 9.

Le moteur de la nouvelle MT-09 est logiquement transplanté dans ce nouveau modèle. Affichant 890 cm3 grâce à un alésage 3mm plus grand, on profite d'un regain de couple de 7% en pointe mais surtout 93 Nm disponibles déjà à 7'000 tr/min. La puissance maximale s'établit à 119 ch à 10'000 tr/min, 4 de plus que jusqu'à présent.

Bien caché sous la moto, l'échappement reprendre la conception "1 chambre et demi" du roadster qui cache bien son silencieux. Le moteur et l'échappement pèsent ensemble 3,1 kg. de moins que dans le passé. La transmission évolue elle aussi, avec une 1ère et 2ème vitesse adaptée à l'abaissement de la courbe de couple, l'embrayage assisté anti-drible se manipule plus facilement. Le quickshifter bidirectionnel sera l'apanage de la version GT tout comme les poignées chauffantes dans un tout autre registre.

C'est un nouveau châssis Deltabox moulé sous pression qui accueille le CP3 dans une position plus verticale que dans sa version précédente : 52.3° contre 47.5°. Ceci améliore l'équilibre d'ensemble du châssis tout comme le feeling de l'avant en virage. Les points de montage sont aussi inédit pour permettre d'augmenter la charge utile de la moto.

Comme sur le roadster, le bras oscillant pivote à l'intérieur du châssis et non plus à l'extérieur. Bien que similaire à l'oeil, le bras est 60 mm plus long par rapport à MT-09, la longueur est idendique à Tracer 900. Pour un modèle Sport Touring, la capacité de chargement a augmenté de 7% pour arriver à maximum 193 kg, ce qui est un argument intéressant. Prévue pour accueillir des valises latérale et un top-case, la version GT livre de série les deux sacoches latérales rigides.

La centrale inertielle IMU fait aussi partie de l'offre de série de la Tracer 9. Contrôle de motricité (Tracton Control et Slide Control System) et anti-wheeling sont réglable en bloc selon 3 niveaux, mais aussi individuellement si nécessaire. Le Brake Control (BC) offre la possibilité au conducteur d'avoi run ABS standard (BC1) ou un ABS sur l'angle (BC2).

Le nombre de modes disponibles passe à 4 au lieu de 3, discernant plus confortablement le comportement moteur. En 1 on a un comportement très direct, 2 utilisation standard, 3 conduite asceptisée, 4 conduite sur chaussée humide ou à adhérence précaire. La nouvele poignée de gaz Ride-by-wire perfectionnée sur la R1M, permet naturellement l'intégration du régulateur de vitesse, comme sur la MT-09 SP.

L'autonomie théorique de la Tacer est augmentée grâce au déplacement des injecteurs de carburant en amont du papillon d'admission. 9% d'économie d'essence se traduisent en une autonomie de 350 km. avec 18 litres dans le réservoir.

Sans surprise le style applique la recette qui a déjà marché pour la Tracer 700 : un look dynamique et dépouillé, qui reprend à plusieurs endroits un design en pointe. Le pare-brise plus large reste réglable sur une course de 50 mm. par palier de 5 mm. Tous les feux sont à LED, avec un effet de 3D à l'arrière, des clignotants compact et puissant et chaque côté du phare avant qui s'occupe d'un type d'éclairage.

La version GT se permet en plus l'éclairage adaptatif en courbe. Deuxième moto de la marque à proposer ceci (après la FJR1300AE), elle fait appel à 2 LED orientées vers l'intérieur des virage et la centrale IMU module l'intensité de la LED en fonction de la vitesse et de l'angle pris par la moto pour éclairer idéalement la corde. 

Le tableau de bord est inédit, avec 3 écrans TFT couleur 3.5 pouces. Celui de gauche affiche les informations crutiales à la conduite et les réglages, celui de droite tout ce qui est des informations de trajet, etc. La lisibilité devrait en tout temps être au rendez-vous.

Pour contribuer à l'alégement et au comportement dynamique de la moto, la Tracer 9 a aussi droit au fameuse jantes "Spin Forged" du roadster, particulièrement légère. Chaussée des nouveau Bridgestone T32, les deux marques niponnes renouvellent leur confiance sur la Tracer 9.

Ces roues sont reliées à la moto, entre autre par une fourche ø41 mm. entrièrement réglable et 30 mm. plus courte que l'ancienne. La biellette de l'amortisseur lui aussi réglable a été modifiée en conséquence pour maintenir une bonne garde au sol malgré l'installation du système d'échappement sous la moto.

Sur la version GT, c'est le KYB Actimatic Damper System qui est installé. Ce système de suspension semi-active travaille avec la centrale IMU pour régler la fourche et l'amortisseur de la meilleur façon à chaque instant. Réglable en 2 modes, A-1 destiné à une conduite sportive et privilégiant la précision, A-2 pour offrir le plus de confort possible.

Le freinage reprend les composants apporté au roadster, à savoir le maâtre-cylindre de frein radial pour un freinage plus linéaire que le pilote ressens mieux.

Le choix sera donné au pilote parmi 8 positions de conduite, en agissant sans outils sur la selle qui a deux position (et se trouve 15 mm. plus bas d'origine), ou avec des outils sur les paramètres suivants: 

  • Reposes-pieds 15 mm. plus haut ou moins haut que la position centrale.
  • Guidon 9 mm. plus en avant et 4 mm. plus haut que la position normale.

Les deux versions feront leur arrivée dans les concessions Suisse fin Mars, le prix n'est pas encore connu.

Patrick
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
Tracer 9 (GT)
Année :
2021
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Trois cylindres en ligne CP3, 4 soupapes, double ACT
Cylindrée :
890 cm3
Refroidissement :
liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
119 ch à 10'000 tr/min
Couple max. :
93 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 vitesses avec QSS bidirectionnel
Embrayage :
multidisques à bain d'huile, anti-dribble
Partie cycle
Châssis :
Diamant en aluminium coulé sous pression
Suspension AV :
Fourche inversée entièrement réglable ø 41 mm (KYB Actimatic Damper System)
Course AV :
130 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur (KYB Actimatic Damper System)
Débattement AR :
122 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double frein à disque hydraulique, Ø 298 mm
Frein AR :
Simple frein à disque hydraulique, Ø 245 mm
Dimensions
Longueur :
2'175 mm
Empattement :
1'500 mm
Largeur :
885 mm
Hauteur de selle :
810 mm
825 avec la selle position haute
Poids total :
213 kg
Réservoir :
19 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Red line
 
Tech Kamo
 
Icon Grey (GT uniquement)
Catalogue
En ligne :

Plus d'articles Moto

Etanchez votre soif de chemins avec les Honda CRF 300 L et CRF 300 Rally
L'enduro de route de Honda se perfectionne avec notamment une 6ème vitesse, un châssis plus souple et un meilleur rapport poids/puissance. C'est peut-être elle l'alliée du voyage en tout terrain que vous rêvez de faire.
Kawasaki se projette vers l'avenir avec de courtes vidéos
En marge de la présentation de ses nouveautés, la marque partagé trois vidéos suggérant des développements à venir.
Ducati Diavel 1260 Lamborghini - 630 pièces d'art mécanique italien
Ducati et Lamborghini, deux marques propriété de Volkswagen, ont chacune un certain prestige. Toutes deux issues de la Motor Valley, elles partagent les mêmes routes pour la mise au point de leurs machines.
JC Racing Béziers imagine une 848 SS, hommage aux Super Sport italiennes
Jérémie Duchampt, mécanicien dans le sud-ouest de la France s'était déjà penché sur une Streetfighter 1098 en début de saison. Certainement inspiré, il rend hommage cette fois-ci aux 750 SS et 900 SS sur une base de 848.
Honda CMX1100 Rebel - Le cruiser populaire poussé en taille XL
Avec sa CMX500, Honda a joué la carte du classicisme avec justesse, ce qui a placé le cruiser 500 cm3 en 3ème place du marché européen. Petit emprunt à la banque d'organes de la marque pour sortir une version XL.
Le roadster à compresseur s'offre une amélioration - Kawasaki Z H2 SE
La Kawasaki Z H2 a jeté un pavé dans la mare en adoptant le compresseur pour un roadster. Deux ans après sa sortie, le modèle d'offre une SE mieux équipée.

Hot news !

Une KTM 1290 Super Duke RR en approche
Nos confrères de Motociclismo.it viennent de divulguer qu'une KTM Super Duke RR devrait être dévoilée dans les prochains jours.
Honda CBR 1000 RR-R Fireblade - De la route à la piste, un essai complet
La nouvelle Honda Fireblade regroupe tous les superlatifs tout en restant homologuée. L'essai au Qatar était focalisé sur le circuit, mais une fois lâchée sur route ouverte, qu'est-ce que ça donne ?
Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !