Article du 16 janvier 2019

Dakar 2019 – 8ème étape : le retour de KTM

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de A.S.O. / DPPI

Une étape au départ particulier, ce mardi à San Juan de Marcona. Nommé « Super Ica », il avait pour principe de faire partir ensemble les 10 motos, les 10 autos et les 5 camions les plus rapides de l’étape de la veille. Sympa pour le spectacle, nettement moins pour les motos qui devaient rouler avec les camions.

Composée d’une première partie de spéciale sur des pistes très roulantes, et d’une somptueuse deuxième partie dans les dunes d’Ica, déjà parcourues le deuxième jour, cette 8ème étape comportait aussi quelques pièges de navigation sur les derniers kilomètres. Le tout saupoudré de fesh-fesh et par des températures grimpant jusqu'à 40°, of course.

Ricky Brabec (Honda #15), qui se voyait déjà être le 1er étasunien à remporter la mythique course, voit son rêve brisé et sa course s'arrêter net, victime malgré lui d’une mécanique défaillante au kilomètre 56. Ce ne sera définitivement pas cette année qu’Honda parviendra à mettre en terme au règne des KTM sur le Dakar, la 1ère moto ailée pointant à plus d’heure au général (José Ignacio Cornejo Florimo à la 9ème place).

Les KTM, elles étaient justement en embuscade, et n’ont pas manqué l’occasion de s’emparer de la tête de la course. « Jusqu’au ravitaillement en essence, Toby était vraiment rapide. Mais j’ai fait le forcing en arrivant sur la zone de dunes. Ça n’était pas facile car il y avait du brouillard et des pierres qu’on avait du mal à voir. J’ai beaucoup attaqué », raconte Matthias Walkner (KTM #1), le tenant du titre, lors de l’arrivée à Pisco. L’autrichien se replace dans la course et est virtuellement sur le podium, en 3ème position, à 6’35 de Toby Price (KTM #3). L’australien fait la bonne opération du jour, avec une 3ème place à l’arrivée de la spéciale, et une 1ère position au général. Lui qui doit avoir des gênes de fakir, pour rouler de la sorte avec un scaphoïde fracturé, a ouvert les gaz en grand sur un parcours technique à souhait : « J’ai donné le maximum, je ne pouvais pas faire plus. Mon poignet est en feu. J’essaye juste de ne pas y penser, mais c’est très difficile. Quand c’est possible, j’essaie de le reposer… je fais comme je peux ! »

Entre les deux hommes s’interpose Pablo Quintamilla (#6) et sa Husqvarna : « Je suis parti assez loin, et il y avait beaucoup de poussière au milieu des camions. L’étape était dure, il a fallu que je dépasse tout ce monde. Mais la course est encore ouverte. Nous partirons tous ensemble demain matin, ça laisse peu de chances de gagner du temps, mais je vais continuer d’attaquer. »

Si l’on prend en compte que Husqvarna appartient à KTM, et que la FR 450 Rally est techniquement identique à sa sœur autrichienne, on constate que la marque orange occupe désormais les 4 premières places du classement général. Comme quoi… tout vient à point à qui sait attendre.

Ne reste alors plus que Yamaha pour contrer cette invasion orange. Alors qu’il démarrait cette 8ème étape à la 2ème place du classement général, Adrien Van Beveren (Yamaha #4) n’a pas été en mesure de profiter de l’abandon de l’américain. Malgré un gros rythme, plusieurs problèmes de navigation lui on fait perdre gros : « J’ai voulu attaquer fort, mais je me suis perdu, je n’ai pas réussi à ouvrir les WP tout de suite. Je comptais sur cette étape pour faire une différence, mais ça n’a pas été comme je voulais. Je sais que je ne suis pas très satisfait de ma spéciale. J’avais fait de la bonne navigation jusqu’à maintenant, et aujourd’hui je me suis planté plusieurs fois dans les dunes, et j’ai perdu du temps là où je n’aurais pas dû en perdre. C’est le Dakar, ça fait partie de la course. » Il dégringole à la 5ème place du général, mais reste placé à 9’54 du nouveau leader. Xavier de Soultrait (Yamaha #18) occupe quant à lui la 7ème place du général, mais à plus de 45 minutes.

A noter l’abandon de Stefan Svitko (KTM #11). D’abord arrêté pour cause de problème technique sur sa KTM privée, le pilote slovaque a lourdement chuté et à dû être évacué, souffrant d’un traumatisme crânien. Il quitte son 10ème Dakar à la huitième position du général.

La 9ème étape fera une boucle autour de Pisco, avec un départ en ligne pour une spéciale de 313km pour 96km de liaison. C’est la dernière grosse étape avant Lima, la 10ème spéciale ne faisant « que » 112km demain.

 

Classement :

Etape 8 :

1. Matthias Walkner - #1 (KTM 450 Rally)

2. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 0’45

3. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 1’13

4. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 6’21

5. Andrew Short - #29 (Husqvarna FR450 Rally) – à 9’51

6. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 11’48

7. Luciano Benavides - #77 (KTM 450 Rally) – à 12’51

8. José Ignacio Cornejo Florimo - #10 (Honda CRF 450 Rally) – à 13’48

9. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 15’07

10. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 15’50

Général:

1. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally)

2. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 1’03

3. Matthias Walkner - #1 (KTM 450 Rally) – à 6’35

4. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 6’38

5. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 9’54

6. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 21’41

7. Andrew Short - #29 (Husqvarna FR450 Rally) – à 39’27

8. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 46’17

9. Luciano Benavides - #77 (KTM 450 Rally) – à 1h04’24

10. José Ignacio Cornejo Florimo - #10 (Honda CRF 450 Rally) – à 1h05’44

Mathias
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Comment suivre la saison de MotoGP 2019 à la TV ou sur le net ?
La saison 2019 de MotoGP débutera le 10 mars prochain au Qatar et comme vous l'avez certainement lu dans notre publication d'il y a quelques jours, Canal+ remplacera Eurosport pour la diffusion des courses.
Une nouvelle norme pour les casques en championnat FIM
La sécurité des pilotes est l'une des principales préoccupations des organisateurs de courses de moto, notamment au sein de la FIM, qui gère une grande partie des compétitions mondiales.
WSSP 2019 – Randy Krummenacher mène les débats lors de la première journée à Phillip Island
La première journée de tests en Australie s’est achevée sur le meilleur temps du Suisse Randy Krummenacher (BARDAHL Evan Bros WSSP Team). Mais il faut souligner que trois constructeurs se disputent les 5 premières places. Et ça, ça promet du spectacle…
Moto2 - Sam Lowes en quête de rédemption et du titre
Cette nouvelle campagne 2019 s’annonce décisive pour le pilote anglais Sam Lowes après deux saisons difficiles.
Ana Carrasco veut être la première femme à remporter une victoire en MotoGP
La pilote espagnole Ana Carrasco aura marqué l'histoire en devenant la première femme a remporté un titre mondial dans le domaine de la moto, mais elle ne compte pas s'arrêter là.
Le MotoGP arrive sur Canal+ avec une batterie de nouveaux journalistes
Une conférence de presse était donnée, ce vendredi à Paris, afin de présenter le nouveau dispositif dont bénéficieront le MotoGP™ et ses fans en France.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.