Article du 18 août 2016

Trophée Pirelli 600 à Pau Arnos - Le week-end de Sébastien Fraga

Texte de Marc / Photo(s) de FB Seb Fraga et Etienne Maurin

Le week-end passé, en sus du Championnat Suisse, il se courait également le Championnat de France Superbike au sein duquel court notre jeune pilote, Sébastien Fraga#80, en Trophée Pirelli 600, coupe réservée aux jeunes espoirs.

Nous retrouvons donc Seb Fraga sur le circuit de Pau-Arnos au guidon de sa Yamaha R6 préparée aux petits oignons par les sorciers du TCP Racing basé dans le Sud à Brignoles.

Et le moins que l'on puisse dire est que Seb est un, sinon le grand espoir, de sa catégorie du Trophée Pirelli 600 qui se court au sein du Championnat de France Supersport. Il y brille en apprenant vite tant les circuits qui sont nouveaux pour lui que le pilotage de la R6 et le travail au sein d'un team.

On vous laisse découvrir son résumé ci-dessous : 

Exceptionnellement nous arrivons sur le circuit de Pau-Arnos le mercredi soir, puisque nous avions l’autorisation de rouler en essais privés à partir du jeudi. Je venais de passer 3 jours avec mon team à Brignoles et j’ai pu faire la route avec eux ce qui était très sympa.

Le jeudi matin j’ai eu la surprise de voir Lucas Mahias (entre autre champion de France Supersport en gagnant toutes les courses) arriver et me dire qu’il roulerait avec moi pendant la journée. Je pars donc pour la première séance sur un circuit que je ne connais pas avec Monsieur Mahias devant moi.

La première séance se passe plutôt bien puisque, pour ne pas connaître le circuit, mes chronos sont déjà bons. Cette journée a été très productive car j’ai progressé tout au long de la journée, entre autres grâce aux conseils avisés de Lucas Mahias, que je remercie, et que nous avons pu trouver une bonne base de réglage.

Vendredi les horaires normaux reprennent, c’est-à-dire deux séances libres de 45 minutes chacune. Durant ces deux séances nous avons pu peaufiner les réglages en n’utilisant que des vieux pneus. Je réalise malgré ça le 4ème temps au scratch, ce qui était de bon augure pour la suite.

Essais qualificatifs : 

Le samedi matin, pour la première séance qualificative, Sébastien Cerdan (manager du team TCP) et moi savions, comme j’avais un bon rythme sur ce circuit, que j’ai tout de suite apprécié, qu’il ne me faudrait pas beaucoup de tours pour réussir à me qualifier correctement. Afin d’économiser les pneus, je sors pour un premier run où je ne fais que trois tours, ce qui me permet d’obtenir la 2ème place provisoire en trophée Pirelli (3ème au scratch). Je suis resté dans le box environ 20 minutes et je suis ressorti seulement 5 tours pour confirmer ma 2ème place en Pirelli (3ème sur la grille de départ) pour la première course du dimanche. Ça sera la première fois que je m’élancerai depuis la première ligne !

Pour la 2ème séance qualificative, nous optons pour la même stratégie. Mais en sortant pour mon 2ème relais je vois qu’un de mes concurrents est derrière moi. Pour ne pas le laisser profiter de mes trajectoires, je fais un passage par les stands, en sachant que cette perte de temps ne me laisserait plus qu’un seul tour lancé afin de réaliser un bon chrono. A ce moment j’étais 2ème à un peu plus de 2 dixièmes de la pole. J’ai alors tout donné dans mon dernier tour, ce qui m’a permis de décrocher la pole in extrémis (5ème au général) pour seulement 0.023 secondes d’avance ! Toute l’équipe et moi étions aux anges !

Les courses :

Nous partons pour la première course et comme à mon habitude je rate complètement mon départ et me retrouve 14ème au premier virage ! Je remonte jusqu’à la 10ème place (2ème du trophée Pirelli), mais voyant le premier de ma catégorie s’éloigner et ayant distancé mon poursuivant, je gère ma course pour terminer sur la 2ème marche du podium en catégorie Pirelli (10ème au général).

Pour la deuxième course, les conditions sont très dures puisqu’il fait 34 °C dans l’air et plus de 50 C° au sol. Ça va être difficile pour nous mais surtout pour les machines et les pneus. Je prends un bien meilleur départ, mais, alors que j’étais 6ème, trois pilotes chutent devant moi ce qui cause un arrêt de course. Nouveau départ, que je réussi à nouveau, puisque je conserve ma 5ème place au général et la 1ère au classement Pirelli. Après seulement un tour j’avais déjà 2.7 secondes d’avance sur le 2ème Pirelli. Malheureusement, je perds l’avant dans le 3ème virage, chute et ne peux pas repartir.

La prochaine course se déroulera le premier week-end de septembre à Carole.

Je tiens à remercier tous les mécanos qui travaillent d’arrache-pied pour que je puisse rouler dans les meilleures conditions possibles et surtout Sébastien Cerdan, toujours à l’écoute et qui mène toute cette équipe d’une main de maître (mais toujours dans la bonne humeur !) pour nous permettre de réaliser d’aussi bonnes performances.

Rendez-vous à Carole du 2 au 4 septembre !

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

WSBK 2021 - Alex Lowes continuera avec le KRT en 2021
Alors qu’un seul week-end de course a été disputé, Alex Lowes et le Kawasaki Racing Team (KRT) ont déjà annoncés que leur collaboration se poursuivrait en 2021.
MotoGP™ 2021 - Miller pilotera la Ducati officielle !
La rumeur courait depuis un certain temps, c'est désormais officiel. Jack Miller passe du team Pramac Racing au team usine Ducati !
Apprendre le stunt - Une formation en ligne existe
Dans tous les domaines de la moto il y a deux façons d’apprendre. La première en essayant par soi-même au prix de nombreuses chutes et frais, la seconde en suivant un enseignement donné par un spécialiste en la matière, cela vaut aussi pour le monde du stunt.
MotoGP 2021 – Jack Miller a déjà une fesse sur la Ducati officielle
Le rapprochement entre Jack Miller et le team officiel Ducati avance à grand pas ces derniers et ce malgré qu'aucune course ou qu'aucun essai ne soit disputé.
Márquez : « Remonter sur une moto, un feeling incomparable »
Certes ce n’était que du MX, mais les deux frères n’ont pas boudé leur plaisir en cette période de déconfinement.
MotoGP virtuel à Misano Adriatico - Doublé des frères Márquez
Marc Márquez aurait pu repartir avec les honneurs, mais aura été surpris par une attaque de son propre frères dans le dernier virage.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.