Article du 27 avril 2016

Trophée de France Pirelli 600 à Nogaro – Premier podium pour Seb Fraga

Texte de Marc / Photo(s) de Etienne Maurin et Photomotoon

Le week-end passé a eu lieu la deuxième manche du Trophée de France Pirelli 600 sur le tracé de Nogaro, le jeune Seb Fraga y a signé son premier podium dans la catégorie à la grande joie de son team, le TCP Racing.

Magnifique week-end de course pour Seb Fraga à Nogaro, il ramène de gros points en Trophée Pirelli 600 et surtout son premier podium, nous vous laissons décrouvrir son résumé ci-dessous :

Nous sommes arrivés le jeudi soir sur le circuit de Nogaro que je connaissais déjà.

Le vendredi nous avons, comme d’habitude, deux séances libres de 45 minutes. Nous partons pour la première séance sur une piste piégeuse, puisque pas totalement sèche, mais je parviens quand même à faire de bons chronos et termine cette séance à la 2ème place, ce qui était encourageant pour le reste du week-end.

Mes bons chronos se sont confirmés à la deuxième séance libre puisque je fini premier, en améliorant mes chronos des tests de début d’année.

Pour les qualifications ce fut plus compliqué… nous sommes partis en pneus pluie sur une piste mouillée en début de séance, mais 15 minutes avant la fin de la session la trajectoire commençait à sécher. Je suis rentré au box et avec toute mon équipe nous hésitions à passer deux pneus secs ou laisser le pneu pluie à l’avant. J’étais d’avis de passer deux pneus secs, mais mon coéquipier Peter Polesso, plus expérimenté que moi, en a décidé autrement afin que je puisse être plus rapidement dans de bons chronos, ce dont je le remercie puisque dès mon troisième tour lancé je pointe à la première place en Trophée Pirelli (3ème au général) avant de me faire passer dans la dernière minute par Peter et un autre concurrent. Je termine cette séance avec la pôle en Trophée Pirelli et 5ème au général.

La deuxième qualification a été encore plus compliquée que la première puisque nous partons à nouveau sur une piste mouillée, mais avec trajectoire séchante. Je n’ai malheureusement pas réussi à me mettre dans le rythme tout de suite et suis rentré au box pour faire quelques réglages. En ressortant du box j’ai réussi à améliorer un peu mon chrono, mais je n’ai bénéficié que de deux tours avant qu’une très grosse averse nous oblige à rentrer aux stands. On ne voyait plus à 5m !!! Quand l’averse s’est un peu calmée je suis reparti, mais je n’ai pas réussi à améliorer, contrairement à Peter qui a décroché la pôle dans son tout dernier tour. Je tiens encore une fois à le féliciter pour ce magnifique tour de force qui n’était pas évident du tout dans de telles conditions !

Pour ma part, je fini cette séance 6ème en Pirelli (15ème au général), et partirai de la 5ème ligne pour la deuxième course.

Les courses :

Le patron du team ayant commandé le soleil pour le dimanche, je me couche confiant et en me réveillant… miracle ! la piste est sèche !

Je m’élance pour la première course confiant et extrêmement motivé. Malheureusement, je rate un peu mon départ et me retrouve à la 11ème place au premier virage. Mais j’étais vraiment déterminé à remonter et me place à la sixième place à la fin du 6ème tour. Je me retrouve dans le même groupe que Peter Polesso, Louis Bulle, Hugo Clere et le champion sortant Cédric Tangre et premier Pirelli avec plus de 2 secondes d’avance sur le 2ème. J’ai réussi à tenir ce groupe de tête les 11 premiers tours jusqu’à ce que mon pneu arrière se dégrade, ce qui m’empêchait de ré-accélérer comme je le voulais, ce qui m’a crispé sur la moto et a provoqué une crampe à l’avant-bras. Je n’ai fait que de dégringoler au classement pour finalement terminer 4ème Pirelli (13ème au général).

Je pensais que la deuxième course allait être plus compliquée que la première puisque je partais en 15ème position sur la grille, mais je me suis dit qu’en prenant un bon départ ça pouvait le faire. Malheureusement je rate complètement mon départ (il va falloir que je dise à mon patron d’enlever la marche arrière sur ma moto) et me retrouve au-delà de la 20ème place au premier virage. Je me motive et me bats toute la course, opérant une remontée jusqu’à la troisième place en Pirelli (12ème au général).

Et là, toute nouvelle expérience. Premier podium en 600 et de surcroit en FSBK. Podium que je dois à toute mon équipe qui fait un super boulot, que ce soit les week-ends de course, ou entre les courses pour que j’aie toujours une moto au top.

En résumé, ce week-end a été très positif puisque nous avons pu constater que ces pneus ne permettaient pas un style de pilotage trop agressif en course et que nous savons maintenant comment pallier à ce problème.

En plus de tout cela, j’ai réussi à faire le meilleur tour en course dans les deux manches (en catégorie trophée Pirelli). Je me retrouve actuellement 4ème au classement, 6 points derrière le 3ème et à 32 points du leader.

Merci à tous mes partenaires, sponsors, amis et famille qui me suivent et qui croient en moi.

Prochain rendez-vous à Lédenon sur un circuit que je connais et que j’apprécie, plus motivé que jamais !

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

8 Heures de Sepang - Le team Moto Ain avec Robin Mulhauser termine 1er de la catégorie Superstock
Dans cette course à rebondissements, Moto Ain a tracé sa route jusqu’au pied du podium pour s’imposer à nouveau en Superstock.
8 Heures de Sepang - Le Yart Yamaha s'impose lors d'une course éprouvante
Le YART Yamaha s’impose devant Honda Asia Dream Racing with Showa et BMW Motorrad World Endurance Team en Malaisie pour la première édition des 8 Hours of Sepang, une course très éprouvante en raison de conditions météo très difficiles.
8 Heures de Sepang - Le Yamaha Sepang Racing en pole position
Le Yamaha Sepang Racing confirme sa pole position lors d’un Top10 Trial à suspense. Il devance le Honda Asia Dream Racing with Showa et le F.C.C. TSR Honda France sur la grille de départ.
Dakar 2020 – Le règlement s'adapte au Moyen-Orient
Alors que cela fait bien des années que le Dakar a quitté les terres africaines pour celles d'Amérique du Sud, le rallye s'apprête à rejoindre les dunes d'Arabie Saoudite et ses règles et mœurs bien plus strictes !
MotoGP 2020 - Johann Zarco (enfin) confirmé chez Ducati Reale Avintia Racing
C'est enfin officiel, Johann Zarco sera bel et bien sur la grille de départ MotoGP 2020 au guidon d'une Ducati GP19 pour le team Reale Avintia Racing.
8 Heures de Sepang - Les 14 et 15 décembre la FIM et la FIA lanceront le premier double évènement
Le Circuit International de Sepang et Eurosport Events innovent en Malaisie et lancent le premier double événement auto et moto qui marquera l’histoire des sports mécaniques en Asie associant la passion de la compétition et du spectacle.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.