Article du 29 mars 2016

Trophée de France Pirelli 600 - Le résumé du 1er week-end de course de Seb Fraga

Texte de Marc / Photo(s) de Team TCP Racing Team

Ce week-end a eu lieu la première course du Trophée de France Pirelli 600 qui se court dans le cadre du Championnat de France Superbike. Vous trouverez ci-dessous le résumé de notre pilote Seb Fraga.

Nous sommes arrivés le jeudi sur le circuit du Mans que je ne connaissais pas encore. J’ai tout de suite pu constater que je n’étais plus en championnat suisse vu tous les gros teams présents, mais j’étais impatient de rouler avec tous ces pilotes.

Le vendredi nous avions deux séances libres de 45 minutes ce qui me fait une nouvelle chose à apprendre puisque je n’avais jamais eu l’occasion de gérer des séances aussi longues.

Avant la première séance, Sébastien Cerdan et Peter Polesso sont venus me donner de précieux conseils pour garder la tête froide et réussir mon week-end le mieux possible.

Je pars pour la première séance libre (FP1) sur une piste mouillée et améliore mes chronos de tours en tours pour terminer 4ème de ma catégorie (13ème au général). Et là, encore une nouveauté pour moi... la télémétrie qui m’a énormément aidé à progresser durant tout le week-end. Cela grâce à Jean-François et Jordy (Tournay Distribution) qui ont "décodé" toutes ces courbes qui, au début, ne voulaient pas dire grand-chose pour moi. Après avoir changé les réglages de la moto et étudié le plan du circuit avec Peter, je pars pour la FP2 sur une piste humide mais en pneus secs cette fois. Je continue d’améliorer mes chronos pour finir 2ème de ma catégorie (6ème au général). J’étais donc très content puisque les conditions n’étaient vraiment pas optimales.

Pour l’équipe et moi, le job était fait.

Le samedi, nous avions deux séances de qualifications, toujours de 45 minutes. Pour la première qualif (déterminant la grille de départ de la première course), la piste était de nouveau très piégeuse puisqu’il n’y avait que la trajectoire de sèche. Je suis parti en pneus pluie comme la plupart de mes concurrents, mais je suis assez vite rentré au box pour passer les pneus secs. Je repars mais un drapeau rouge est venu interrompre mon premier tour lancé. Nous sommes repartis après cette interruption alors qu’il ne restait que 8 minutes.

Malheureusement je n’ai pas eu de tours clairs mais je parviens quand même à me hisser 3ème de ma catégorie (13ème  au général) ce qui n’était pas trop mal pour une première qualif, mais je voulais faire mieux.

La 2ème qualif s’est passée sur le sec, mais avec des gouttes de pluie à certains endroits du circuit. Je suis parti avec un pneu arrière usé pour retrouver mon rythme, ce que j’ai d’ailleurs fait assez rapidement, puis je suis rentré au stand pour passer un arrière neuf. Avant la qualif, Peter m’a dit "tu vas voir les 5 premiers tours le pneu est scotché à la piste". Donc, en sortant des box, je me suis dit "écoute Peter, il sait de quoi il parle !"  J’ai pu assez vite constater qu’il avait raison puisqu’en étant plein angle, à fond, avant le point de corde, la moto n’a pas fait un mouvement, ce qui m’a permis de réaliser un bon 1’44’’2 et ainsi de décrocher la pole position en Pirelli Cup (5ème au général), malgré une petite chute sans gravité à cause de la pluie qui tombait.

Je tiens à remercier Lucas, mon mécano, et Jordan le mécano de Peter, Rémy et même Peter pour avoir réparé la moto pour le lendemain, jour des courses.

Maintenant place aux courses :

A nouveau des conditions difficiles puisque la piste est séchante, mais trop mouillée pour partir en pneus secs, de plus il fait très froid. Course difficile pour moi puisqu’au premier tour deux pilotes tombent devant moi un autre me percute à l’entrée d’un virage, mais je réussi à rester sur mes roues. Toutes ces chutes et touchettes ne m’ont pas mis en confiance durant toute la course, ce qui m’a empêché de me lâcher et tenir un bon rythme, terminant ainsi à la 5ème place (16ème  au général).

Les conditions météos se sont encore dégradées pour la 2ème course puisque la piste était détrempée. Je fais un départ catastrophique, faisant même croire au patron du team qu’il y avait une marche arrière sur la moto. La course s’est déroulée comme la première. N’étant pas en confiance je suis les conseils du patron "rester sur me roues" pour terminer à la 5ème place (15 au général).

A la fin de ce week-end je me retrouve 5ème à égalité de points avec le 4ème au classement Pirelli.

Je suis un peu déçu des résultats des courses au vu de mes essais, mais avec le recul cela reste un très bon week-end puisque nous avons extrêmement bien travaillé avec toute mon équipe que je tiens à remercier à nouveau, sans oublier Jérôme Rousseau pour s’être s’y bien occupé de nous durant tout le week-end.

Bilan positif puisque je reste dans la course dans le haut du classement. Nous partons motivés pour la prochaine à Nogaro les 22-23 et 24 avril 2016.

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto2 en Argentine – Jesko Raffin sera du voyage
C'est une excellente nouvelle pour le pilote suisse, après avoir disputé le Grand-Prix d'ouverture de saison au Qatar, Jesko a également été appelé par le team NTS RW Racing pour disputer la manche en Argentine.
WSBK en Thaïlande course II - Bautista écrase la concurrence
Et de six pour Bautista en Thaïlande !
WSSP en Thaïlande - Cluzel l'emporte devant Krummenacher
Cluzel renoue avec la victoire en Thaïlande
WSBK en Thailande course Superpole - Cinquième succès pour Alvaro Bautista
Bautista remporte une Course Tissot-Superpole écourtée
WSBK en Thaïlande course 1 - Bautista continue sur sa lancée
Bautista triomphe en Thaïlande devant Rea
WorldSSP en Thaïlande - Jules Cluzel s'offre la pole position devant Randy Krummenacher
Le Français s’est montré le plus rapide de la Tissot-Superpole WorldSSP devant Randy Krummenacher.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.