Essai publié le 09 décembre 2020

Essai Triumph Trident 660 - La nouvelle référence chez les roadsters de moyenne cylindrée ?

Texte de Phoukham Phothirath / Photo(s) de Kingdom Creative UK & Phoukham Phothirath

Dire que la bataille fait rage dans cette catégorie est un doux euphémisme ! Des années que les Yamaha MT-07, Kawasaki Z650 et autre Honda CB650R monopolisent les premières places dans cette catégorie si disputée, la MT-07 virant en tête systématiquement depuis son lancement en 2014.

Cette année, elle se fait quelque peu chahuter par cette Z650 que nous avons testée en janvier : en effet, les chiffres de vente à novembre 2020 indiquent que 1'281, 1'230 et 340 unités ont été vendues pour le trio précité sur notre marché helvétique (Source : Moto Suisse).

En faisant irruption chez les roadsters de moyenne cylindrée avec la Trident 660, Triumph s’attaque frontalement à ce marché et réclame clairement sa part du gâteau et des ventes. L’année 2021 verra-t-elle l’éruption de LA nouvelle référence de la catégorie ?! C’est ce que nous sommes allés découvrir à Ténérife, lors du lancement presse organisé par Triumph.

Un peu d’historique et de statique pour commencer. En réactivant la dénomination « Trident » la firme britannique nous renvoie à son illustre histoire. Tout d’abord au début des années 70 avec les fameuses Trident « Slippery Sam » qui se sont imposées au Tourist Trophy, à Daytona et au Bol d’Or. Un peu plus proche de nous, il y a eu la Trident 900 de 1992…

La mouture qui nous intéresse aujourd’hui est la Trident 660 et elle trônera dans les showrooms des concessions début Février 2021. La moto a été présentée il y a un peu plus d’un mois. C’est un trois cylindre de 660 cm3, enserré dans un cadre tubulaire. Elle est même très moderne, avec toute sa technologie embarquée : deux modes de conduite ("Road" et "Rain"), un écran TFT qui réunit toutes les informations utiles, un ride by wire, des aides électroniques (comme le traction control par exemple) et même la possibilité d’installer une shifter up&down.

Du côté des périphériques, on notera la présence des pneus Michelin Pilot Road 5 (la même monte équipera la MT-07 de 2021), des disques de freins au diamètre généreux (310mm de diamètre) et pincés par des étriers non radiaux. La marque japonaise Showa officie du côté des suspensions, avec notamment une fourche inversée de 41mm de diamètre.

Avec ses 81cv disponibles à 10'250 tours/min, la Trident 660 est plus puissante que ses concurrentes MT-07 (74cv) et ‎‎Z650‎‎ (68cv) – seule la CB650R la surpasse avec son quatre cylindres et ses 95cv. C’est le seul trois cylindres de la catégorie, les autres étant soit des bi- (MT-07 et Z650) soit des quatre cylindres.

Au niveau du budget, il faudra débourser CHF 8’990.- pour acquérir la Trident (un peu voire beaucoup plus si l'on fait chauffer le configurateur du constructeur...), contre CHF7’990.-/8'190.- pour la Z650 en version de base ou en SE (silencieux Akrapovic, couvre-selle passager, bulle fumée, protection de réservoir), tandis qu’une MT-07 2020 s’échangeait contre CHF7'790.- en 2020 (le tarif du millésime 2021 n’ayant pas encore été communiqué). Quant à la Honda CB650R, son prix de vente recommandé est de CHF9'930.-. Dans son argumentaire commercial, Triumph insiste néanmoins sur les révisions qui interviennent tous les 16'000 kilomètres, la garantie de 2 ans, ainsi que sur les coûts réduits des entretiens.

Enfin, comme souvent chez le constructeur britannique et même sur un roadster au tarif plutôt serré, la finition est d’un très bon niveau et ne souffre aucune critique (vue le logo verni au niveau du réservoir ?).

Trêve de chiffres, en selle !

Je suis dans le Groupe 1 dont le guide/l’ouvreur n’est autre que Gary Johnson, légende du Tourist Trophy et double vainqueur de l’épreuve en 2011 et 2014. Briefing et déjà une première consigne: en haut sur le plateau, il y a un virage qui reste à l’ombre jusque tard dans la matinée, juste faire attention à la gelée matinale résiduelle. Oui, tout de suite dans l’ambiance. Je démarre la moto, et réveille le triple qui s’ébroue en activant ses tripes mécaniques. Une sonorité typique du trois cylindres, ni trop feutré ni trop envahissant, juste belle déjà avec son pot d’origine. Et laisse la mécanique chauffer tranquillement, tandis que je finis d’enfiler mon équipement… Mon cœur manque de rater deux ou trois battements tant je suis ému. On y est. Enfin. La Trident 660. Ténérife. Le rond-point pavé de l’hôtel. Et je suis de la première vague. Et avec Gary Johnson aux manettes.

J’enfourche la moto, et pose les pieds à plat grâce aux 805mm de hauteur de selle. Le guidon large tombe bien sous la main, les commandes sont intuitives et se font immédiatement oublier.

On quitte l’hôtel pour s’insérer directement sur une voie rapide. Elle accélère bien, ça tracte bien, avec une bonne poussée en avant. On longe un moment le littoral puis Gary nous fait quitter la côte, ses vagues, ses wind- et kite-surfeurs, ses golfeurs et on commence ainsi à prendre un peu de hauteur. Direction: l’intérieur des terres et le fameux El Teide, qui culmine à 3'718m. On traverse des petits villages, et aussi l’occasion de vérifier la maniabilité de l’engin, ainsi que sa masse raisonnable (on parle ici de 189 kg en ordre de marche).

La moto se laisse manœuvrer facilement, repart sur un filet de gaz sans râler, et la direction y est neutre et ne tombe pas. Les suspensions absorbent bien les sections ondulées, voire crevassées qui infestent certains abords des villages. Elles ne sont pas trop souples, sont relativement bien accordées et préservent un bon niveau de confort tout en maintenant de bonnes remontées d’informations sur ce qui se passe sous les roues…

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur souple en bas, rempli au mileu et qui reste rageur en haut
+
Partie-cycle saine et équilibrée, maniable et stable à la fois
+
Finition et équipement (TFT, électronique/connectivité, pneus, etc)
+
Coûts des entretiens et de fonctionnement
On a moins aimé :
-
Rayon de braquage juste correct
-
Léger manque de progressivité du frein avant
-
Pas de vraies poignées de maintien passager (option)

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Trident
Année :
2021
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 4 temps, DOHC, 12 soupapes
Cylindrée :
660 cm3
Refroidissement :
liquide
Alimentation :
Injection électronique multi-point avec ride-by-wire
Performances
Puissance max. :
81 ch à 10'250 tr/min
Couple max. :
59 Nm à 5'250 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
multidisques à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre périmétrique en acier tubulaire
Suspension AV :
Fourche inversée Showa ø41mm non réglable
Suspension AR :
Monoamortisseur Showa
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disques ø310mm, étriers radiaux 2 pistons Nissin
Frein AR :
Disque Nissin Ø 255 mm, étrier 1 piston Nissin
Dimensions
Longueur :
2'020 mm
Empattement :
1'401 mm
Largeur :
795 mm
Hauteur de selle :
805 mm
Poids total :
189 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Crystal white
 
Sapphire black
 
Matt jet black and silver ice
 
Silver ice diablo red
Catalogue
Prix de vente :
CHF 8'990.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Une Aprilia Tuono façon Superbike américain de années 80
À quoi peut bien ressembler une Aprilia Tuono façon Superbike américain de années 80?"Le Week-End De Course" l'a fait !
C'est le week-end des grandes finales… La Schallenberg Classic et le championnat de France de la Montagne
Ne ratez pas la Schallenberg Classic ce weekend, mais aussi la finale du championnat de France de la Montagne à Chanaz (73, France voisine)
Essai Ducati Monster 2021 – Changement d'(Monts)ère
Cette année 2021 sonne comme celle du changement drastique pour la Ducati Monster, le constructeur de Bologne repartant quasiment d'une feuille blanche après... 29 ans ! Ces nouvelles solutions techniques permettent-elles au "Monstre" de perdurer ?
Week-end de test BMW par Facchinetti motos
Ce week-end à Saint-Cergue, 18 modèles de BMW seront mis à disposition par Facchinetti Motos pour des essais.
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée…
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée mais ne l’appelez pas « Daytona »…
BMW R18 B & Transcontinental : A l'assaut de l'Amérique!
D’ici la fin de cette année 2021, BMW s’attend à célébrer un nouveau record de ventes avec près de 140'000 motos déjà écoulées jusqu’en août. Les objectifs sont clairs : Être la marque moto premium numéro 1 au niveau mondial. Rien que ça !Après avoir lancé avec succès les R18 et R18 Classic en 2020 (4'000 ventes), la marque bavaroise dévoile aujourd’hui les R18 B et R18 Transcontinental. Ces deux nouveaux modèles, également motorisés par le plus gros boxer de tous les temps, sont prêts pour en découdre avec leurs concurrentes américaines.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.