Essai publié le 26 mai 2015

Essai de la Honda VFR800X Crossrunner 2015 - La Crossrunner évolue dans le bon sens

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Honda fait son retour sur le marché des trails mid-size avec l’arrivée de cette nouvelle mouture de de la VFR800X Crossrunner. La firme ailée n’en est pas à son coup d’essai puisqu’en 2011, une précédente version avait vu le jour, mais son design hasardeux n’avait pas trouver son public. Aujourd’hui, les choses ont changé avec l’arrivée de cette nouvelle version basée sur la Sport-GT VFR800F que nous avions testée lors de sa sortie au début de l’année 2014.

Honda a donc compris la leçon et propose aujourd’hui une moto qui a su évoluer dans le bon sens. L’optique avant reprend la forme d'un grand X, commune à plusieurs modèles de la gamme et est équipée de feux diurnes à LED. Il est ici surmonté d’un petit pare-brise qui, malheureusement pour les très grands gabarits, n’est pas réglable en hauteur. Honda innove avec de nouveaux clignotants intelligent à LED à rappel automatique: Ces derniers fonctionnent de manière autonome en prenant les informations du système ABS et des roues et calcule le moment opportun pour couper le clignotement lorsque la moto se trouve de nouveau en ligne droite. Si les ajustements des plastiques sont bons, comme d'habitude chez Honda, on regrettera d’apercevoir quelques cordons de soudure.

Passé la face avant, le poste de pilotage propose un large guidon en aluminium posé sur des pontets idéalement placés en hauteur et dispose d’un bloc-compteur à diodes rétro-éclairées. Ce dernier propose les informations essentielles et ne fait pas dans le superflu. Toutefois, vous y trouverez tout ce qu’il vous faut. Compteur de vitesse et compte-tours partagent l’espace avec les indicateurs de rapport engagé, de consommation et d’autonomie, la jauge de température ambiante, la montre de bord et les différents totaliseurs.

Un témoin affiche également l’allure de chauffe des poignées (cinq possibilités) et le réglage du TC (Traction Control) réglable sur deux positions via un commodo rapporté. Si ces deux dernières intentions sont bienvenues, j’aurais aimé que l’intégration de ces deux éléments soit plus discrètes (fil apparent pour les poignées chauffantes et commodo rapporté pour le TC), d’autant plus que leur utilisation est très aisée et que l’ergonomie du poste de conduite est parfaite.

Le réservoir qui propose une capacité gargantuesque de 20.8 litres remonte très haut et permet de servir de reposoir pour votre bras gauche. La selle qui peut varier d’une hauteur allant de 815mm à 835mm (avec des outils), offre un excellent confort et une position de conduite idéale, notamment grâce à sa forme plus fine dans sa partie avant. Le passager sera également heureux avec une selle large et épaisse. Les longues virées ne poseront donc aucun problème aux séants les plus fragiles. La position des repose-pieds est idéale et permet d’adopter une position relax. Toutefois, leur largeur deviendra handicapante en conduite à rythme soutenu ; en effet, le sol sera vite atteint. La béquille latérale dispose également d’une largeur handicapante dans l’exercice rapide.

Honda aurait pu faire le choix d’offrir d’emblée une béquille centrale, ce qui aurait été en adéquation avec l'utilisation de la moto. On la retrouve cependant dans la liste des options.

Si l’avant propose une esthétique des plus réussies, l’arrière paraît lourd et ajouté; l'arrière de la sport-GT VFR800F étant lui beaucoup plus sensuel. De larges poignées permettront à votre passager de se tenir confortablement et la fixation des valises en option de 29 litres sera sans aucun doute très aisée. Honda a choisi le monobras oscillant et les sublimes jantes qui équipent déjà la VFR800F. Dommage alors de ne pas avoir poussé l'étude esthétique jusqu’au bout !

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité de prise en main
+
Confort et homogénéité
+
Lifting réussi
On a moins aimé :
-
Poids
-
Nombreuses pièces en option
-
Tarif élevé face à la concurrence

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
Crossrunner VFR800X
Année :
2015
Catégorie :
Routière
Moteur
Type :
4 cylindres en V à 90°, 4 temps, double ACT et 16 soupapes
Cylindrée :
782 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
106 ch à 10'250 tr/min
Couple max. :
75 Nm à 8'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine à joints toriques
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d’huile
Partie cycle
Châssis :
Double poutre en aluminium
Suspension AV :
Fourche télescopique HMAS ø 43 mm réglable en précharge et détente
Course AV :
145 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur à gaz, réglable en précharge (35 crans) et détente
Débattement AR :
148 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
180/55- R17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque hydraulique flottants ø 310 x 4,5 mm avec étriers 4 pistons à montage radial, ABS et plaquettes frittées
Frein AR :
Simple disque hydraulique 256 x 6 mm avec étrier 2 pistons, ABS et plaquettes frittées
Dimensions
Longueur :
2'190 mm
Empattement :
1'475 mm
Largeur :
870 mm
Hauteur de selle :
815/835 mm
Poids total :
242 kg
Réservoir :
20.8 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Matt
 
White
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'630.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!