Essai publié le 07 février 2014

MV Agusta Dragster 800 - Course de Drag en courbe [page 2]

Texte de Yann

Pages

Let’s go on the road !

Le premier essai du matin se fera sur les routes qui bordent le Castellet, des routes tortueuses, en descente, en montée, humide et sèche... bref de quoi mettre copieusement à l’épreuve une Dragster !

Le démarrage du trois-cylindres se fait d'un coup de pouce. Le moteur s'ébroue fièrement du haut de ses 798cc. Une sonorité qui est plus grave et moins criarde que la concurrence anglo-saxonne. Le bloc développe comme son aînée 125cv et 81Nm à 8’600tr/min. Au démarrage le bloc LCD vous offre son ballet de lumière en vous proposant une multitude d’informations sur votre ABS, votre Traction Control, votre mode (Normal, Sport, Rain) ou encore sur l’activation ou non de votre Quickshifter... il faudra tout de même potasser un petit peu pour trouver le réglage qui vous convient.

Les premiers tours de roues se font avec une température quelque peu hivernale (6°). Il va falloir penser à chauffer les Pirelli Diablo Rosso II, faute de quoi l’essai se transformera rapidement en une danse. Le froid engourdissant les doigts, l’utilisation de l’accélérateur Ride by Wire s’est montré quelque peu difficile. MV Agusta avait fait des réglages sur les autres modèles de la marque, mais apparemment la Dragster n’a pas eu droit à ce traitement de faveur. Après une cinquantaine de kilomètres, on finit par s’y habituer et au final à ne plus y penser.

Pirelli check, moteur check (mode S), pilote moyennement check vu les températures... il est temps de voir ce qu’a dans le ventre ce 800 !

Le moteur offre un couple très appréciable et généreux dès les 3’000tr/min, il tracte sans peine jusqu’à 8’000tr/min, passé ce régime, le bouilleur en offre encore un poil pour s’éteindre vers les 12’000tr/min. Si vous n’y prenez pas garde, la roue avant vous paraîtra bien légère sur les deux premiers rapports, voire même sur le troisième avec une petite traction ou un léger effleurement du levier d’embrayage. Par contre, chose quelque peu déroutante, l’antipatinage n’empêche pas le cabrage alors que ce dernier est réglé sur niveau 4 (maximum 8). Les Italiens seraient-ils joueurs ? Après tout, toutes les aides électroniques sensées nous éviter de tels phénomènes sont réglables dans tous les sens. Même l’ABS s’y met avec un mode Sport ou Race. L’essentiel, c’est d’y croire, non ?

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Une sacré gueule
+
Moteur envoûtant
+
Polyvalence
On a moins aimé :
-
Pneu arrière
-
Ride by Wire pas au point

Fiche technique

Véhicule
Marque :
MV Agusta
Modèle :
Brutale 800 Dragster
Année :
2014
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Trois-cylindres, 4 temps, 12 valves, D.O.H.C.
Cylindrée :
798 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection MVICS (Motor & Vehicle Integrated Control System)
Performances
Puissance max. :
125 ch à 11'600 tr/min
Couple max. :
81 Nm à 8'600 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
ALS Steel tubular trellis
Suspension AV :
Fourche Marzocchi “Upside Down” entièrement réglable
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Progressive avec mono amortisseur Sachs entièrement réglable. Monobras oscillant en aluminium.
Débattement AR :
125 mm
Pneu AV :
120/70 - ZR 17 M/C (58 W)
Pneu AR :
200/50 - ZR 17 M/C (75W)
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flotant ø320mm et étriers Brembo monobloc 4 pistons
Frein AR :
Simple disque ø220mm avec étrier Brembo 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'060 mm
Empattement :
1'380 mm
Largeur :
825 mm
Hauteur de selle :
811 mm
Poids à sec :
167 kg
Réservoir :
16.6 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Gris Mat Metallisé
 
Blanc
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'990.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Le retour d'une Triumph Rocket III dans le paysage motard pour 2020
A quelques jours de la présentation officielle de la Triumph Rocket III TFC, dont nous vous avions parlé il y a quelques semaines déjà, nos homologues de MCN se font l'écho de l'arrivée d'un modèle de série.
Inauguration du banc moteur chez GBK Motos (VD) le samedi 11 mai
Les concessions Yamaha GBK Motos et Honda GDK Motos, vous convient à l'inauguration de leurs banc de puissance le samedi 11 mai.
Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!