Essai publié le 22 mai 2012

Harley-Davidson Sportster XR 1200 X - Mets de l'angle, j'te dis !

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schnewly

Pour le coup, j'avoue, j'ai fait mon égoïste en m'appropriant cette Sportster XR1200X. Eh oui, je n'ai rien dit au reste de la rédaction et pris contact avec l'importateur en toute discrétion pour obtenir cette moto. 

Cela faisait un bout de temps que je lorgnais sur cette Harley qui a marqué les esprits des compétiteurs de l'Oncle Sam avec notamment les courses de XR 750 de Dirt Track. Bon ne rêvez pas, la XR1200X n'est pas une Dirt Track ! 

Tout d'abord, il faut trouver dans quelle catégorie elle se situe!

Au premier coup d'oeil, la moto casse immédiatement les a priori que l'on peut porter aux Harley classiques. Chrome à profusion, guidon haut, position des pieds en avant, ou encore les célèbres franges en cuir qui pendent de part et d'autre de la moto... (je plaisante, hein) ! La XR1200X s'adresse à un nouveau public, à celui qui n'a pas encore envie de passer son week-end à nettoyer ses chromes ou encore à celui qui souhaite prendre un peu d'angle avant sa retraite (ou avant de passer dans le côté obscur du cruiser!). 

Pourtant, les ingrédients chers à la marque sont toujours bel et bien présents.

Un V-Twin refroidi par air de 1'202cm3, une transmission par courroie, de longs échappements, un réservoir long et fin, un guidon des plus larges, des clignotants oranges, un équipement plétorique et une selle fine, ... la XR12000X est bien une Harley, une vraie, contrairement à la croyance populaire !

Le plus difficile réside dans l'attribution d'une catégorie à cette moto : mi-roadster, mi-café racer, mi-cruiser. La XR1200X est réellement un modèle hybride de par sa conception, rangeons-la donc dans chacune de ces catégories !

A l'avant, nous retrouvons tous les ingrédients d'un modèle qui bouscule les habitudes de la firme US avec une fourche inversée Showa de 43mm, offrant un débattement de 125mm, qui cache sous le large guidon noir des réglages en détente et compression. Deux disques d'un diamètre de 292mm, pincés dans des étriers fixes à 4 pistons. Une jante en aluminium coulé à trois bâtons d'un diamètre de 18 pouces, suppléée d'un pneu Michelin "Scorcher 11" en 120/70/18. Bref, ça commence à sentir bon l'arsouille. Seul l'angle de chasse de la fourche de 28,9° vous rappellera que vous n'êtes pas sur un roadster "habituel".

Du côté du pilote, vous ne risquerez pas de vous perdre dans les menus du tableau de bord. Le bloc compteur/compte-tours est ce qui se fait de plus simpliste. Un compte-tours, un lecteur de vitesse analogique, un compteur kilométrique, deux trips partiels A et B et une horloge, et voilà, la longue liste des fonctions vient de se terminer.

Ne cherchez pas la jauge à carburant, il n'y en a pas, ni de serrure sur le bouchon de réservoir! En ces temps de crise, un verrouillage à clé aurait été plus que le bienvenu pour préserver notre précieux pétrole!

Puisque nous en sommes au réservoir, ce dernier, d'une contenance de 13.3 litres, arbore un très beau graphique avec le logo de la marque, mais également un damier qui rappellera les modèles de course dont s'inspire la XR (Dirt Track). A savoir que les courses avec des modèles actuels existent encore, bien évidemment, mais pas dans cette configuration d'origine.

Sous le réservoir, juste derrière le neimann et le verrou de la fourche, se trouve le filtre à air, légèrement dissimulé derrière une grille. La boîte à air placée ainsi risque de m'en mettre plein les oreilles. Et c'est tant mieux, après tout une Harley, ça doit faire du bruit.

Le bouilleur en V bien connu des puristes est le célèbre 1'200cc, qui développe pas moins de 100Nm de couple et ce dès 3'700 tr/min. On ne se gargarisera pas de la puissance phénoménale de 90 chevaux que développe ce bloc. Vous l'aurez compris, ce moteur, associé à une boîte à 5 rapports, n'est pas fait pour battre des records de vitesse.

Côté arrière, je me trouve face à une selle qui parrait accueillante, tout du moins plus que celle d'un roadster. Par contre, du côté du SDS, la selle s'apparente plus à un bout de cuir posé, du style "Bin... fallait une selle, alors la voilà!". Mon SDS confirmera ou non cette impression! D'autant plus que l'étroitesse de l'ensemble promet quelques glisses lors des accélérations. M'enfin, nous verrons bien!

Le passager aura pour compagnon de voyage deux silencieux hauts-perchés, tellement hauts que Harley-Davidson a même pensé à poser un repose-talon sur le silencieux supérieur. Ces derniers masquent un superbe amortisseur à gaz réglable en précharge et permettant un débattement de 89mm. On retrouve heureusement son jumeau du côté gauche. Les plus jeunes se souviendront de leurs Peugeot 103 SPX ou MBK 51 Racing équipé à l'époque du même style de suspensions. Le tout est fixé à un bras oscillant en aluminium peint. 

Côté freinage arrière, le disque de 260mm devrait permettre de ralentir convenablement les 250kg à sec de la bête. La roue arrière est équipée d'un pneu Michelin "Scorcher 11" en 180/55/17, ce qui devrait garantir une bonne tenue en courbe.

Alléééé, tourne la clé pour faire craquer ce bouilleur!

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look Vintage qui lui va si bien
+
L'ensemble bloc moteur et sa sonorité
+
La bonne tenue de cap en toute circonstance
+
Le fait d'avoir deux motos en une
On a moins aimé :
-
La selle qui m'a fait mal
-
L'autonomie
-
La garde au sol en mode bourrin
-
L'absence de clé de réservoir

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Harley-Davidson
Modèle :
Sportster XR1200X
Année :
2012
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
V2
Cylindrée :
1'202 cm3
Refroidissement :
A air
Alimentation :
Injection électronique à port séquentiel (ESPFI)
Performances
Puissance max. :
90 ch à 7'000 tr/min
Couple max. :
100 Nm à 3'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
5 rapports
Partie cycle
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 43mm
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Amortisseurs
Débattement AR :
89 mm
Pneu AV :
120/70ZR18
Pneu AR :
180/55ZR17
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque de 292mm avec étriers à 4 pistons
Frein AR :
Disque de 260mm
Dimensions
Longueur :
2'226 mm
Empattement :
1'524 mm
Largeur :
930 mm
Hauteur de selle :
742 mm
Poids à sec :
250 kg
Réservoir :
13'3 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Denim
 
White Hot Denim
Catalogue
Prix de vente :
CHF 16'700.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Peter Fonda, star du film Easy Rider, est décédé
L'acteur américain est décédé vendredi matin à son domicile de Los Angeles à l'âge de 79 ans, a annoncé son entourage.
Honda CBX1000 by Mandrill Garage – Un orgue à six cylindres
Dans la gamme du constructeur ailé il y a plusieurs machines qui ont marqué l'histoire, la CBX1000 en est une et Mandrill Garage s'est attaqué à ce monument pour un client fortuné.
Des radars destinés aux motos bruyantes - Le canton de Soleure comme pionnier
Plus de 3 milliards de francs dédiés à la lutte contre la pollution sonore aux abords des routes suisses, c'est le budget alloué par la Confédération. Quant à nos voisins, l'Allemagne et la France ont déjà donné le ton, avec à la clé des résultats significatifs.
Les motos électriques à la traîne sur le marché suisse
Alors que les soccters électriques séduisent, les e-motos souffrent d'un différentiel de performance et de prix. Les motos à moteur thermique ont encore de beaux jours devant elles.
Un designer indien nous propose une Yamaha MT-125 Tracer
Le designer indien Julaksendiedesign nous propose sa vision de ce pourrait être la petite routière idéale avec la MT-125 Tracer, une telle moto ravirait sans doute les permis A1 et B qui rêvent d'évasion.
Les Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 surprises lors d'un roulage
Durant l'été les constructeurs font rouler leurs nouveaux modèles sous des tenues de camouflage afin de les valider avant leurs homologations et présentations officielles. Les deux futures Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 ont été surprises lors d'un plein d'essence.

Hot news !

Triumph Daytona 765 – Une version standard surprise en plein roulage
Il y a quelques jours, Triumph annonçait la présentation le 23 août prochain d'une Daytona 765 produite à autant d'unité, or, selon une série de clichés il semblerait qu'une version standard doive également débouler.
Ducati Multistrada V4 – Après la rumeur voici la photo (et la vidéo)
La semaine passée nous vous parlions des rumeurs concernant la quasi certaine arrivée d'une Multistrada V4 chez le constructeur de Bologne. Ces rumeurs sont plus que fondées avec la preuve en photo et en vidéo.
Triumph Daytona 765 – Elle est annoncée et sera présentée le 23 août !
Cette fois c'est officiel !! Triumph va à nouveau produire sa fameuse Daytona, une édition limitée à seulement 765 exemplaires est annoncée par la firme d'Hinckley.
Essai Suzuki Katana 2019 - Paradoxe temporel
Hommage aux années 80, machine à l'identité très assumée et aux performances bien réelles, la GSX-S 1000 S Katana divise déjà, par son look particulier et sa relative simplicité. Elle renvoie pourtant à l'essence même de la moto japonaise, de brillante façon.
Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.