Essai publié le 22 mai 2012

Harley-Davidson Sportster XR 1200 X - Mets de l'angle, j'te dis !

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schnewly

Pour le coup, j'avoue, j'ai fait mon égoïste en m'appropriant cette Sportster XR1200X. Eh oui, je n'ai rien dit au reste de la rédaction et pris contact avec l'importateur en toute discrétion pour obtenir cette moto. 

Cela faisait un bout de temps que je lorgnais sur cette Harley qui a marqué les esprits des compétiteurs de l'Oncle Sam avec notamment les courses de XR 750 de Dirt Track. Bon ne rêvez pas, la XR1200X n'est pas une Dirt Track ! 

Tout d'abord, il faut trouver dans quelle catégorie elle se situe!

Au premier coup d'oeil, la moto casse immédiatement les a priori que l'on peut porter aux Harley classiques. Chrome à profusion, guidon haut, position des pieds en avant, ou encore les célèbres franges en cuir qui pendent de part et d'autre de la moto... (je plaisante, hein) ! La XR1200X s'adresse à un nouveau public, à celui qui n'a pas encore envie de passer son week-end à nettoyer ses chromes ou encore à celui qui souhaite prendre un peu d'angle avant sa retraite (ou avant de passer dans le côté obscur du cruiser!). 

Pourtant, les ingrédients chers à la marque sont toujours bel et bien présents.

Un V-Twin refroidi par air de 1'202cm3, une transmission par courroie, de longs échappements, un réservoir long et fin, un guidon des plus larges, des clignotants oranges, un équipement plétorique et une selle fine, ... la XR12000X est bien une Harley, une vraie, contrairement à la croyance populaire !

Le plus difficile réside dans l'attribution d'une catégorie à cette moto : mi-roadster, mi-café racer, mi-cruiser. La XR1200X est réellement un modèle hybride de par sa conception, rangeons-la donc dans chacune de ces catégories !

A l'avant, nous retrouvons tous les ingrédients d'un modèle qui bouscule les habitudes de la firme US avec une fourche inversée Showa de 43mm, offrant un débattement de 125mm, qui cache sous le large guidon noir des réglages en détente et compression. Deux disques d'un diamètre de 292mm, pincés dans des étriers fixes à 4 pistons. Une jante en aluminium coulé à trois bâtons d'un diamètre de 18 pouces, suppléée d'un pneu Michelin "Scorcher 11" en 120/70/18. Bref, ça commence à sentir bon l'arsouille. Seul l'angle de chasse de la fourche de 28,9° vous rappellera que vous n'êtes pas sur un roadster "habituel".

Du côté du pilote, vous ne risquerez pas de vous perdre dans les menus du tableau de bord. Le bloc compteur/compte-tours est ce qui se fait de plus simpliste. Un compte-tours, un lecteur de vitesse analogique, un compteur kilométrique, deux trips partiels A et B et une horloge, et voilà, la longue liste des fonctions vient de se terminer.

Ne cherchez pas la jauge à carburant, il n'y en a pas, ni de serrure sur le bouchon de réservoir! En ces temps de crise, un verrouillage à clé aurait été plus que le bienvenu pour préserver notre précieux pétrole!

Puisque nous en sommes au réservoir, ce dernier, d'une contenance de 13.3 litres, arbore un très beau graphique avec le logo de la marque, mais également un damier qui rappellera les modèles de course dont s'inspire la XR (Dirt Track). A savoir que les courses avec des modèles actuels existent encore, bien évidemment, mais pas dans cette configuration d'origine.

Sous le réservoir, juste derrière le neimann et le verrou de la fourche, se trouve le filtre à air, légèrement dissimulé derrière une grille. La boîte à air placée ainsi risque de m'en mettre plein les oreilles. Et c'est tant mieux, après tout une Harley, ça doit faire du bruit.

Le bouilleur en V bien connu des puristes est le célèbre 1'200cc, qui développe pas moins de 100Nm de couple et ce dès 3'700 tr/min. On ne se gargarisera pas de la puissance phénoménale de 90 chevaux que développe ce bloc. Vous l'aurez compris, ce moteur, associé à une boîte à 5 rapports, n'est pas fait pour battre des records de vitesse.

Côté arrière, je me trouve face à une selle qui parrait accueillante, tout du moins plus que celle d'un roadster. Par contre, du côté du SDS, la selle s'apparente plus à un bout de cuir posé, du style "Bin... fallait une selle, alors la voilà!". Mon SDS confirmera ou non cette impression! D'autant plus que l'étroitesse de l'ensemble promet quelques glisses lors des accélérations. M'enfin, nous verrons bien!

Le passager aura pour compagnon de voyage deux silencieux hauts-perchés, tellement hauts que Harley-Davidson a même pensé à poser un repose-talon sur le silencieux supérieur. Ces derniers masquent un superbe amortisseur à gaz réglable en précharge et permettant un débattement de 89mm. On retrouve heureusement son jumeau du côté gauche. Les plus jeunes se souviendront de leurs Peugeot 103 SPX ou MBK 51 Racing équipé à l'époque du même style de suspensions. Le tout est fixé à un bras oscillant en aluminium peint. 

Côté freinage arrière, le disque de 260mm devrait permettre de ralentir convenablement les 250kg à sec de la bête. La roue arrière est équipée d'un pneu Michelin "Scorcher 11" en 180/55/17, ce qui devrait garantir une bonne tenue en courbe.

Alléééé, tourne la clé pour faire craquer ce bouilleur!

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look Vintage qui lui va si bien
+
L'ensemble bloc moteur et sa sonorité
+
La bonne tenue de cap en toute circonstance
+
Le fait d'avoir deux motos en une
On a moins aimé :
-
La selle qui m'a fait mal
-
L'autonomie
-
La garde au sol en mode bourrin
-
L'absence de clé de réservoir

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Harley-Davidson
Modèle :
Sportster XR1200X
Année :
2012
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
V2
Cylindrée :
1'202 cm3
Refroidissement :
A air
Alimentation :
Injection électronique à port séquentiel (ESPFI)
Performances
Puissance max. :
90 ch à 7'000 tr/min
Couple max. :
100 Nm à 3'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
5 rapports
Partie cycle
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 43mm
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Amortisseurs
Débattement AR :
89 mm
Pneu AV :
120/70ZR18
Pneu AR :
180/55ZR17
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque de 292mm avec étriers à 4 pistons
Frein AR :
Disque de 260mm
Dimensions
Longueur :
2'226 mm
Empattement :
1'524 mm
Largeur :
930 mm
Hauteur de selle :
742 mm
Poids à sec :
250 kg
Réservoir :
13'3 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Denim
 
White Hot Denim
Catalogue
Prix de vente :
CHF 16'700.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Serait-ce la version finale de la Harley Davidson Pan America ?
Alors que le prototype semblait assez abouti, il restait des éléments de mystère qui pourraient bien être dévoilés.
Ducati passe la Streetfighter V4 S en mode furtif (Dark Stealth)
Si en plus du bruit de l'échappement, le rouge attire trop l'attention sur vous et la Streetfighter V4 de vos rêves, Ducati a la solution.
BMW présente la R18 Classic et 4 toutes nouvelles R Nine T !
Le Vintage, c'est devenu une vraie machine à cash pour BMW. La R18 a ouvert la porte de la deuxième salve, la R18 Classic et la R Nine T s'engouffrent dans la brèche.
Course de côte de Verbois 2020 – Billet du bord de « piste »
Ce 64ème opus de la course « intergalactique » de Verbois aura eu lieu, cette fois-ci c’est sûr.Mais sur un seul jour, le samedi 17 octobre 2020.
Honda officialise le nom "Grom" pour sa MSX125 en Europe
A l'approche de la saison 2021, Honda présente sa nouvelle Grom. Ça fait désormais partie de son nom officiel.
Bridgestone présente le nouveau Battlax Sport Touring T32 et T32GT
Sur son nouveau pneu Battlax Sport Touring, Bridgestone a encore amélioré la tenue sur le mouillé, chiffres à l'appui. Décliné en version GT, le nouveau T32 s'adresse aussi aux motos les plus lourdes du marché.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.