Roadbook publié le 15 juin 2016

La rando Paris-Dunkerque en Triumph Tiger Explorer 1200 - 700 kilomètres d'aventure extrême [page 3]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann et CocoricoRando

Pages

Dimanche 15 mai : Bertangles-Gravelines (220km)

Le réveil est difficile. La tente pleine d’humidité goutte de partout. Toutes mes affaires sont mouillées à cause de la condensation. A 08h20, je jette un œil au thermomètre qui indique seulement 6°C et j’ai encore du givre sur la selle de ma moto. Je peux donc décemment dire que je me les suis gelé cette nuit !

Vers 09h00, on prend la route avec Thomas, Renate et Michel. Il fait froid, mais dès qu’on commence à rouler en tout-terrain, on se réchauffe vite. Et, comme hier, je n’ai qu’un t-shirt technique à longues manches sous ma veste et c’est suffisant.

Pour moi qui suis un fervent défenseur des monocylindres légers, je dois bien avouer que je suis surpris de constater que ces maxi-trails s’en sortent en fait bien mieux que je pensais sur les pistes. Le poids conséquent impose des meilleures capacités de pilotage que sur un mono, mais la moto, elle, assure. Il faut par contre absolument éviter de tomber, parce que pour la relever, il faut des sacrés biscoteaux.

Les suspensions WP de la Triumph sont impressionnantes en mode off-road. On a l’impression d’être sur un tapis volant tant elles gomment toutes les aspérités du terrain. Son autre point fort est l’incroyable souplesse de son moulin. A 40km/h, je peux sans autre rouler sur un filet de gaz en quatrième sans le moindre à-coup. Ce moteur, comme celui de la 800, ne va jamais vous surprendre sur un coup de piston. En tout-terrain, c’est un gros avantage.

La position debout est également très bonne grâce aux larges repose-pieds usinés dans la masse. Pour ma taille (1.82m), le guidon gagnerait à être encore 2-3 cm plus haut.

Une journée sans gros accros, ou presque... A 60km de l’arrivée, je me prends une grosse pierre. Ma Tiger valse sur le côté de l’ornière et finit dans le champ... Ouf, moi j’ai rien, mais il y a des dégâts ! La valise gauche est enfoncée, le sélecteur de vitesse sectionné et tordu...

Les autres doivent certainement penser que je suis en train de prendre des photos. Du coup, après avoir repris mes esprits, j’essaie de relever le monstre, en faisant comme sur les vidéos que j’ai vu sur internet, c’est-à-dire en la prenant par derrière en me mettant dos contre la selle. C’est lourd, mais ça fonctionne, je l’ai relevée tout seul !

Avec le bout du sélecteur de vitesse restant, j’arrive à passer les vitesses et donc je peux continuer ma route et rejoindre les autres qui m’attendaient pendant que Thomas avait déjà fait demi-tour.

En fin d’après-midi, on boucle les quelques 230km de l’itinéraire extrême et on rejoint l’arrivée à Gravelines.

Celle-ci est située à l’espace Tourville, sur le chantier de construction d’un projet très intéressant : une réplique d’un bateau du XVIIe siècle construit dans des conditions d’époque. Le projet commencé en 2002 devrait durer près de 20ans.

Pour nous, c’est l’occasion de prendre un dernier repas ensemble et d’échanger nos impressions et anecdotes sur cet incroyable week-end.

On a eu de la boue, on a parfois eu froid, mais surtout, on s’est bien amusés, on a bien mangé, on a fait de chouettes rencontres et découvert des endroits magnifiques que nous n’aurions jamais visités en dehors d’un événement tel que le Paris-Dunkerque.

La vidéo de la troisième journée :

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Yamaha MT-09 2021 - Difficile de renouveler une légende
Depuis 2013, la MT-09 a propulsé Yamaha dans une nouvelle ère qui ne vous a pas échappé. Sept ans après, la marque doit miser gros pour assurer la relève.
Annulé ! - Marché International Motocross et Racing de Sursee (LU) 2020
Dans la situation actuelle, il semble illusoire de réunir un grand nombre de personne en un même lieu, même en plein air.
Serait-ce la version finale de la Harley Davidson Pan America ?
Alors que le prototype semblait assez abouti, il restait des éléments de mystère qui pourraient bien être dévoilés.
Ducati passe la Streetfighter V4 S en mode furtif (Dark Stealth)
Si en plus du bruit de l'échappement, le rouge attire trop l'attention sur vous et la Streetfighter V4 de vos rêves, Ducati a la solution.
BMW présente la R18 Classic et 4 toutes nouvelles R Nine T !
Le Vintage, c'est devenu une vraie machine à cash pour BMW. La R18 a ouvert la porte de la deuxième salve, la R18 Classic et la R Nine T s'engouffrent dans la brèche.
Course de côte de Verbois 2020 – Billet du bord de « piste »
Ce 64ème opus de la course « intergalactique » de Verbois aura eu lieu, cette fois-ci c’est sûr.Mais sur un seul jour, le samedi 17 octobre 2020.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.