Essai publié le 15 juillet 2020

Kawasaki Z900 vs. BMW F900 R - Duel au sommet du marché roadster

Texte de Patrick / Photo(s) de Patrick

Cette année 2020, si particulière, verra quand même l'énorme succès de la nouvelle Kawasaki Z900 sur le marché. Face à elle, BMW présente son premier roadster mid-size convaincant, la F900 R. Sérieuse concurrente ou pétard mouillé ? Elles ont les deux 900 dans le nom, laquelle aller chercher en concession ?

En attendant, je pose la question, mais vu le succès de ces 2 motos, la disponibilité pour cette saison risque d'être très limitée. Kawasaki peut se targuer d'immatriculer 832 unités de son roadster phare, modèle A2 et full cumulés. Les livraisons BMW ont commencé plus tard, fin juin on comptait 170 immatriculations ce qui la met en 7e place des roaster mid-size, à la poursuite des 790 Duke, GSX-S 750, CB 650, XSR 900 et MT-09.

Sur ce segment se côtoient de nombreux roadsters à la conception très différente. On trouve des bicylindres, trois cylindres et des quatre cylindres. Certains avec cadre treillis en acier, d'autre avec un châssis en aluminium, le tout pour un prix oscillant entre CHF 9'500 et CHF 11'000.-. Dans ce comparatif, c'est la BMW qui est moins chère sur le papier : CHF 9'900.- contre CHF 10'590.- la Kawasaki.

Joute d'équipement et d'économies

Pour offrir un roadster mid-size le plus efficace possible, il doit être bien équipé. Seulement l'équipement pléthorique, c'est l'ennemi du prix compétitif ! Normalement, nous aurions dû recevoir une F900 R d'entrée de gamme et la logistique nous a joué des tours.

Nous nous retrouvons juchés sur une F900 R dotée de toutes les options d'usine, sauf le rebaissement. San Mariono Blue (+120.-), Pack confort (+430.-), Pack Dynamic (+760.-), Pack Tourism (+710.-), Emergency Call (+310.-), Contrôle de pression des pneus (+220.-), pare-brise (+100.-), portent la facture à CHF 12'550.-. Notez que la seule option qui a effectivement un impact sur le pilotage est l'ESA Dynamic du pack Dynamic; qui permet de raidir l'amortisseur arrière, la fourche n'étant pas concernée. 

Voyons les équipements de la Kawasaki : pour la première fois, elle embarque le contrôle de traction KTRC, ce qui implique une commande de gaz électronique qui permet aussi d'avoir des modes de conduite (Rain-Road-Sport) avec une courbe de réponse de la poignée de gaz différente. La Z900 a aussi troqué son tableau de bord monochrome pour un écran couleur de 10.1cm de diagonale compatible bluetooth. Enfin, la marque reste fidèle à une centrale ABS standard. La fourche ainsi que l'amortisseur sont réglables.

La BMW en fait un peu plus : ils ont apposé leur grand écran TFT de 16.5cm de diagonale qu'on retrouve sur toute la gamme, qui peut notament afficher la navigation depuis un smartphone. DTC et MSR (contrôle de traction et régulation de frein moteur) sont de série, comme les 2 modes de conduite Rain et Road. Enfin BMW a quand même équipe la F900 R de l'ABS Pro, soit l'ABS actif en courbe de la marque allemande. Pour faire la différence, elle embarque aussi le Shifter Pro pour monter et descendre les vitesses sans embrayage. Sans l'option ESA, la suspension n'est en revanche pas réglable. 

En opposition directe, on ajouterait la suspension ESA à la BMW pour CHF 450.-  (portant le prix de vente à CHF 10'850). Ainsi les suspensions seront semblables sur les deux motos car réglables. Ceux qui privilégient le pilotage préféreront probablement la Z900 pour sa fouche réglable, ceux qui sont plus technologie sélectionneront l'allemande qui offre le shifter et un ordinateur de bord plus complet.

Le look fait beaucoup

Chacun pourra se faire son avis, mais voilà ce qui attire mon attention sur ces 2 motos. La BMW d'abord semble belle de loin, son look me convient mieux dans les grandes lignes. Mais quand on s'approche, je suis déçu de voir où en sont arrivés les Bavarois pour casser les prix.

Autant de plastique, dont l'ajustement laisse souvent à désirer, c'est indigeste. Insérez par exemple la clé dans la serrure pour retirer la selle, tout bouge sous vos doigts et ne renvoie pas le ressenti de qualité auquel on s'attend. Même chose pour le garde-boue en plastique noir, tellement fin qu'il rappelle la carroserie de voitures télécommandées Tamiya.

De part et d'autre de la fourche, on voit les deux canaux qui rejoignent la boîte à air. Ces tubes en plastique sont assez disgracieux et mériteraient d'être dissimulés. Heureusement que tout les câblages sont proprement posés et ne dépassent pas.

A côté d'elle, la Kawasaki fait presque allemande, à l'exception du design tout droit sorti du monde des mangas. Le cadre treillis en acier peint en vert pailleté tranche avec la carrosserie noir profond et gris anthracite, deux peintures bien réalisées. Il y a bien quelques caches plastiques qui ne sont pas nécessaires, mais la qualité perçue reste satisfaisante.

Seul les commodos de la japonaise peuvent jalouser ceux de l'allemande, plus précis à utiliser et heureusement vu le nombre de fonctions. L'échappement est lui mieux réussi sur la Kawasaki, bien qu'il arrive qu'on le touche du pied lorsqu'on change d'appui. Mais c'est de l'ordre ergonomique, pas esthétique.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
F900R
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre 4 temps refoidi par eau avec quatre obus de valves par cylindre actionnés par le levier oscillant, deux arbres à cames en tête et lubrification par carter sec
Cylindrée :
895 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
105 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine à joints toriques
Boîte :
6 rapports à commande par crabots, intégrée au carter moteur
Embrayage :
Embrayage multidisque (anti-dribble) en bain d'huile, à commande
Partie cycle
Châssis :
Cadre poutre tubulaire en acier de conception bouclier
Suspension AV :
Fourche Upside-down, Ø 43 mm
Course AV :
135 mm
Suspension AR :
Double bras oscillant en aluminium avec combiné ressort/amortisseur central directement articulé, à ressort hydraulique réglable, amortissement réglable en détente
Débattement AR :
142 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant, Ø 320 mm, étriers à 4 pistons à fixation radiale
Frein AR :
Frein monodisque, Ø 265 mm, étrier flottant 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'140 mm
Largeur :
815 mm
Hauteur de selle :
815 mm
(option d'usine surbaissement 775 mm, option d'usine double selle basse 790 mm, accessoire selle haute 835 mm, accessoire selle confort 840 mm, accessoire selle extra haute 865 mm)
Poids total :
211 kg
Réservoir :
13 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Storm Metallic
 
Style Sport
 
San Marino Blue Metallic
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'900.-
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Z900
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps
Cylindrée :
948 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection: Ø 36 mm x 4 avec papillons secondaires
Performances
Puissance max. :
125 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
98.6 Nm à 7'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile, avec Contrôle de traction (KTRC)
Partie cycle
Châssis :
Treillis, acier à haute résistance
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 41 mm, réglage en détente et précharge
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal «Back-link» à gaz, réglage en détente et précharge
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Doubles disques en pétales semi-flottants de 300 mm. Deux étriers à 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque en pétales de 250 mm. Étrier à simple piston
Dimensions
Empattement :
1'455 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
210 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Metallic Graphite Gray / Metallic Spark Black
 
Candy Lime Green / Metallic Spark Black
 
Pearl Blizzard White / Metallic Spark Black
 
Metallic Spark Black / Metallic Flat Spark Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'590.-
Inclus frais de transport
En ligne :

Plus d'articles Moto

Aprilia RS660 Trofeo - La sportive mid-size en tenue de piste
La RS 660 d'Aprilia semble rebattre les cartes sur le marché de la sportive en perte de vitesse. Aprilia Racing l'a transformée en une pistarde légère et affutée.
Une MT-07 carénée dans les tuyaux ? La rumeur va bon train
L'arrivée, et surtout l'engouement suscité par l'Aprilia RS 660, serait-elle en train de donner des idées à Yamaha ? C'est en tout cas le bruit qui court.
En 2021, les Harley-Davidson Street Bob et Fat Boy reçoivent le moteur Milwaukee-Eight 114
Cette saison, Harley-Davidson met en oeuvre son plan de retour aux fondamentaux malgré qu'ils aient enterré la gamme Sportster.
1921-2021 - Moto Guzzi fête son Centenario avec une édition spéciale des modèles V7, V9 et V85TT
Pour célébrer un siècle de production, Moto Guzzi lève le voile sur les éditions Centenario de ses V7, V9 et V85TT.
Roadsters de moyenne cylindrée : KTM étoffe son offre avec la 890 Duke
KTM étoffe son offre avec la 890 Duke, remplaçant la 790 Duke, dans un segment hautement concurrentiel
Refonte des Moto Guzzi V9 Roamer et Bobber pour le centenaire
En 2021, Moto Guzzi soufflera ses 100 bougies. Et après la V7, c'est au tour des V9 de subir une mise à jour discrète.

Hot news !

Essai Yamaha MT-07 2021 - Toute la mesure du changement
43% des motos vendues par Yamaha sont une Hypernaked, presque une fois sur deux une MT-07 ! Imaginez la difficulté de renouveler le modèle pour le constructeur. Trop de technologie et le prix s'envole !
Aprilia Tuareg 660 – Le troisième membre de la famille arrive à grandes roues
Chez Aprilia on croit dur comme fer, et certainement à raison, à la nouvelle gamme mid-size. Après la RS 660 et la Tuno 660, voici la Tuareg 660 qui peaufine ses derniers éléments avant une commercialisation toute prochaine.
Essai Triumph Trident 660 - La nouvelle référence chez les roadsters de moyenne cylindrée ?
Dire que la bataille fait rage dans cette catégorie est un doux euphémisme ! Avec la Trident 660, Triumph s’attaque frontalement à ce marché et réclame clairement sa part du gâteau et des ventes.
Une KTM 1290 Super Duke RR en approche
Nos confrères de Motociclismo.it viennent de divulguer qu'une KTM Super Duke RR devrait être dévoilée dans les prochains jours.
Honda CBR 1000 RR-R Fireblade - De la route à la piste, un essai complet
La nouvelle Honda Fireblade regroupe tous les superlatifs tout en restant homologuée. L'essai au Qatar était focalisé sur le circuit, mais une fois lâchée sur route ouverte, qu'est-ce que ça donne ?
Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.