Article du

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"

Texte de Jimmy / Photo(s) de Arnaud Puig
Imprimer cet article

Hostettler AG, importateur Yamaha en Suisse, a lancé un ambitieux projet de compétition. Une coupe de marque, au sein du championnat suisse, pour rendre plus accessible et attractive la compétition moto au niveau national.

C’est au Motorland Aragòn que nous avons été conviés, ainsi que d’autres confrères, pour le lancement de cette R3 Blu Cru Cup / Switzerland. Un projet ambitieux lancé par Hostettler, impliquant quasi toutes les branches du groupe et l’organisation du championnat suisse de vitesse, Valentinos.

L’idée est simple : offrir, par le biais d’une coupe de marque, un accès facile et en « all inclusive » à la compétition de niveau national. Pour un budget le plus réduit possible et pour attirer les plus jeunes, la chouette petite R3 semblait toute indiquée. Non sans un passage dans les ateliers du YART (Yamaha Austria Racing Team), pour une préparation aux petits oignons. 

L’équipement exhaustif transforme la R3 en vraie petite bête de course. En dehors des diverses pièces racing, dont des carénages aux couleurs de la coupe et une ligne Akrapovic complète, c’est au niveau du châssis que le sourire du moindre gazier s’élargit : la fourche se dote de cartouches Öhlins, alors que l’arrière s’équipe d’un amortisseur du même fabricant, le tout entiérement réglable et améliorant déjà grandement le comportement de la R3. Du côté des freins, les plaquettes Brembo et les durits aviation viennent épauler le système d’origine. 

Entretenues et stockées tout au long de la saison par le YART, les machines restent la propriété du groupe Hostettler. Une option d'achat à prix préférentiel est possible en fin de saison. Ainsi, pas de roulage supplémentaire pour les plus aisés, pas de préparation "maison" et un plateau de pilotes sur un pied d'égalité. Pour laisser le pilotage s'exprimer en piste. En cas d'excès de zèle, si les réparations exigent des changements de pièces, des tarifs réduits sont prévus. Un compromis pour ne pas exploser le budget mais sans décourager les pilotes d'aller donner tout ce qu'ils ont.

Un package complet

Si la R3 Blu Cru Cup / Switzerland s’apparente à des compétitions déjà existantes en Europe, Hostettler a voulu proposer quelque chose de différent, accès sur l’accessibilité : contre les 25'000.- CHF demandés pour une saison de 6 courses (avec 2 départs par weekend), le pilote dispose du pack suivant :

  • Une R3 « Cup », préparée et entretenue par le YART et le service course de Yamaha Suisse
  • Le transport et le stockage de la moto sur l’ensemble des entraînements et courses de la saison
  • Un équipement complet comprenant un cuir iXS sur mesure, au coloris exclusif à la coupe, casque Shoei ou X-lite, dorsale, bottes, gants et sous-combinaison
  • Un ensemble d’habits aux couleurs d’iXS et de la coupe
  • un sac à roulettes pour l'équipement
  • Une licence FMS d’une saison ainsi que les frais d’inscriptions sur chaque course
  • Un catering pour 2 personnes dans l’hospitality de la coupe

Les préoccupations du pilote et de son accompagnant(e) : se déplacer sur le circuit avec son équipement et se loger sur ou aux abords du circuit ; tout le reste est 100% pris en charge. Un camp d'entraînement sera programmé pendant l'hiver, inclus dans le budget d'admission.

Un budget qui, au vu du pack proposé, est alléchant. Equipement et machine disposeront d'emplacement pour des sponsors personnels, soutenant le/la pilote. La R3 préparée coûtant, selon Mandy Kainz, propriétaire du YART, environ 13'000 francs, et le prix de l'équipement complet dépassant les 4'000 francs, on s'imagine le montant de la facture pour une saison en "indépendant". Sans compter l'entretien de la machine et les frais pour nourrir pilote et entourage... 

Ajoutez des prix proposés par Hostettler/Yamaha Suisse et Pirelli pour les 3 premiers de chaque course et l'opportunité, pour le champion, d'aller défier d'autres talents lors d'une superfinale européenne du bLU cRU, et vous obtenez une coupe plus qu'alléchante.

Selon Vincent Mentha, Managing Director de Hostettler / Yamaha Suisse, cette formule tout inclus et plutôt orientée premium colle bien à l'image du groupe dans l'organigramme Yamaha Europe. Plusieurs formules basées sur la R3 existent en Italie, Angleterre ou ailleurs. Mais aucune ne propose un package aussi complet. Package qui pourrait d'ailleurs attirer des pilotes des pays limitrophes : la R3 bLU cRU Cup / Switzerland est ouverte aux pilotes étrangers.

L'équipe au coeur du projet. De g. à dr. : Marco Luchtberger, Horst Saiger, Beat Felber, Franz Hunkeller, Peter Hostettler.

Défi conséquent

Pour Yamaha, au travers de son programme bLU cRU, l'idée est de dénicher et fidéliser de jeunes talents partout en Europe. Pour Yamaha Suisse et Hostettler, l'idée est à la même, pour les talents cachés partout en Suisse. D'où l'insertion du programme au calendrier du championnat suisse de vitesse.

Un championnat auquel le groupe Hostettler espère redonner un peu de son éclat. Il est vrai que l'allure actuelle de notre championnat national laisse de nombreux sportifs et observateurs un peu sceptiques. En tant qu'acteur majeur de la moto en Suisse, le groupe ne pouvait qu'opter pour son championnat national.

Le pari est osé, car les courses se courent souvent loin de nos terres. Comme dit l'adage : "loin des yeux, loin du coeur" ; difficile de faire rayonner un championnat si géographiquement éloigné de son pays. Avec une couverture média dédiée et de haut niveau, la R3 bLU cRU Cup compte bien faire parler d'elle via le web. Les jeunes d'aujourd'hui étant très connectés, gageons qu'ils suivront les aventures de leurs copains et copines sur les réseaux sociaux.

Et pour promouvoir au mieux leur projet, les acteurs du groupe Hostettler et leurs partenaires ont déniché deux ambassadeurs de choc. Horst Saiger, pilote d'endurance et de courses sur routes, représente la suisse-allemande, alors que c'est l'ami Robin Mulhauser qui devient l'ambassadeur de la coupe en romandie! Et pour avoir vu (d'un peu loin...) Robin emmener la petite R3 sur le rapide tracé d'Aragon, je peux confirmer le potentiel de la petite machine.

Vers un avenir radieux?

Offrir un tremplin aux plus jeunes pilotes, qui se mesureront à leurs compatriotes et prendront peut-être goût à la compétition. Découvrir peut-être un pilote au talent indéniable, qui pourrait peut-être gravir les échelons jusqu'au plus haut niveau. Donner les mêmes chances à tous, tout au long d'une saison. Offrir un premier coup de jeune à un championnat suisse dans le creux de la vague, qui pourrait s'inspirer de ce renouveau et, à terme, évoluer plus radicalement.

Plus simplement, promouvoir le sport motocycliste suisse et offrir une opportunité à un jeune rêvant de courses. Les objectifs de cette R3 Cup sont simples, mais renferment des enjeux plus vastes, plus anciens aussi. En montant ce projet, le groupe Hostettler / Yamaha Suisse fait le choix de suivre la filière existante au niveau national. En y ajoutant son grain de sel. Son style. Faisant des compromis mais en imposant sa façon d'être et sa vision des choses. En créant une structure dans la structure.

15 pilotes inscrits d'ici fin décembre 2018. C'est l'objectif fixé par toute l'équipe pour démarrer le projet et faire naître la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. C'est peu et c'est beaucoup à la fois. Il existe d'autres championnats, qui par le passé et aujourd'hui attirent les jeunes (et moins jeunes) pilotes suisses, qui ont meilleure réputation au niveau international. Mais quoi de plus normal et satisfaisant que de débuter une carrière dans son championnat national ?

C'est ce que propose ce projet, qui nous a été présenté. Un projet porté par tout un groupe qui fait preuve d'une passion et d'une volonté ardente. Certes, cette coupe ne satisfera pas tout le monde et l'on peut trouver à redire sur tel ou tel détail, selon sa conception de la course et sa philosophie. A titre personnel, je m'avoue admiratif qu'un groupe comme Hostettler pose son sac de billes sur la table et nous dise : "Voilà ce que l'on veut faire pour le sport moto suisse. Voilà ce qu'on propose, un projet à notre façon. On pense sincérement qu'il a tout pour marcher et on espère qu'il vous plaira.". Qu'un grand groupe suisse ose un tel pari n'est, quand on connaît la certaine inertie qui caractérise souvent notre belle nation, pas anodin, et surtout courageux. Gageons que toute l'équipe autour de ce projet a bien calculé son coup et que le succès sera au rendez-vous.

La R3 Cup n'est pas une révolution pour le championnat suisse. Mais elle est peut-être le premier pas vers quelque chose de nouveau. Quelque chose d'encore indéfinissable mais qui prendra peut-être une ampleur insoupçonnée. Peut-être comme l'un des pilotes qui s'alignera au départ, la saison prochaine, s'élançant sans le savoir vers un avenir radieux.

Car permettre aux jeunes générations de réaliser leur rêve est une démarche qui ne peut qu'aboutir à améliorer ce qui nous entoure. Bonne chance à la R3 bLU cRU Cup / Switzerland... et surtout à ses pilotes!

Vous retrouverez toutes les informations sur la coupe et les modalités d'inscriptions sur son site officiel : https://yamaha-r3cup.ch
Retrouvez aussi notre essai de la R3 version bLu cRU Cup en cliquant ici.

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Ducati Scrambler 1100 sport - La vintage tout terrain à l’italienne
Ducati soigne les détails et la finition de ses motos n’est plus à discuter. Se trouver au guidon de la Ducati Scrambler 1100 Sport n’était pas forcément mon premier choix pour un essai mais... qu’en est-il après deux semaines à son guidon ?
Norton a présenté ses Atlas Nomad et Ranger
Le fabricant britannique Norton a dévoilé hier ses deux nouvelles motos lors d'un événement qui a eu lieu hier soir à son siège de Donington Hall.
Les trottoirs genevois continueront d'accueillir les deux-roues motorisés
L'information relevée par nos confrères de la TdG, confirme que le Conseil d'Etat ne fera pas la chasse aux deux-roues motorisés et qu'une tolérance sur les trottoirs reste une «approche pragmatique et de bon sens».
Une Honda CB1000R sauce arrabiata pour Dani Pedrosa
Le concessionnaire Honda, Moto Macchion, situé à Legnano non loin de Milan, vient de rendre un hommage au futur retraité de la MotoGP, à Dani Pedrosa #26.
EICMA 2018 - Notre galerie photo du salon de Milan
Notre galerie photo du Salon de la Moto de Milan 2018 - Nouveautés, ambiance et girls au programme
EICMA 2018 - Honda présente sa nouvelle CB650R 2019
Honda dévoile, à l'occasion du salon EICMA de Milan, la totalité de sa gamme européenne 2019, dont cette nouvelle CB650R.

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires