Article du

Nouveautés 2016 : Triumph Bonneville T120 & T120 Black - Tout change, sauf son style inimitable

Texte de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Pour 2016, Triumph renouvelle sa gamme Bonneville avec la Street Twin, la Bonneville T120 et enfin la Thruxton. Dotés d'un important héritage historique, le développement de ces modèles a cependant commencé d'une page blanche et a pris quatre ans.

Des trois nouveautés, le style intemporel et le caractère emblématique de la Bonneville originale sont très présents sur la Bonneville T120 et T120 Black. En effet, c'est elle qui reprend le plus d'éléments originaux tels que le double compteur, les jantes à rayons, le guidon haut et les échappements à la forme authentique.

Depuis sa sortie en 1959, la Bonneville a marqué l’histoire du deux-roues de nombreuses façons. D’abord en reprenant le nom de la ville d’Utah proche du lac salé où Triumph a battu de nombreux records de vitesse en moto, puis en devenant un catalyseur de la compétition moto aussi bien sur route qu’en tout-terrain, et enfin en devenant un objet culte possédé par des stars ou faisant de multiples apparitions dans des films à succès.

La précédente “Bonnie” avait pour tare d’avoir un moteur réclamant d’être cravaché pour donner tout ce qu’il a. La réponse de Triumph est sans appel : un nouveau bloc de 1200cm3 au comportement 54% plus coupleux, développant 105Nm dès 3’100tr/min. L’injection électronique du bicylindre répond instantanément et précisément à la commande ride-by-wire de nouvelle génération. Le calage d’allumage emblématique à 270° reste lui au programme.

La puissance de ce nouveau moteur est inconnue, mais on s’attend à une augmentation significative due aux chambres de combustion plus grandes mais aussi à l’arrivée du refroidissement liquide dont le radiateur compact minimise son impact visuel. Les carters en alu brossé et les quelques détails de couleur bronze de la T120 contribuent au côté "oeuvre d’art" du moteur dans son châssis.

Cette nouvelle Bonneville cache aussi ce qu’il faut de technologie derrière son air vintage, à commencer par le ride-by-wire paramétrable sur un mode route et un mode pluie, tout comme un système antipatinage désactivable via les boutons des nouvelles commandes au guidon. L’ABS peut lui aussi être désactivé dans le menu du tableau de bord très complet que cachent les deux compteurs à aiguille.

Point de vue style, la T120 existe en deux duo de couleurs, CranberryRed/Silver et Black/White, tous deux avec un liseret peint à la main; mais existe aussi en Black/CinderRed. Cependant, la moto au look rétro s’autorise un feu arrière et un feu de position à LED, ce dernier rendant la nouvelle Bonneville identifiable en un coup d’oeil.

Pour votre confort, elle se bonifie. L’embrayage est enrichi d’un anti-dribble. Une prise USB se cache sous la selle et se démonte avec la clé en lieu et place des vis qui tenaient l’ancienne. Les poignées chauffantes réglables sur trois modes de configuration sont montées en usine, tout comme la béquille centrale installée de série sur les T120 et T120 Black.

Fidèle à l’image des modèles Classic de Triumph, la Bonneville présente un comportement facile et avenant qui ravira les motardes et les motards désireux de rouler de façon confortable et décontractée, notamment grâce au débattement de suspension plus grand et à la selle plus confortable.

La Bonneville T120 Black est en tout point identique à la T120, à l’exception des carters-moteur noirs mats aux détails en alu poli, la ligne d’échappement, les jantes et les poignées du passager sont aussi noirs. La selle de couleur marron foncé met parfaitement en valeur la couleur graphite tandis qu’elle contraste avec le second coloris, un noir brillant.

Triumph fait la part belle à la personnalisation des modèles de la famille Bonneville. Avec plus de 470 pièces au catalogue pour les trois motos dont 160 dédiées aux T120, la marque de Hinckley a pensé à faciliter votre choix avec un kit prestige comprenant :

  • Un badge de réservoir authentique à quatre barres chromées
  • Une selle noire surpiquée et cotelée
  • Des feux clignotants noirs transparents à LED
  • Des silencieux coniques Vance & Hines chromés
  • Des poignées "ballon" noires
  • Un carter de chaîne, un carter d’embrayage, un carter d’alternateur et des enjoliveurs de boîtier  papillon chromés
La disponibilité des silencieux Vance & Hines, des kits de suppression de garde-boue arrière et des clignotants est soumise à la réglementation locale en vigueur.

Le tarif des Triumph Bonneville T120 et T120 Black devrait être connu début 2016. Les motos arriveront en magasin durant le mois de mars.

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Projet Yard Built Type 11 d’Auto Fabrica – Une histoire en trois prototype
Le constructeur aux trois diapasons vient de présenter son concept Yard Built Type 11 qui a été confié aux préparateurs britanniques d'Auto Fabrica. Celui-ci se décline en trois différents prototypes.
Portes ouvertes le 28 avril au Pôle Mécanique à Vich (VD)
La concession Kawasaki, Suzuki et Royal Enfield de Vich, vous convie à sa journée portes ouvertes le samedi 28 avril de 08h00 à 16h00.
Retour sur notre stage de Vaison Piste - Le gymkhana en vidéo
Lors de notre stege de Vaison Piste nous avions préparé une petite surprise à nos "stagiaires", à savoir un gymkhana à moto pour tester leur agilité.
GSX-R1100 1193 Ultralight – La vénérable Gex a aussi le droit à sa prépa
Pourquoi toujours réaliser des préparations sur les derniers modèles alors que ceux-ci sont déjà bien aboutis ? Le propriétaire de cette vénérable GSX-R1100 de 1993 a voulu la remettre au goût du jour.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Triumph Roadster Days - Jusq'au 22 avril chez votre concessionnaire
PLUS PUISSANTS, PLUS LEGERS, PLUS AGILES ! Rendez-vous chez les concessionnaires Triumph en Suisse pour découvrir la gamme Roadster.

Recherche

Hot news !

Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.
Yamaha YZF-R1M 2018 – Les réservations sont ouvertes
Le site dédié aux réservations de la R1M 2018 sont ouvertes. Si vous voulez la vôtre, faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde.
EICMA 2017 - KTM 790 DUKE - Le chaînon manquant dans la gamme des jouets autrichiens
Cette toute nouvelle KTM 790 DUKE arrive avec du lourd, dont une esthétique qui n'est pas sans rappeler la tonitruante 1290 SuperDuke.

Liens Partenaires