Article du

Nouveautés 2016 : Triumph Bonneville T120 & T120 Black - Tout change, sauf son style inimitable

Texte de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Pour 2016, Triumph renouvelle sa gamme Bonneville avec la Street Twin, la Bonneville T120 et enfin la Thruxton. Dotés d'un important héritage historique, le développement de ces modèles a cependant commencé d'une page blanche et a pris quatre ans.

Des trois nouveautés, le style intemporel et le caractère emblématique de la Bonneville originale sont très présents sur la Bonneville T120 et T120 Black. En effet, c'est elle qui reprend le plus d'éléments originaux tels que le double compteur, les jantes à rayons, le guidon haut et les échappements à la forme authentique.

Depuis sa sortie en 1959, la Bonneville a marqué l’histoire du deux-roues de nombreuses façons. D’abord en reprenant le nom de la ville d’Utah proche du lac salé où Triumph a battu de nombreux records de vitesse en moto, puis en devenant un catalyseur de la compétition moto aussi bien sur route qu’en tout-terrain, et enfin en devenant un objet culte possédé par des stars ou faisant de multiples apparitions dans des films à succès.

La précédente “Bonnie” avait pour tare d’avoir un moteur réclamant d’être cravaché pour donner tout ce qu’il a. La réponse de Triumph est sans appel : un nouveau bloc de 1200cm3 au comportement 54% plus coupleux, développant 105Nm dès 3’100tr/min. L’injection électronique du bicylindre répond instantanément et précisément à la commande ride-by-wire de nouvelle génération. Le calage d’allumage emblématique à 270° reste lui au programme.

La puissance de ce nouveau moteur est inconnue, mais on s’attend à une augmentation significative due aux chambres de combustion plus grandes mais aussi à l’arrivée du refroidissement liquide dont le radiateur compact minimise son impact visuel. Les carters en alu brossé et les quelques détails de couleur bronze de la T120 contribuent au côté "oeuvre d’art" du moteur dans son châssis.

Cette nouvelle Bonneville cache aussi ce qu’il faut de technologie derrière son air vintage, à commencer par le ride-by-wire paramétrable sur un mode route et un mode pluie, tout comme un système antipatinage désactivable via les boutons des nouvelles commandes au guidon. L’ABS peut lui aussi être désactivé dans le menu du tableau de bord très complet que cachent les deux compteurs à aiguille.

Point de vue style, la T120 existe en deux duo de couleurs, CranberryRed/Silver et Black/White, tous deux avec un liseret peint à la main; mais existe aussi en Black/CinderRed. Cependant, la moto au look rétro s’autorise un feu arrière et un feu de position à LED, ce dernier rendant la nouvelle Bonneville identifiable en un coup d’oeil.

Pour votre confort, elle se bonifie. L’embrayage est enrichi d’un anti-dribble. Une prise USB se cache sous la selle et se démonte avec la clé en lieu et place des vis qui tenaient l’ancienne. Les poignées chauffantes réglables sur trois modes de configuration sont montées en usine, tout comme la béquille centrale installée de série sur les T120 et T120 Black.

Fidèle à l’image des modèles Classic de Triumph, la Bonneville présente un comportement facile et avenant qui ravira les motardes et les motards désireux de rouler de façon confortable et décontractée, notamment grâce au débattement de suspension plus grand et à la selle plus confortable.

La Bonneville T120 Black est en tout point identique à la T120, à l’exception des carters-moteur noirs mats aux détails en alu poli, la ligne d’échappement, les jantes et les poignées du passager sont aussi noirs. La selle de couleur marron foncé met parfaitement en valeur la couleur graphite tandis qu’elle contraste avec le second coloris, un noir brillant.

Triumph fait la part belle à la personnalisation des modèles de la famille Bonneville. Avec plus de 470 pièces au catalogue pour les trois motos dont 160 dédiées aux T120, la marque de Hinckley a pensé à faciliter votre choix avec un kit prestige comprenant :

  • Un badge de réservoir authentique à quatre barres chromées
  • Une selle noire surpiquée et cotelée
  • Des feux clignotants noirs transparents à LED
  • Des silencieux coniques Vance & Hines chromés
  • Des poignées "ballon" noires
  • Un carter de chaîne, un carter d’embrayage, un carter d’alternateur et des enjoliveurs de boîtier  papillon chromés
La disponibilité des silencieux Vance & Hines, des kits de suppression de garde-boue arrière et des clignotants est soumise à la réglementation locale en vigueur.

Le tarif des Triumph Bonneville T120 et T120 Black devrait être connu début 2016. Les motos arriveront en magasin durant le mois de mars.

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

4ème loto de la Commission Sportive du Norton Sport Club ce samedi 27 octobre
Ce samedi 27 octobre aura lieu de 14h00 à 18h00 le 4ème loto organisé par la commission sportive du Norton Sport Club à la salle communale des Asters.
L'Indian FTR 1200 S sera  visible dans les concessions de Suisse Romande les 27 et 28 octobre
Dévoilée officiellement à l'occasion du salon Intermot de Cologne, la nouvelle Indian FTR 1200 S se révélera aux fans suisses de la marque le week-end prochain.
Soirée de présentation des BMW R1250GS et R1250RT chez Facchinetti Motos le jeudi 25 octobre
Fans de la marque à l'hélice réjouissez-vous, les nouvelles R 1250 GS et R1250 RT vous seront présentées le jeudi 25 octobre dès 18h30 dans vos concessions BMW Facchinetti de Meyrin (GE) et BMW Facchinetti de Crissier (VD).
Essai Kawasaki Versys 1000 Grand Tourer – Elle se pliera en quatre pour son pilote
Au commencement, il y a quand même une bizarrerie. Un trail avec un moteur 4 cylindres. Curieux. Etrange. Osé.
MV Agusta F4 Claudio Castiglioni – Attention, fracture de la rétine en approche
On sait MV Agusta capable de séries limitées proches de la perfection. Des éditions qui nous font rêver tant par le dessin que par les matériaux utilisés. Et pour cette nouvelle édition, produite en hommage au créateur de la marque de Varèse, la barre a été mise très, très haute… admirez la MV Agusta F4 Claudio!
MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires