Article du 25 septembre 2014

La mort d'un motard face à l'immunité diplomatique

Texte de Dominique Suter

En juin 2013, une diplomate coupe la route à un motard sur la route Suisse et le tue. Le procès a eu lieu hier.

Notre publication précédente : Une diplomate tue un motard et fuit ses responsabilités !

Perdre un compagnon de vie sur une route du canton n'est déjà pas drôle en soi. Mais lorsque, à la peine du deuil, se conjuguent les procédures et le déni de la responsable de ce décès, la douleur devient intolérable. C'est ce qu'a vécu une femme, compagne depuis vingt-trois ans du motard décédé sur la route Suisse, à la hauteur de Dully un dimanche de juin 2013. La fille du défunt, aujourd'hui encore, n'arrive pas à accepter ce décès prématuré. Plus jamais elle ne passera par la route Suisse à proximité du lieu de l'accident.

La conductrice, une diplomate américaine qui travaille pour le compte de l'ONU, a fait valoir d'emblée son immunité diplomatique, échappant ainsi à tout prélèvement de sang ou d'urine qui aurait permis de vérifier si elle était sous l'emprise de l'alcool, de la drogue ou de toute autre substance. Ainsi, comme l'a relevé l'avocate de la partie civile, "personne ne saura jamais ce que faisait l'accusée lorsqu'elle a subitement coupé la route à la victime qui arrivait en face. Ni si elle téléphonait, ni si elle était sous une emprise quelconque. En se soustrayant ainsi à l'enquête, n'acceptant finalement d'être entendue que plusieurs mois plus tard, elle a fait subir aux proches du défunt une épreuve supplémentaire. Sans oublier que, jusqu'à aujourd'hui, devant la Cour, elle n'a jamais reconnu sa culpabilité".

De fait, cette quinquagénaire, née dans l'Ohio, est presque une caricature de l'Américaine type. Elle s'exprime fort, gesticule et rit beaucoup. Un rire qui a exaspéré non seulement les parties civiles, mais aussi le premier président de la Cour, Lionel Guignard.

"Sous cette désinvolture se cache une réelle douleur, a plaidé son avocat. Elle est sous antidépresseur depuis l'accident, elle souffre et est en arrêt de travail. Mais elle ne sait pas exprimer ses regrets et ses excuses".

Elle provoque un accident et continue sa route

Le funeste jour de l'accident, il faisait beau. Le motard et sa compagne, chacun sur sa moto, se réjouissaient de pouvoir faire une petite virée qui devait les amener jusqu'à Nyon pour un repas en tête à tête. La veille, la fille du motard s'était mariée, rendant fous de joie son papa et sa compagne. Ceux-ci formaient un couple uni, soudé, fusionnel, diront les témoins. Et ce n'étaient ni l'un ni l'autre, des motards du dimanche. Tous deux plaçaient la sécurité en tête de leur priorité. Au guidon de leur Harley Davidson, pas d'excès de vitesse, les phares toujours allumés, alors même que cela n'était pas rendu obligatoire, pas d'alcool ni quoi que ce soit qui puisse diminuer l'attention. Lorsque l'accusée a subitement tourné à gauche pour monter en direction de Dully, le motard a tenté de l'éviter non seulement en freinant violemment, mais en obliquant sur sa gauche pour essayer d'éviter la voiture. Peine perdue. Une violente collision a eu lieu. Sa compagne, qui le suivait à une trentaine de mètres, a assisté, impuissante, à l'accident qu'elle a elle-même tout juste réussi à éviter. Et c'est sous ses yeux que l'homme qu'elle chérissait est décédé une demi-heure plus tard, alors qu'il était pris en charge par les secouristes. L'accusée avait continué sa route, dans un premier temps. La compagne du défunt l'a suivie en moto pour lui signaler que le motard qu'elle venait de heurter était à terre. Pendant tout ce temps, l'accusée est restée dans sa voiture. Elle priait... A aucun moment, elle n'a soutenu la compagne de sa victime par un geste, un mot, une présence. Son manque d'empathie et d'humanité a choqué tout le monde.

Dans son jugement, le président a tenu compte des différences de culture entre l'Amérique et l'Europe. Il a tenu compte aussi du fait que l'accusée ne s'exprime que fort mal en français et n'a ainsi pas réussi à traduire avec précision ses pensées, malgré la présence d'une interprète. Il l'a reconnue coupable d'homicide involontaire et a suivi le Ministère public en lui infligeant une peine de 60 jours-amende à 250 francs par jour, avec sursis deux ans. Au titre d'amende immédiate, elle devra s'acquitter d'une somme de 3'000 francs et assumer la totalité des frais de justice. Enfin, elle devra indemniser pour tort moral la compagne du défunt à hauteur de 40'000 francs et 20'000 francs pour sa fille.

Dominique Suter
Source :  La Côte
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Yamaha Ténéré 700 Raid – L’Adventure au bout de la dune
Présentée sous forme de prototype lors du dernier salon EICMA, les dessins de la Yamaha Ténéré 700 Raid, version spéciale Adventure, viennent de fuiter.
Essai BMW CE 04 - À la pointe du tout électrique
Après le C Evolution, le maxi-scooter CE 04 est le premier modèle de la nouvelle stratégie de mobilité urbaine de BMW. Il n'y aura plus de nouveau modèle thermique, place au tout électrique.
Record historique des ventes pour Ducati
Ducati célèbre une année 2021 historique, avec un nouveau record de vente. Un signe de bonne santé pour le constructeur en mains allemandes ?
Les ventes de moto à un nouveau sommet en 2021
L'année 2020 avait déjà montré une progression des ventes, 2021 a continué sur la même lancée. Nouveau record historique !
De 1972 à 2022 - 50 ans de Kawasaki Z
La dynastie initiée par la Z1 Super Four en 1982 se perpétue depuis 5 décennies et pour commémorer ceci, Kawasaki annonce 4 modèles en édition spéciale.
Une Honda RC213V-S neuve adjugée… CHF 225'680.- !
Les motos d’exception ou rare deviennent des valeurs refuges ou encore des placements à l’instar de cette Honda RC213V-S qui neuve valait 169'880 CHF et qui vient d’être vendue aux enchères pour la somme record de CHF 225'680.-.

Hot news !

Essai Triumph Tiger Sport 660 - GT British pour jeune permis (vidéo)
Avec le moteur 660, la marque anglaise dispose d'un produit d'appel qui se décline ici en une moto plus polyvalente qu'un roadster.
Triumph lâche ses Tiger 1200 dans l'arène des gros trails
Triumph présente ses nouveaux trails au long cours et lâche ses Tiger 1200 chez les gros trails
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.