Essai publié le

Une journée sur le tracé de l’Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse

Texte de Gonzo / Photo(s) de J'ai oublié de prendre son nom, mais il était cool!!!!!
Imprimer cet article

Pour ma part, c’était la première fois que je participais à cet événement lors duquel Yamaha Suisse, représenté par le groupe Hostettler, convie la presse « moto » à tester toute (ou presque la gamme). Et c’est entouré de trois compères Acidiens que je me suis prêté à l’exercice.

Arrivés sur le circuit au petit matin, premier petit rappel. Le groupe Hostettler gère bien évidemment la marque Yamaha sur nos terres, mais pas que... Car Pirelli était présent avec son camion pour changer les boudins de toutes ces motos que nous avions à disposition.

Mais ce n’est pas tout, car plusieurs marques textiles et équipement étaient également présents, toujours par le biais du même groupe. Pour ne citer que quelques unes d’entre elles, ces marques étaient : IXS, Shoei, XLite, SIXS, SIDI…

Petit briefing, café en main. Soyez prudents, la piste n’est pas encore chaude et les pneus sont froids. Là, j’ai déconnecté. Faut dire que des YZF R1 me faisaient de l’œil alors que la petite R3 me susurrait « viens jouer avec moi !!! ».

Bref, en bon élève, je détourne le regard pour écouter ce qui se dit sur le tracé, que je ne connais pas encore ! Et là, La MT10 SP me fait un clin d’œil… avant de me montrer ses frangines, les MT09 et 07… Bon, je vais pas m’en sortir. C’est décidé, je change de place et je me positionne devant ce qui devrait être un peu moins sexy… Non, pas notre rédac’ chef, j’ai trouvé pire ! Le Tricity… Mais là, c’est moi qui déconne et qui lance à Pat, puis à Yann : « on se tire une bourre en Tricity ??? » Echange de clin d’œil, je comprends que la passe d’arme va être drôle.

Je redirige mon attention vers le briefing et là j’entends : « … alors je vous laisse finir de vous équiper et on commence dans 10 minutes, comme ça il sera 10 heures ». Bon ben c’est le meilleur briefing que j’aurais fait !

Café, encore. Et surtout, je suis super embêté. Devant tout ce choix, je sais pas trop par quoi commencer. Faut dire que mis à part le TMax et la R6, toute la gamme était là… Et encore, la marque aux Diapasons a eu la gentillesse de nous amener la « vieille R6 » puisque la nouvelle bombe sera présentée cette semaine. Sauf qu’elle a été chiffonnée la veille…

Le temps est chouette, il fait bon mais je ne connais pas du tout le tracé. Je me dis que je vais être sage et je testerais un maximum de modèles, en allant crescendo au niveau des cylindrées. Mais ça c’est en théorie. Parce qu’en théorie, c’est comme dans la pratique mais dans la pratique, c’est différent. C’est surtout que j’ai pris tellement de plaisir avec la petite R3, que j’y suis revenu. Souvent. C’est tellement drôle de tourner autour de grosses cylindrées dans les sinueux alors que je suis sur une brèle difficile à mettre en défaut, certes, mais qui ne cube que 300 cm3, dont la vitesse maximale ne dépasse pas 180 km/h et qui n’a qu’un disque à l’avant ! M’en fous, en 300, freiner, c’est tricher !

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le test de la R3 mais de la gamme Yamaha. Donc je prête mon jouet et j’essaie peu à peu plusieurs motos. La MT07, la XSR700, puis la R3… puis les 900 pour finir ma matinée sur la sulfureuse YZF R1.

Après m’être goulument sustenté, on repart en piste… en Tricity ! Ca y est, on la tient notre bourre d’anthologie qui aura fait rire du monde en bord de piste.

Histoire de choquer un peu le cerveau, je remonterais directement après sur la R1 puis le Saint Graal, la R1M… Il n’y a pas tant de mot politiquement correct pour décrire cette moto, mais ça, vous le savez sûrement déjà. C’est presque comme un programme télé interdit aux moins de 18 ans. C’est excitant et on sait qu’on risque d’y laisser des plumes. Mais qu’est ce que c’est bon !

Vient ensuite le tour des motos qui n’ont pas forcément leur place sur un circuit, mais qui savent dévoiler leur potentiel et amènent leur lot de sensation, comme les FJR, la MT10 et sa jumelle MT10 SP ou encore la terrible VMax…

Bref, tout un lot d’essais qui démontreront un point commun, fidèle à la marque. La qualité de chaque modèle est irréprochable. Bien sûr, ce n’est pas parfait à chaque fois, mais en même temps, la perfection, c’est chiant alors quand c’est génial mais imparfait, ça devient parfait à mes yeux !

Le clap de fin approche, juste le temps de s’offrir un dernier run en R1 avant de remercier chaleureusement toute l’équipe Hostettler pour cette journée et rentrer.

J'en profite pour vous rappeller qu'un bonne partie de la gamme sera disponible à l'essai lors de nos sorties piste, les Acid'Track 2017... ABE

Vivement la prochaine journée Yamaha…

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Concept BMW S675RR, S675R, S675XR by Nicolas Petit – Et si BMW craquait ?
Aujourd'hui pour être une sportive il faut (quasiment) obligatoirement cuber 1'000cc. Et si BMW craquait et réalisait une 675cc sur la base du concept de Nicolas Petit ?
Julien Welsch dévergonde la Triumph Street Triple R
Il a fallu un voyage en Corse pour que le stunteur Julien Welsch sorte des sentiers battus avec sa Triumph Street Triple 675 R.
Swiss-Moto 2018 - Harley-Davidson Forty-Eight Special et Iron 1200
Harley-Davidson présente deux nouvelles motos Sportster et mise sur des guidons hauts, des conceptions modernes et un caractère agressif : les Iron 1200 et Forty-Eight Special.
Aprilia Open Days 2018 - Un échappement Akrapovic Slip-On offert à l'achat d'une RSV4 ou d'une Tuono V4 (Euro 4)
Pendant les Aprilia Open Days 2018, en achetant une RSV4 ou une Tuono V4 (Euro 4), vous recevrez, gratuitement, un échappement AKRAPOVIC slip-on, (Valeur CHF 2'292.-) montage inclus !
Suzuki GSX-S 1000 Classic by MM Ride
Les p'tits de MM Ride à Thônex sont toujours à fond et ils viennent de nous livrer les photos de leur dernière réalisation, la GSX-S 1000 Classic.
Essai Triumph Speed Triple RS – Le retour de la Reine
C’est en Espagne, à Almeria, sous une météo britannique que nous avons eu la chance de tester la nouvelle balle de guerre de la firme de Hinckley. Accrochez-vous, ça dépote !

Recherche

Hot news !

Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.
Yamaha YZF-R1M 2018 – Les réservations sont ouvertes
Le site dédié aux réservations de la R1M 2018 sont ouvertes. Si vous voulez la vôtre, faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde.
EICMA 2017 - KTM 790 DUKE - Le chaînon manquant dans la gamme des jouets autrichiens
Cette toute nouvelle KTM 790 DUKE arrive avec du lourd, dont une esthétique qui n'est pas sans rappeler la tonitruante 1290 SuperDuke.
EICMA 2017 – Kawasaki H2 SX – Superchargez votre journée
Kawasaki vient de lever le voile sur la nouvelle routière compressée qui portera très logiquement le nom de H2 SX. Avec elle vous pourrez voyager loin et vite !

Liens Partenaires