Essai publié le

Une journée sur le tracé de l’Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse

Texte de Gonzo / Photo(s) de J'ai oublié de prendre son nom, mais il était cool!!!!!
Imprimer cet article

Pour ma part, c’était la première fois que je participais à cet événement lors duquel Yamaha Suisse, représenté par le groupe Hostettler, convie la presse « moto » à tester toute (ou presque la gamme). Et c’est entouré de trois compères Acidiens que je me suis prêté à l’exercice.

Arrivés sur le circuit au petit matin, premier petit rappel. Le groupe Hostettler gère bien évidemment la marque Yamaha sur nos terres, mais pas que... Car Pirelli était présent avec son camion pour changer les boudins de toutes ces motos que nous avions à disposition.

Mais ce n’est pas tout, car plusieurs marques textiles et équipement étaient également présents, toujours par le biais du même groupe. Pour ne citer que quelques unes d’entre elles, ces marques étaient : IXS, Shoei, XLite, SIXS, SIDI…

Petit briefing, café en main. Soyez prudents, la piste n’est pas encore chaude et les pneus sont froids. Là, j’ai déconnecté. Faut dire que des YZF R1 me faisaient de l’œil alors que la petite R3 me susurrait « viens jouer avec moi !!! ».

Bref, en bon élève, je détourne le regard pour écouter ce qui se dit sur le tracé, que je ne connais pas encore ! Et là, La MT10 SP me fait un clin d’œil… avant de me montrer ses frangines, les MT09 et 07… Bon, je vais pas m’en sortir. C’est décidé, je change de place et je me positionne devant ce qui devrait être un peu moins sexy… Non, pas notre rédac’ chef, j’ai trouvé pire ! Le Tricity… Mais là, c’est moi qui déconne et qui lance à Pat, puis à Yann : « on se tire une bourre en Tricity ??? » Echange de clin d’œil, je comprends que la passe d’arme va être drôle.

Je redirige mon attention vers le briefing et là j’entends : « … alors je vous laisse finir de vous équiper et on commence dans 10 minutes, comme ça il sera 10 heures ». Bon ben c’est le meilleur briefing que j’aurais fait !

Café, encore. Et surtout, je suis super embêté. Devant tout ce choix, je sais pas trop par quoi commencer. Faut dire que mis à part le TMax et la R6, toute la gamme était là… Et encore, la marque aux Diapasons a eu la gentillesse de nous amener la « vieille R6 » puisque la nouvelle bombe sera présentée cette semaine. Sauf qu’elle a été chiffonnée la veille…

Le temps est chouette, il fait bon mais je ne connais pas du tout le tracé. Je me dis que je vais être sage et je testerais un maximum de modèles, en allant crescendo au niveau des cylindrées. Mais ça c’est en théorie. Parce qu’en théorie, c’est comme dans la pratique mais dans la pratique, c’est différent. C’est surtout que j’ai pris tellement de plaisir avec la petite R3, que j’y suis revenu. Souvent. C’est tellement drôle de tourner autour de grosses cylindrées dans les sinueux alors que je suis sur une brèle difficile à mettre en défaut, certes, mais qui ne cube que 300 cm3, dont la vitesse maximale ne dépasse pas 180 km/h et qui n’a qu’un disque à l’avant ! M’en fous, en 300, freiner, c’est tricher !

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le test de la R3 mais de la gamme Yamaha. Donc je prête mon jouet et j’essaie peu à peu plusieurs motos. La MT07, la XSR700, puis la R3… puis les 900 pour finir ma matinée sur la sulfureuse YZF R1.

Après m’être goulument sustenté, on repart en piste… en Tricity ! Ca y est, on la tient notre bourre d’anthologie qui aura fait rire du monde en bord de piste.

Histoire de choquer un peu le cerveau, je remonterais directement après sur la R1 puis le Saint Graal, la R1M… Il n’y a pas tant de mot politiquement correct pour décrire cette moto, mais ça, vous le savez sûrement déjà. C’est presque comme un programme télé interdit aux moins de 18 ans. C’est excitant et on sait qu’on risque d’y laisser des plumes. Mais qu’est ce que c’est bon !

Vient ensuite le tour des motos qui n’ont pas forcément leur place sur un circuit, mais qui savent dévoiler leur potentiel et amènent leur lot de sensation, comme les FJR, la MT10 et sa jumelle MT10 SP ou encore la terrible VMax…

Bref, tout un lot d’essais qui démontreront un point commun, fidèle à la marque. La qualité de chaque modèle est irréprochable. Bien sûr, ce n’est pas parfait à chaque fois, mais en même temps, la perfection, c’est chiant alors quand c’est génial mais imparfait, ça devient parfait à mes yeux !

Le clap de fin approche, juste le temps de s’offrir un dernier run en R1 avant de remercier chaleureusement toute l’équipe Hostettler pour cette journée et rentrer.

J'en profite pour vous rappeller qu'un bonne partie de la gamme sera disponible à l'essai lors de nos sorties piste, les Acid'Track 2017... ABE

Vivement la prochaine journée Yamaha…

Commentaires

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Plus d'articles Moto

MV Agusta finalise sa remise à flot financière
La légendaire marque de Varese (I) a conclu un accord avec une société d'investissement russe pour l'injection de capitaux dans MV Agusta Holding. Les parts détenues par Mercedes AMG ont été rachetées.
Offre d'emploi - Competition Park recrute un mécanicien moto spécialisé Triumph
Competition Park, l'agent Ducati et Triumph du Littoral neuchâtelois, recherche un mécanicien moto avec expérience confirmée sur les modèles Triumph.
Indian met sa Scout à la sauce Bobber
Le récent succès de la Triumph Bonneville Bobber a certainement dû titiller les ingénieurs de la plus ancienne marque de moto américaine qui va commercialiser cet automne une version Bobber de sa Scout.
La BMW S1000RR profondément revue pour 2018
Celle qui a révolutionné le monde des supersports il y a maintenant 8 ans va recevoir quelques modifications pour 2018 afin de la moderniser face à la concurrence.
Alaska - Ushuaïa [partie 2] - Les préparatifs d'un voyage de l'autre côté de l'océan
Alaska - Ushuaïa [partie 2] - Le voyage à durée indéterminée d'un Vaudois
Wheels & Waves 2017 - De la gomme, des machines et des barbes [Part two]
Comme promis, voici la suite des nos aventures basques aux wheels and Waves !


Recherche

Hot news !

Ducati V4 – Claudio Domenicali se laisse aller à quelques confidences
Lors de la manche WSBK de Laguna Seca, Ducati a présenté sa 1299 Panigale Final Edition afin de clore le chapitre des V2 desmodromiques et d'ouvrir un nouveau chapitre avec des V4 pour les sportives de Bologne.
Ducati V4 – A nouveau surprise en plein roulage
On vous l'avait présentée il y a quelques jours, et voilà que le nouveau missile de chez Ducati à motorisation V4 a été surpris en plein roulage, on en sait désormais un peu plus sur celle qui sera certainement la reine du salon EICMA de Milan.
Essai BMW HP4 Race – Bienvenue dans le monde de la course
Il y a des essais comme ça, magiques, exaltants… Comment on les reconnaît ? De notre côté, on est surexcités, un poil tendus, et même on a le syndrome particulier du kikitoudur…
Ducati V4 Superbike – Elle roule déjà
L'usine de Bologne fait parler d'elle cette semaine, tout d'abord avec le teaser présenté pour annoncer une rupture avec le passé et ensuite avec le rachat possible de la marque par Harley-Davidson.
Fin de la Panigale – Ducati communique de façon officielle
Alors que le boss de Ducati avait déjà craché le morceau en lâchant que l'avenir de Ducati en WSBK passait par une motorisation V4, cette fois la marque de Bologne met cela en image au travers d'un teaser.
OFROU - Instructions relatives aux motocycles d'examen de la catégorie A - Les précédentes instructions sont abrogées
Le 12 mai 2016, I‘OFROU a donné aux autorités cantonales I‘instruction d‘autoriser également en vue de I‘examen pratique de conduite les motocycles dont la cyIindrée est inférieure à celle prescrite. En principe, ces instructions étaient en vigueur jusqu‘au 31 décembre 2016.

Liens Partenaires