Essai publié le

Essai Can-Am Spyder F3-T et Limited - Les Canadiens se mettent au bagger

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Thierry Honnorat
Imprimer cet article

Depuis 2008, les Canadiens du groupe Bombardier Recreational Products ne cessent de développer leur marché du Can-Am Spyder F3. Seul sur ce terrain, ils ne restent pas sur leurs acquis pour autant. Avec leur nouveau trois-cylindres en 2015, ils s'offrent une quatrième déclinaison dans leur gamme.

brp can am spyder f3 limited

Un Can-Am Spyder, c'est avant tout un objet récréatif. Quelque chose que l'on achète sur un coup de tête, uniquement pour se faire plaisir et parce que ça comble parfaitement le besoin qu'on en a. J'en vois en fond de salle qui disent "mais quel besoin?!". Eh bien ça peut être une envie de moto qui prend, sans vouloir repasser un permis. Ou bien, après énormément de kilomètres en deux-roues, l'envie de se faciliter les voyages entrepris.

brp can am spyder f3 t

Car oui c'est un discours que tient ouvertement la marque : un Spyder n'est pas adapté à un usage urbain quotidien. Exposé aux éléments et incapable de se faufiller, voilà ce que les motards lui reprochent en premier. Mais il faut savoir regarder au-delà. Cette conduite, c'est quelque chose d'inédit qu'on ne peut avoir nulle part ailleurs. Ce n'est pas pour rien qu'en 2015, 93% des nouveaux clients sont satisfaits de leur achat.

Dans la famille F3, j’aimerais le Bagger

Dans la gamme Spyder, les modèles F3-T et Limited dont nous parlons ici font partie d'un nouveau type de véhicule. Appelés Power Cruiser, ceux-ci s'intercalent entre les modèles Sport Tourisme et Sport. Pourvus de grands coffres latéraux non démontables, mais aussi d'un pare-brise mi-haut, ces deux F3 cachent une voyageuse sous des airs de bagger musculeux.

brp can am spyder f3 limited

Les nouveaux équipements de série sont nombreux, à commencer par des rangements totalisant 78 litres de contenance : un à l'avant pouvant contenir un intégral et deux latéraux. Aussi, par commodité, les rétroviseurs sont maintenant intégrés à la carrosserie ; ils sont ainsi légèrement plus grands mais aussi plus élégants. Point de vue confort, le saute-vent est optimisé pour dévier les flux d'air de la tête tout en étant d'une taille raisonnable. Enfin, la suspension avant sont des amortisseurs Sachs Big Bore et à l'arrière un système Sachs pneumatique à réglage manuel.

brp can am spyder f3 limited

La version Limited est encore un peu plus orienté confort, avec des poignées chauffantes ainsi que de vrais plateaux repose-pieds en lieu et place de cale-pieds cylindrique. Mais ce n'est pas tout, Can-Am a prévu de quoi rendre un long voyage plus agréable, avec un système audio de 4x20W fonctionnant avec la radio FM, un iPhone connecté en USB ou avec un câble mini-jack. Par contre, point de connectivité Bluetooth sur cette radio de série pour les deux modèles.

brp can am spyder f3 limited

Pour assurer la meilleure ergonomie possible à tout propriétaire d'un F3, la marque utilise le système Ufit. Avec trois guidons et cinq distances pour les repose-pieds, chacun trouvera son réglage de 1m60 à plus de 1m90. Un changement demande environ dix minutes de travail avec des outils, plus s'il faut démonter et remonter les commodos sur un autre guidon.

On ne comprend pas sans essayer

Avant de nous lâcher sur route, Can-Am nous a prévu une instruction complète du véhicule avant un petit atelier d'agilité pour se familiariser avec cet engin hors du commun. Passage en revue des commodos. A droite : le démarreur, le coupe circuit et le régulateur de vitesse. A gauche : quatre boutons directionnels ainsi que SET et Mode s'ajoutent aux phares, klaxon et clignotants. Pour démarrer après un arrêt d'une certaine durée, il faut attester avoir lu la carte d'instruction de sécurité en usant du bouton Mode. A vrai dire, je n'ai pas vu cette carte, mais on va dire que cette instruction la remplace.

brp can am spyder f3 limited

Autant le Spyder F3 T que le Limited ne proposent plus de transmission à boîte manuelle. C'est une boite semi-automatique à commande d'embrayage électro-pneumatique qui est à l'oeuvre. Avec un système de gâchette placé pour le pouce et l'index gauche, le pilote doit monter les rapports et peut aussi les descendre s'il le souhaite. Point particulier, il n'y a aucun levier de frein au guidon, le seul et unique frein est une pédale au pied droit. Lors du premier freinage, on a tous l'index et le majeur droit qui gesticulent dans le vide...

C'est aussi pour ça qu'on passe à l'atelier pratique. Deux freinages avec arrêt complet, un demi-tour, un slalom et une marche arrière. Rien de très compliqué, une minute de parcours, mais c'est suffisant pour se sentir bien plus à l'aise. Avec les vingt minutes de Spyder que j’ai à mon actif c’est un bon rappel. Premier freinage en douceur, il y a du mordant et on s'arrête vite. Deuxième fois je pile, l'ABS se met en action pendant que le F3 plonge légèrement. Je saurai à quoi m'en tenir pour la suite.

brp can am spyder f3 limited

Le demi-tour sert à se rendre compte que pour un virage court, il faut déplacer son corps pour réussir à aller en butée de guidon. Enfin le slalom est là pour appréhender la largeur du véhicule, mais aussi pour voir avec quelle précision on peut placer la roue sur une bordure. Ça promet des trajectoires exploitant toute la largeur de la route ! La marche arrière n'est qu'une formalité, une fois saisi comment l’actionner.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur volontaire à deux visages
+
Le fun de cette conduite particulière
+
La radio et le tempomat pour cruiser à l'aise
On a moins aimé :
-
Protection au vent un peu limite
-
Plateaux repose-pieds inadaptés à la conduite dynamique
-
Freins mis à rude épreuve en descente, dû au poids de l'engin

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Can-Am
Modèle :
Spyder F3 T/Limited
Année :
2016
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Rotax® 1330 ACE™ 3 cylindres en ligne
Cylindrée :
1330 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
115 ch à 7'250 tr/min
Couple max. :
130 Nm à 5'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
6 rapports à changement semi-automatique
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie Cycle
Suspension AV :
Amortisseurs Sachs Big Bore
Course AV :
129 mm
Suspension AR :
Amortisseur SACHS avec précharge pneumatique réglable (T: manuel, Limited: automatique)
Débattement AR :
132 mm
Pneu AV :
165 / 55R15 55H
Pneu AR :
225 / 50R15 76H
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Disques de 270 mm avec étriers fixes à 4 pistons Brembo†
Frein AR :
Disque de 270 mm, étrier flottant à piston unique avec frein de stationnement intégré
Dimensions
Longueur :
2'596 mm
Empattement :
1'709 mm
Largeur :
1'497 mm
Hauteur de selle :
675 mm
Poids à sec :
430 kg
Réservoir :
27 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Magnésium métallique (T)
 
Blanc perlé (T)
 
Rouge intense perlé (Limited)
 
Noir Satin Monolithe (Limited Special Series)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 28'990.-.-
avec homologation CH, transport, 2 ans de garantie et d'assistance Europe, Limited/Spedial Series + 1'900.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Les Petronas FP1 arriveront peut être (enfin…) sur le marché
Ceux qui suivaient le WSBK au début des années 2000 se souviennent de ces machines aux couleurs flashy alignées par l'ancien champion du monde Carl Fogarty : les Petronas FP1.
29ème Trial de Noël – Ce samedi 15 décembre à Bassecourt
Le désormais traditionnel Trial de Noël reprendra ses quartiers pour la 29ème fois à Bassecourt (JU) le samedi 15 décembre avec un plateau exceptionnel.
Singer GP - Elle est prête à en (dé)coudre
Tout le monde connaît la fameuse marque Singer connue pour ses machines à coudre qui pour certaines valent aujourd’hui quelques sous, mais en voici une qui…roule !
Motorex Academy - Une académie de motocross pour les jeunes de 10 à 25 ans
MOTOREX répond à la demande croissante dans le domaine du Motocross en mettant sur pied la MOTOREX ACADEMY, un programme destiné à tous les jeunes pilotes de Motocross du pays.
Le rouge Ducati pourrait passer au orange KTM selon Stefan Pierer
La marque Autrichienne de Mattighofen ne cesse de progresser en Europe, à tel point que son patron, Stefan Pierer, ne cache plus ses ambitions pour les années futures et annonce clairement la nouvelle couleur qui l'intéresserait.
Can-Am Ryker, un trois-roues à prix d'ami !
Après plusieurs années à ne parler que de la famille Spyder, le Canadien Can-Am débarque avec le Ryker, un trois-roues qui vaut toute notre attention.

Recherche

Hot news !

Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.

Liens Partenaires