Essai publié le

Essai BMW S1000XR - TGV à l'allemande

Texte de Marc / Photo(s) de Malo Liechti
Imprimer cet article

Autant planter le décor tout de suite, la BMW S1000XR tire son coeur de la sulfureuse bête de piste, la S1000RR, genre de référence... mais est-ce qu’une sportive peut être une bonne base pour une routière ? Seul le génie du constructeur bavarois peut nous donner la réponse.

Aujourd’hui, le marché les sportives est en perte de vitesse, bien que son coeur reste le même, à savoir les sportifs purs et durs qui ne jurent que par la piste et le chrono. Une partie des anciens utilisateurs de sportives a migré vers les roadsters sportifs et une autre vers les routières car, aujourd’hui, rouler sur une sportive équivaut à poser son bleu ; enfin, pour les vieux, car pour les jeunes, c’est sa carte de crédit-permis auprès du bureau des autos pour ne plus le récupérer.

BMW propose donc aux pilotes, euh pardon aux conducteurs de moto, qui veulent rouler (vite, voire très vite) une routière basée sur son sulfureux roadster S1000R qui tire lui-même ses gênes de la sportive qui a bouleversé le segment en étant la première à dégainer 200cv : la S1000RR.

D’ailleurs, dès le premier coup d’oeil, on reconnaît le moteur et la partie-cycle de la S1000R, tout rappelle les gènes puissants qui sont le symbole de la famille BM. Ainsi les phares asymétriques sont bien là, tout autant que la ligne générale comme la prise d'air. D’ailleurs, et certainement dans un souci d’économie et de rationalisation, les commodos et de nombreuses pièces sont communes avec le roadster.

Quand on se place à côté de la S1000XR, celle-ci apparaît haute et imposante, en rajoutant à sa stature la taille respectueuse de son 4-cylindres en ligne. En détaillant la selle qui culmine à 840mm, et en grimpant dessus, on remarque immédiatement que la routière allemande est destinée au conducteur teuton : il faut avoir une certaine altitude au-dessus du niveau de la mer pour prendre la route à son guidon, en-dessous de 1m72, ce qui est juste ma taille.

Comme toujours chez BMW, une armada de puces est là pour dompter, en l’occurrence à raison, le moteur et la tenue de route de la moto. Ma S1000XR était notamment dotée des suspensions  pilotées, qui sont une option, ainsi que les différents modes moteur qui eux font partie du pack plus standard.

Pour résumer, deux packs d'équipement sont disponibles, le premier étant le Dynamic qui comprend l'ABS Pro, les clignotants à LED, des modes de pilotages PRO (Rain, Road, Dynamic et Enduro avec la clé codée), du régulateur de vitesse ainsi que du shifter Pro, le second pack nommé Tourisme comprend la béquille centrale, l'ESA dynamic, les poignées chauffantes, le porte-bagages, la préparation pour le GPS et le support pour les valises. Après, il est également possible de vous faire votre S1000XR à la carte, mais la facture grimpera rapidement...

Au niveau de la motorisation, le bloc de la S1000XR fait partie de ce qui se fait de mieux sur une routière avec pas moins de 160cv et 112Nm de couple qui sont prêt à vous accompagner tout au long de votre route. Il faut tout de même noter que par rapport à la S1000R, la boîte à air, les arbres à cames et la cartographie-moteur ont été adaptés pour une utilisation plus touring.

Par contre, en détaillant la moto de plus près, on se rend compte que l'assemblage de certains plastiques est un peu hasardeux, pas tout à fait un standard de ce à quoi on a été habitué chez BMW. Mais d'un autre côté quand on regarde le tarif de la S1000XR... on lui pardonne volontiers ce genre de travers.

L'ergonomie est toute teutonne si j'ose dire, donc à savoir assez proche de la perfection, les commandes tombent idéalement sous les mains et il est aisé de piloter le tableau de bord tout comme de sélectionner le cruise-control par exemple.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Le moteur
+
Le freinage puissant et endurant
+
L'électronique
On a moins aimé :
-
Ajustement des plastiques
-
Vibrations à 4'500/5'000 tr/mn

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
S1000 XR
Année :
2015
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Quatre-cylindres en ligne, double ACT, soupapes actionnées par linguets individuels
Cylindrée :
999 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
160 ch à 11'000 tr/min
Couple max. :
112 Nm à 9'250 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports, sélection par fourchettes et crabots
Embrayage :
Multidisques anti-dribble en bain d’huile à commande mécanique
Partie Cycle
Châssis :
Cadre périmétrique composite aluminium, moteur à fonction porteuse
Suspension AV :
Fourche télescopique inversée, Ø fourreaux 46 mm, amortissement en détente et en compression réglable
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
double bras oscillant en aluminium avec combiné central, amortissement en détente réglable
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
190/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant, Ø 320 mm, étriers à 4 pistons à fixation radiale
Frein AR :
Monodisque, Ø 265 mm, étrier flottant à deux pistons
Dimensions
Longueur :
2183 mm
Largeur :
940 mm
Hauteur de selle :
840 mm
Poids total :
228 kg
Réservoir :
20 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Racing red
 
Light white
Catalogue
Prix de vente :
CHF 16'250.-
Avec Euro Advantage, pack Dynamic CHF 1'200.-, pack Tourisme CHF 1'510.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Concept Porsche 618 by Miguel Angel Bahri
Le designer espagnol Miguel Agnel Bahri s'est inspiré de la mythique Porsche 911 pour créer son concept nommé Porsche 618 qui est à la croisée des chemins entre crossover et cruisers.
Vidéo - Trip au Laos, entre escapade sauvage et rencontre du prochain
Alors que certains s'évadent vers les terres sauvages du nord de l'Europe et de l'Amérique du Sud, d'autres arpentent les pistes du Maghreb et les chemins d'altitude des contreforts himalayens. Dans tous les cas, peu pensent à parcourir le très exotique Laos.
Essai Suzuki GSX-S 750 – Le roadster à la force tranquille
Si notre Marcouille était parti tester le nouveau roadster mid-size de Suzuki, lors de sa présentation au Portugal, nous trouvions intéressant de pouvoir vous faire un essai effectué sur nos routes et sur quelques jours. Le résultat, c’est par là !
Moto Fuller transforme la Motus MSTR en Streetfighter
Bien que ce ne soit pas la marque ni le modèle le plus connu, la Motus MSTR gagne à être connue déjà de par sa motorisation en V longitudinale de 1'650cc, et Moto Fuller a décidé d'en faire une Streetfighter.
Portes ouvertes chez MMRide – Ta brêle t’attend !
Comme l’an passé, notre partenaire MMRide sera ouvert tout au long du week-end du 29 et 30 avril pour vous permettre de tester celle qui sera peut être l’élue de votre cœur, pardon, de votre garage. A vos agendas !
Offre d'emploi - Le Yamaha Center Fribourg recrute un mécanicien
Le Yamaha Center Fribourg situé à Marly recrute un mécanicien moto.

Recherche

Hot news !

Essai Harley-Davidson Street Rod - Dynamique et agile, c’est possible
Avec la Street Rod, Harley-Davidson a revu sa copie : le look est soigné, l’équipement est revu et la moto dans son ensemble est bien une Harley-Davidson.
Essai Aprilia Tuono V4 1100 RR et Factory - Roadster superlatif? C'est ce qu’on verra!
Même si on aimerait plus d’audace de leur part d'Aprilia, le gros V4, ils savent faire et ils continuent de mettre à jour leur sportive et leur roadster avec ce que leur enseigne le MotoGP et le Superbike. Avec des options clairement dédiées à la piste, la Tuono pourrait être le roadster le plus fou de la production actuelle.
Essai Yamaha XSR900 Abarth - Piquée par le Scorpion
Née en MotoGP en 2007, la symbiose entre Yamaha et la marque italienne de voitures sportives Abarth donne pour la première fois naissance à une vraie collaboration. Pour l’occasion, le roadster vintage de Yamaha s’offre une peinture exclusive et quelques accessoires pour seulement 695 exemplaires de celle qui s’appelle la XSR900 Abarth.
Essai Yamaha SCR 950 - La Bolt se mue en Scrambler
La Yamaha XV950R s’est faitw très discrète sur le marché depuis sa sortie, nous l’avions essayée et dans la foulée Badan Moto s’en servait comme base pour un custom très séduisant. Reste que le moteur V2 à refroidissement à air a une montagne de couple à offrir, alors autant en profiter pour créer un autre modèle avec ! Surfant sur la vague Vintage, c’est ainsi qu’est née le scrambler SCR950 avec son grand guidon et ses pneus mixtes, elle en a déjà l’allure, mais en a-t-elle le comportement ?
Essai PdB 500 - Une marque genevoise revient dans la course
C’est à quelques encablures de feu la société Motosacoche SA, qui aura été une marque mondialement réputée et très bien racontée par notre ami Eric Bezon, qu’une figure emblématique du canton, Nanard Meili a décidé de lancer sa propre entreprise : PdB.
Essai Ducati Monster 797 – Le refroidissement à air existe encore
La gamme Ducati s’est encore agrandie cette saison, mais mis à part les Scrambler, les modèles recommandables à un débutant ne sont pas légion. Que faire si on aime pas la vague néo-rétro ? Pour éviter la fuite des clients, une petite Monster bien fun sera assemblée à Bologne, avec un moteur déjà connu et mis à jour.

Liens Partenaires