Essai publié le

Essai sur piste des suspensions Bitubo - Cartouches de fourche et amortisseur

Texte de Bruno Guedes
Imprimer cet article

Après l’achat de ma BMW S1000RR cet hiver, il me tardait de pouvoir l’essayer et ce fût chose faite dans le courant du mois d’avril sur le circuit de Bresse, tracé que je connais presque comme ma poche. La moto se comportait bien, mais je me suis rapidement rendu compte que les suspensions n’étaient pas du tout adaptées à ma morphologie, la fourche étant bien trop molle pour mon gabarit (oui, je suis un peu enrobé).

Dans ma quête d’améliorer ma monture de course, et après plusieurs recherches et renseignements pris ici et là, je me suis tourné vers le manufacturier italien Bitubo, marque importée en Suisse via la société Kippax Performance.

Mon choix s'est porté sur un kit cartouche ECH29 et un amortisseur XXF31 V2. Bitubo, équipementier qui a gagné le titre de Champion du Monde Supersport 2013 grâce à Sam Lowes au guidon de la Yamaha R6 du team Yahknich Motorsport. Aujourd’hui, de nombreux teams en Championnat du Monde Superstock 1000, 600 et World Supersport utilisent leurs produits

Lors de la commande, il m'a été demandé plusieurs choses, dont mon poids, mon type de pilotage, les circuits arpentés. Une fois ces renseignements transmis, le colis m'a été livré en très peu de temps.

A l'ouverture, la première chose qui saute aux yeux, c’est la qualité de finition de l’ensemble. Le corps de l’amortisseur est usiné et non moulé comme sur certains produits concurrents, les molettes de  réglages sur les bouchons de fourches sont facilement manipulables avec les gants, on peut tout à fait imaginer les tourner en roulant ou en s’arrêtant quelques instants aux stands sans avoir besoin d’outils particuliers.

Tout inspire vraiment confiance aux premiers coups d’œil.

Maintenant il faut passer à la phase de montage. Le mieux sera de se tourner vers un professionnel, pour un gage de qualité de montage et pour une question de sécurité évidente. Personne n’a envie de subir une chute à cause d’une erreur de montage et ceci peut arriver plus vite que l'on le croit. 

Le mécano démonte le kit d’origine en prenant bien soin de nettoyer les tubes de fourche. Une fois cette opération terminée, le montage des cartouches Bitubo pressurisées  ECH29 peut débuter. Celui-ci est simple, mais il faut être précis dans les couples de serrage et méthodique. De ce côté-là, aucune surprise car les outils spéciaux nécessaires au montage de l’ensemble sont fournis avec les cartouches, ainsi qu’un litre d’huile spécifique, nécessaire au bon fonctionnement de la fourche.  La quantité d’huile se mesure en mm depuis le haut de la fourche et peut être ajustée en fonction de la marque et du type de pneu que l’on utilise.  

L’amortisseur Bitubo XXF31 V2 ne demande quant à lui aucun outil spécifique, le montage se fait de manière identique à un amortisseur d’origine. Un réglage de précontrainte hydraulique du ressort installé sans supplément, ce qui est bien plus pratique à utiliser que les éternels écrous à ergot. Un réglage de compression lente et rapide et détente lente et réglage de longueur de l’amortisseur sont évidemment de la partie sur un amortisseur de ce niveau. Dans le manuel de montage, un tableau des divers problèmes que l’on peut rencontrer et les solutions est présent. Très pratique lorsque que l’on est un peu perdu.

C’est maintenant le moment de passer aux réglages, on commence donc par les courses mortes et là aucune chance de se tromper d’un demi-tour, car il y a un clic à chaque tour, aussi bien sur la fourche que sur l’amortisseur, idem pour les réglages de compression et détente.

La moto est fin prête pour le premier essai avec ses nouvelles suspensions.

Rendez-vous est pris à la mi-mai sur le circuit de Dijon-Prenois. Je partirai donc sur les réglages de base fournis par Bitubo.

La moto se comporte idéalement, elle se balance de gauche à droite avec beaucoup de facilité dans les enchainements du S des Sablières. Aux freinages la S1000RR est transfigurée, elle ne plonge plus en butée d’un coup comme avec la fourche d’origine. La plongée est progressive et continue d’amortir les petites bosses du bitume sur la fin de course. On peut retarder ses freinages tout en gardant le contrôle total de la moto. L’amortisseur ne pompe plus sur les grosses accélérations comme le faisait celui d’origine et l’usure très propre du pneu arrière me confirme les sensations ressenties au guidon.

Après quelques ajustements de compression et de détente, la différence se fait immédiatement sentir, la fourche est très sensible et réactive aux réglages. Très rapidement, je me rends compte que je n’ai pas choisi les bons ressorts, la fourche travaille bien, mais va en butée. Qu’à cela ne tienne, durant la soirée, j’entreprends un changement de ressorts.

Finalement, tout est très facile. Fini la compression des ressorts pour desserrer l’écrou du capuchon, c’est vraiment bien pensé et le changement s’opère en trente minutes, ce qui pour un novice comme moi est plutôt rapide.

Le lendemain, le comportement de la fourche est nettement amélioré et ne va plus en butée, le feeling est nettement meilleur également. Les changements d'angle se font sans arrière-pensée et la suspension est devenue comme je le souhaitais. J'ai pu ainsi établir mon temps de référence en 1'26s.

Pour conclure :

Au final, les suspensions Bitubo comblent encore à ce jour mes attentes pour un tel produit. Performantes, faciles à régler, d'une grande qualité et d'une superbe finition, je suis fan ! Le gain en stabilité que ce soit au freinage ou en accélération est tout simplement incomparable face aux suspensions d'origine. Le produit est abordable au niveau tarifaire et une belle différence se fait sentir avec une autre firme du nord de l'Europe bien connue... D'autant plus que le SAV, que ce soit via Kippax Performance (importateur) ou directement via l'usine, est très réactif, alors pourquoi se priver ?

Un grand merci à Andy de Kippax Performance, qui est venu me donner des conseils de réglage lors de la sortie AcidTrack du 24 juin 2014.

Plus de produits Bitubo sur le site de Kippax Performance.

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Modèle
Marque :
Bitubo
Modèle :
XXF31 V2

Fiche technique

Modèle
Marque :
Bitubo
Modèle :
ECH29

Plus d'articles Accessoires

RaceAnalyse - Votre chrono et coach GPS Swiss Made
Les solutions d'enregistrement de vos performances sur piste sont nombreuses, du lecteur de boucle magnétique à l'appareil le plus complet allant jusqu'à mesurer votre prise d'angle. RaceAnalyse s'adresse aux amateurs et aux professionnels à la recherche d'un outil simple et intuitif.
Nettoyant chaîne Ultra de Red Octopus - A base d'huile de ricin
Red Octopus arrive sur le marché Suisse avec un nouveau produit, le nettoyant chaîne Ultra.
Une tente offerte à l'achat de Dunlop TrailSmart Max
Vous êtes possesseur d'un trail et vous avez l'âme aventurière ? L'action Dunlop pourrait vous donner des envies d'évasion !
Supermoto - Ludovic Soltermann, ambassadeur de la marque des montres DuManège
La Chaux-de-Fonds est mondialement connue pour sont horlogerie de pointe. Depuis quelques années, Julien Fleury propose des éditions limitées haut de gamme. Désormais en Kickstarter, la gamme est plus accessible et s’étend aux motards.
GIVI lime screen - Des bulles sécuritaires pour les Kawasaki
Pas facile pour un équipementier comme Givi de se réinventer. Et pourtant ! Présenté au Salon de Milan fin 2016, le concept « Ice Screen » est novateur et promet d’améliorer de façon non négligeable la sécurité passive à moto.
Essai du système Quad Lock - Un support de téléphone pour la brêle
Le système Quad Lock: Une coque et un support pour l'installer partout où tu iras ! Mais est-ce que ce système est fiable ?

Recherche

Hot news !

Motorex Helmet care et Protex Spray - Pour nettoyer et imperméabiliser
En plus de sa gamme de lubrifiants, Motorex a également tout un catalogue de produits innovants pour l'entretien courant de votre moto et de votre équipement. Avant l'hiver, pensez au pouvoir nettoyant de la mousse Helmet Care avant d'imperméabiliser à l'aide du Protex Spray !
Drift HD Ghost - Concurrente à la hauteur
Fleuron de la gamme Drift Innovation, cette caméra est la réponse à la GoPro Hero 3. Télécommande, appli mobile, étanchéité: tout y est. Si vous n'êtes pas équipé, lire ce qui suit vous donnera les points clés de l'utilisation in situ d'une caméra par un motard.
Les feux au xénon autorisés en Suisse sous certaines conditions !
C'est une petite révolution que nous venons d'apprendre et pourtant l'info circulait déjà depuis plus d'une année dans les différents services des automobiles.
Drift Innovation HD Ghost, de quoi faire trembler la concurrence !
Drift Innovation présente sa toute dernière caméra, la HD Ghost.
GoPro Hero 3 - 30% plus petite et 25% plus légère: le leader enfonce le clou
Après cinq versions avec des évolutions essentiellement internes, GoPro vient de présenter une sixième version appelée Hero 3 (c'est la troisième à filmer en HD1080). Cette fois-ci, le boîtier a nettement rétréci et embarque de nouvelles fonctionnalités.
Pirelli Diablo Rosso Corsa, l'essai dans toutes les situations !
En ce début de saison, nous avons testé le Pirelli Diablo Rosso Corsa sur circuit comme sur route. Un pneu tri-gommes polyvalent offrant d'excellentes performances !

Liens Partenaires