Essai publié le

Kawasaki Z1000 SX 2014, plus polyvalente que jamais !

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Kawasaki Europe
Imprimer cet article

Contre toute attente, Kawasaki a revu la formule de sa Z1000 SX pour 2014. Plus de puissance, une meilleure ergonomie, un look affiné, et surtout un équipement technologique de pointe. On ne s’attendait pas à tant d’améliorations pour ce sport-tourer déjà très performant en tout point.

Lire notre essai du précédent modèle : Kawasaki Z1000 SX, le touring-sportif revient à charge !

Plus que jamais, Kawasaki a poussé encore plus haut le niveau de performances de sa Z1000 SX. Les bonnes recettes qui ont permis de concevoir la Z1000 SX millésime 2011 ont été conservées et même sublimées. Centrage et abaissement des masses pour une excellente maniabilité, caractère-moteur aussi sportif à haut régime que souple aux bas et mi-régimes, excellence des composants de la partie-cycle (fourche inversée à tubes de 41mm de diamètre et amortisseur arrière back-link horizontal), relation pilote-moto exacerbée (ergonomie et confort), attention portée aux détails et look général (ligne du carénage inspirée de la famille Ninja), capacité au touring (position de conduite, bulle réglable, bagagerie)... On ne s’attendait pas à mieux, et pourtant, Kawasaki a parfait la Z1000 SX pour avoir une longueur d’avance sur la concurrence. Et c’est gagné !

Au menu des nouveautés, nous trouvons un contrôle de traction (KTRC) réglable sur trois niveaux pour une transmission au sol sans faille de la puissance de la moto, deux cartographies moteur pour s’adapter aux conditions de pilotage, des caractéristiques-moteur revues pour plus de puissance à haut régime et plus de couple sur toute la plage de régime, un maître-cylindre à piston radial pour le frein avant actionnant de nouveaux étriers monobloc Tokico à fixation radiale, une selle plus épaisse de 2cm pour le passager et retravaillée pour le pilote, une fourche recalibrée, une molette de précharge pour des réglages sans outil de la suspension arrière et une boucle arrière redessinée pour mieux intégrer esthétiquement les supports de valises.
On se demande si l’on peut encore parler d’update du modèle ! Dans tous les cas, la Z1000 SX peut se targuer d’être la moto sport-tourer 1000cc la mieux équipée du marché, mais surtout la plus sportive !

Pour la présentation européenne de cette nouvelle machine, Kawasaki a choisi le Burgenland autrichien (extrême Sud-Est du pays). La météo s’annonce (très) mitigée, ainsi, nul doute que nous aurons l’occasion de tester cette nouvelle Z1000 SX dans les pires conditions et d’user de la bienveillance du contrôle de traction.

En selle !

A peine chevauché la selle de la Z1000 SX que je m’attarde sur les informations données par le tableau de bord. Je découvre l’apparition de nouvelles données : les consommations instantanée et moyenne, l’autonomie, l’indicateur ECO qui avertit d’une conduite respectueuse de l’environnement, le niveau de réactivité du contrôle de traction (de 1 à 3) et le mode de puissance du moteur (Low ou Full). Je regrette de ne pas voir d’indicateur de rapport engagé ou la température de l’air. Certains diront que ce n’est pas nécessaire et que l’on s’en passe volontiers... certes, mais qu’ils admettent que ces deux informations peuvent parfois être utiles.

Le réglage du KTRC et le choix de la cartographie se fait intuitivement grâce aux deux flèches et bouton de sélection sur le commodo gauche. Comme la chaussée est humide, je ne tente pas le diable et fixe le KTRC sur le niveau 3, le plus sécurisant.

Rapidement, le départ est donné. Accompagné de quelques confrères de Suisse et d’ailleurs, me voici parti pour une virée d’une journée dans le Burgenland et Steiermark. Le temps que la mécanique chauffe et je me sens à l’aise sur cette Z1000 SX. Facile et évidente. Le train avant est léger et permet de vifs changements d’angle. La Kawa’ se laisse emmener là où votre regard pointe. Pour un comportement dynamique optimal, je préfère une monte pneumatique taillée en V, comme celle du millésime 2013 (Bridgestone BT16 Pro) par exemple, à celle du nouveau modèle (Bridgestone S20 R).

Les premiers kilomètres ont permis de révéler la souplesse exemplaire du quatre-cylindres. J’apprécie enrouler sur le dernier rapport, tant ce 1000cc est gavé de couple. Les relances dès 60km/h sont soutenues et s’accompagnent d’un agréable ronflement provenant de la boîte à air. Typiquement racing, Kawasaki ne trahit pas ses gênes ! D’ailleurs, à se demander si la paire d’Akrapovic proposée dans la liste des accessoires est vraiment nécessaire... car le niveau sonore est déjà important et peut-être même envahissant sur de longs trajets en mode "balade".

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité, efficacité
+
Caractère
+
Polyvalence
On a moins aimé :
-
Le marché suisse s'y intéressera-t-il ?
-
Selle trop ferme

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Z1000 SX
Année :
2014
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne
Cylindrée :
1043 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection : 4 (Keihin) x φ 38 mm avec papillons secondaires ovales
Performances
Puissance max. :
142 ch à 10'000 tr/min
Couple max. :
11.3 Nm à 7'300 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne à joints en X
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d’huile, à commande manuelle
Partie Cycle
Châssis :
Poutre dédoublée en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée à tubes de 41 mm avec réglage progressif en compression, détente et précharge
Suspension AR :
Mono-amortisseur horizontal à gaz Back-link avec réglage progressif en détente et molette de réglage de la précharge
Pneu AV :
120/70ZR17
Pneu AR :
190/50ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque en pétales semi-flottant de 300 mm, deux étriers monobloc à montage radial et 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque en pétales de 250 mm, simple piston
Dimensions
Longueur :
2'105 mm
Empattement :
1'445 mm
Largeur :
790 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids total :
230 kg
Réservoir :
19 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Candy Lime Green
 
Metallic Spark Black
 
Metallic Graphite Gray
Catalogue
Prix de vente :
CHF -.-
Garages :
 

Plus d'articles Moto

Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Kawasaki Open House 2018 - Découvrez les nouveautés Kawasaki les 24 et 25 novembre !
Le traditionnel Kawasaki Open House se déroulera le week-end du 24 et 25 novembre à Härkingen (SO).
MRS Oficina Kawasaki Z900RS - Le coup de maître !
Vous trouviez la néo-rétro Kawasaki Z900 RS un peu fade ? Le préparateur MRS Oficina dévoile une mouture à faire tourner les têtes !
Paton S1R – L'artisan italien fête ses soixante ans
L'artisan italien Paton fête ses soixante ans en lançant la S1R qui est également un hommage à la victoire de Michael Dunlop à son guidon au TT.
Bennetts vous invite à faire le tour de la Norton V4 RR
Le spécialiste de l'assurance anglais de l'assurance Bennetts vient de publier sur son FB une vidéo mettant en scène une véritable pièce d'orfèvrerie : la Norton V4 RR.
Essai Ducati Scrambler 1100 sport - La vintage tout terrain à l’italienne
Ducati soigne les détails et la finition de ses motos n’est plus à discuter. Se trouver au guidon de la Ducati Scrambler 1100 Sport n’était pas forcément mon premier choix pour un essai mais... qu’en est-il après deux semaines à son guidon ?

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires