Essai publié le

Ducati Diavel versus Yamaha V-Max - Les chevaux sauvages sont lâchés

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Vous l'aurez certainement constaté : depuis des années, prendre la route avec une moto sportive devient un véritable calvaire. Si le regard est toujours au loin et non sur votre compteur, vous risquez bel et bien de vous retrouvez à pied pour un long moment.

Les roadsters et autres cruisers restent donc des valeurs sûres et permettent aux différents constructeurs de proposer des machines débordantes de charisme... et surtout de couple !

Aujourd'hui, j'ai décidé de jeter mon dévolu sur deux étireuses de bras, la Ducati Diavel dans sa version Dark et la mythique Yamaha V-Max. Deux motos ayant le même objectif : vous éjecter sur la selle passager à chaque rotation de la poignée de droite !

Vous ne connaissez pas les étireuses de bras ?

Sortez de votre grotte, il est temps de découvrir deux monstres de puissance et de sensations !

A gauche, la Ducati Diavel, tout droit venue de Bologne en Italie. Un look ramassé, tel un bulldog campé sur ses pattes avant, le torse bombé et une fière allure ! Sa robe noire de cette version Dark renforce encore plus le côté bad boy de la bête.

Côté performances et fiche technique, la moto offre un bicylindre en L de 1198cc développant 162cv et 12,7Nm de couple dès 8'000tr/min. Vous associez à cela un châssis treillis, une tradition chez Ducati, des suspensions et un système de freinage hérités directement des modèles les plus sportifs de la marque, le tout assisté des dernières technologies en matière d'électronique embarquée. La couleur est annoncée ! Le poids de la machine reste tout à fait honorable au vu du gabarit (239kg tous pleins faits). 

Pour passer correctement la puissance au sol, la moto dispose également d'un DTC (Ducati Traction Control), mais surtout d'un pneu arrière ultra large (240/45 ZR17).

Le tour de l'Italienne étant fait dans les grandes lignes (notre essai de la Ducati Diavel Dark), passons à la la légende urbaine, la V-Max.

Pour les novices, la Yamaha V-Max ne date pas d'hier puisqu'elle est apparue au grand jour en 1984 à Las Vegas. A cette époque lointaine, ce premier opus fut équipé d'un moteur de 1200cc développant 145cv ! Pour l'époque, elle s'apparentait à un dragster.

Aujourd'hui, cette époque est révolue et la puissance de la V-Max est sublimée ! Un monstre, dit-on !

Le bouilleur passe donc à 1700cc et développe 16,6Nm à 6'500tr/min. Les chevaux se sont reproduits au fil des années et ce ne sont pas moins de 200 têtes de purs-sangs qui se  chamaillent dans le V4. Autant de puissance sans aucune aide électronique, est-ce bien raisonnable ?

Si la puissance a fortement augmenté, le poids de la moto, malgré la légèreté des matériaux modernes, a lui aussi pris l'ascenceur en passant de 258kg en 1984 à 310kg en 2013 !

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
La gueule de la V-Max
+
L'aspect trapu de la Diavel
+
Le moteur envoûtant de la V-Max
+
Le freinage de la Diavel
On a moins aimé :
-
Les freins un peu light de la V-Max
-
La consommation de la V-Max
-
La position très en avant de la Diavel
-
Le pneu de 240mm pas vraiment utile

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
V-Max
Année :
2010
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en V, quatre temps, double arbre à cames en tête, 16 soupapes
Cylindrée :
1'679 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique TCI
Performances
Puissance max. :
200 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
166.8 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre « diamant » en aluminium
Suspension AV :
Fourche télescopique, ø52mm
Suspension AR :
bras oscillant, amortisseur type Monocross
Pneu AV :
120/70 R 18
Pneu AR :
200/50 R 18
Freinage
Frein AV :
Double disque ø320mm, étriers 6 pistons
Frein AR :
Simple disque ø298mm
Dimensions
Longueur :
2'395 mm
Empattement :
1'700 mm
Hauteur de selle :
775 mm
Poids total :
310 kg
Réservoir :
15 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 29'890.-
En ligne :
Garage :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Diavel Dark
Année :
2013
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Testastretta 11°, bicylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1198.4 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique, corps papillon elliptiques avec système Ride-by-wire
Performances
Puissance max. :
162 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
127.5 Nm à 8'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne, pignon 15, couronne 43
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile avec commande hydraulique, Système as
Partie Cycle
Châssis :
Cadre Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche Marzocchi de 50mm entièrement réglable avec traitement DLC
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Progressive avec mono amortisseur entièrement réglable. Monobras oscillant en aluminium
Débattement AR :
120 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17 Pirelli Diablo Rosso II
Pneu AR :
240/45 ZR17 Pirelli Diablo Rosso II
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2 disques semi-flottants de 320mm, étriers Brembo Monobloc à fixation radiale, 4 pistons
Frein AR :
Disque de 265 mm, pince flottante à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'235 mm
Empattement :
1'590 mm
Largeur :
860 mm
Hauteur de selle :
770 mm
Poids à sec :
210 kg
Poids total :
239 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir Mat
Catalogue
Prix de vente :
CHF 20'490.-
Avec garantie de 2 ans kilométrage illimité et hors frais de transport (150.-)
En ligne :

Plus d'articles Moto

MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.
Essai KTM 1290 SuperDuke R - La Bête, appellation non usurpée
La référence parmi les streetfighters explosifs, de même que la plus extravagante en termes de design, l’Autrichienne marie les extrêmes sans ménagement.
A Genève plusieurs associations se mobilisent pour la mobilité des deux-roues motorisés
La semane passée, plusieurs associations, dont votre canard en ligne en tant que rapporteur, se sont mobilisées pour discuter du futur de la mobilité des deux-roues motorisés à Genève.
Essai Yamaha R3 "bLU cRU Cup" - Petite machine à rêves
Pour étayer la présentation de son projet de coupe de marque, Yamaha Suisse nous a lâchés sur les R3 préparées de ce futur championnat, sur le rapide tracé du Motorland Aragon. On ne s'est pas fait prier... et on a adoré!
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
Circuit de Bresse – L’homologation du circuit Vitesse renouvelée pour 4 ans !
On ne le sait que malheureusement trop bien, le circuit de Bresse fait l’objet d’attaques incessantes de diverses associations. Mais une fois n’est pas coutume, c’est cette fois-ci une bonne nouvelle que nous vous transmettons : l’homologation du tracé vitesse a été renouvelée pour une durée de 4 ans, et ce pour tous les véhicules à l’exception des F1.

Recherche

Hot news !

La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.

Liens Partenaires