Reportage publié le 03 juin 2019

Hard Alpi Tour Pavia-Sanremo - Une deuxième édition trempée!

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Fotographica Sestriere, David Zimmermann

Le week-end des 18 et 19 mai s’est déroulée la seconde édition du HAT Pavia-Sanremo. Malgré une météo exécrable, l’événement a rassemblé pas moins de 130 courageux participants qui ont rallié la station balnéaire de Sanremo après deux jours et près de 450km parcourus sous la pluie au travers des régions de la Lombardie, du Piémont et de la Ligurie.

Apparu pour la première fois l’an passé au calendrier de l’organisateur Over2000riders, le HAT Pavia-Sanremo fonctionne sur le même principe que son « grand-frère » le HAT Sanremo-Sestriere. On a le choix entre le parcours « Classic », où l’on roule en équipe de trois sur un tracé alternant pistes tout-terrain et petites routes sur 470 km et le tracé « Discovery » de 390 km plus adapté aux débutants en faisant l’impasse sur quelques sections difficiles. De plus, on peu s’inscrire en solo en mode « Discovery ». A la différence du HAT Sanremo-Sestriere, on ne roule pas de nuit sur ce nouvel événement et donc tous les participants font une escale hôtelière dans la ville de Cairo Montenotte avant de repartir le lendemain pour Sanremo.

Etape 1 : Pavia - Cairo Montenotte

Le départ est donné du magnifique château du Vicomte de Pavia situé dans le centre historique de la ville, malheureusement sous la pluie et avec un ciel gris. Maurizio Gerini, 14ème au Dakar 2019 est le premier participant à s’élancer au guidon de sa Husqvarna 450 Rally Replica. 

Les pistes, qui seraient faciles par temps sec sont détrempées et glissantes. J’essaie de zigzaguer un peu entre les énormes flaques d’eau pour ne pas avoir les pieds mouillés dès le début de la journée, mais rapidement je renonce tellement celles-ci sont nombreuses. La 790 Adventure prêtée par KTM Suisse pour l’occasion étant équipée de pneus routes, je dois avouer que je roule le cul assez serré, spécialement après avoir senti l’avant se dérober à plusieurs reprises. 

La première partie de la journée se passe plutôt bien, il arrête même de pleuvoir et je roule seul pendant près de deux heures avant d’atteindre une zone où trois Italiens semblent rencontrer des difficultés que je vais rapidement devoir surmonter également. Ici, la terre est argileuse et colle immédiatement aux pneus.  Je dois m’aider de mes deux pieds pour progresser, mon pneu arrière n’offrant quasiment pas de traction. On se retrouve tous avec la roue avant bloqué par la boue coincée entre le garde-boue et le pneu car nos motos sont toutes équipée de garde-boue bas. 

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Peter Fonda, star du film Easy Rider, est décédé
L'acteur américain est décédé vendredi matin à son domicile de Los Angeles à l'âge de 79 ans, a annoncé son entourage.
Honda CBX1000 by Mandrill Garage – Un orgue à six cylindres
Dans la gamme du constructeur ailé il y a plusieurs machines qui ont marqué l'histoire, la CBX1000 en est une et Mandrill Garage s'est attaqué à ce monument pour un client fortuné.
Des radars destinés aux motos bruyantes - Le canton de Soleure comme pionnier
Plus de 3 milliards de francs dédiés à la lutte contre la pollution sonore aux abords des routes suisses, c'est le budget alloué par la Confédération. Quant à nos voisins, l'Allemagne et la France ont déjà donné le ton, avec à la clé des résultats significatifs.
Les motos électriques à la traîne sur le marché suisse
Alors que les soccters électriques séduisent, les e-motos souffrent d'un différentiel de performance et de prix. Les motos à moteur thermique ont encore de beaux jours devant elles.
Un designer indien nous propose une Yamaha MT-125 Tracer
Le designer indien Julaksendiedesign nous propose sa vision de ce pourrait être la petite routière idéale avec la MT-125 Tracer, une telle moto ravirait sans doute les permis A1 et B qui rêvent d'évasion.
Les Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 surprises lors d'un roulage
Durant l'été les constructeurs font rouler leurs nouveaux modèles sous des tenues de camouflage afin de les valider avant leurs homologations et présentations officielles. Les deux futures Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 ont été surprises lors d'un plein d'essence.

Hot news !

Triumph Daytona 765 – Une version standard surprise en plein roulage
Il y a quelques jours, Triumph annonçait la présentation le 23 août prochain d'une Daytona 765 produite à autant d'unité, or, selon une série de clichés il semblerait qu'une version standard doive également débouler.
Ducati Multistrada V4 – Après la rumeur voici la photo (et la vidéo)
La semaine passée nous vous parlions des rumeurs concernant la quasi certaine arrivée d'une Multistrada V4 chez le constructeur de Bologne. Ces rumeurs sont plus que fondées avec la preuve en photo et en vidéo.
Triumph Daytona 765 – Elle est annoncée et sera présentée le 23 août !
Cette fois c'est officiel !! Triumph va à nouveau produire sa fameuse Daytona, une édition limitée à seulement 765 exemplaires est annoncée par la firme d'Hinckley.
Essai Suzuki Katana 2019 - Paradoxe temporel
Hommage aux années 80, machine à l'identité très assumée et aux performances bien réelles, la GSX-S 1000 S Katana divise déjà, par son look particulier et sa relative simplicité. Elle renvoie pourtant à l'essence même de la moto japonaise, de brillante façon.
Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.