Reportage publié le 14 septembre 2018

Provence, Alpes, Côte d'Azur - Trois voyages en un

Texte de Pierre Vautherin / Photo(s) de Pierre Vautherin

Des paysages montagneux à couper le souffle, des petites routes et des villages perchés provençaux, la Côte d’Azur avec ses rivages sublimes. En cinq jours de route, j’ai eu l’impression de visiter trois pays différents tellement les paysages de la région PACA sont variés ! Au guidon de la KTM 1090R, ce voyage a été une super alternance de parcours sportifs, de ballades pittoresques et de réjouissances gastronomiques.

Au guidon de la KTM 1090 Adventure R

L’hiver a été long et rude cette année. Comme tous les motards, j’ai trépigné d’impatience en attendant les beaux jours et les vacances d’été ! Je roule d’habitude en tout-terrain sur des trails et des enduros monocylindres, mais j’ai craqué en début d’année pour une KTM 1090 Adventure R. C’est ma première moto taillée pour le voyage sur route et j’attends ce voyage vers le sud de la France avec impatience.

Avec ses roues de 21’’, ses pneus TKC 80 à crampons et sa bulle fumée courte, on ne peut pas dire que ce soit tout à fait une vraie routière. Mais dès les premiers tours de roue, la KTM 1090R met à l’aise par son équilibre général, son poids relativement contenu, et la disponibilité de son moteur. La version R est très haute mais je touche par terre de la pointe des bottes, avec mon 1m80.

Une fois la moto lancée, la maniabilité et la stabilité sont excellentes, même avec les grosses valises en alu. Le moteur est vivant, il pétille, mais il n’y a pas de vibrations désagréables. Le gros bloc LC8 et la protection de base de l’Adventure R permettent d’avaler des kilomètres de liaison sur autoroute ou nationale, même si une moto purement routière fournira davantage de confort et de protection. 

En passant le mode « Sport », la moto gagne encore en vigueur par rapport au mode standard. Elle est propulsée encore plus vite dans les petites épingles. Avec ce mode, le pilote doit être extrêmement concentré car la moto prend très vite de la vitesse. Heureusement, les doubles disques de 320mm freinent très efficacement les 230 kilos de l'ensemble.

Le setting qui nous a semblé le plus efficace au cours de ce voyage était de rester en mode « standard »et de désactiver complétement le Traction Control. Cela donne un moteur avec une puissance maîtrisable, sans le filtre de l’électronique qui lisse un peu trop les sensations. Avec le mode standard, le moteur est très généreux tout en restant prévisible.

Les pneus mixtes TKC 80 livrés avec la moto se comportent très bien sur route, même si je n’ai pas eu l’occasion de les essayer sous la pluie. Vous trouverez plus d’info technique dans le test complet de la 1090. Pour ma part, je suis enchanté de commencer ce voyage au guidon de la 1090 Adventure R.

Mise en jambe en Hautes Alpes
Arrivant de Grenoble, j’attaque le col du Lautaret par la départementale D1091. Quittant la vallée de l’Isère, la pente s’accentue rapidement, la route se rétrécit. Les virages rapides et les tunnels creusés dans le flanc de la montagne se succèdent jusqu’au lac Chambon. C’est particulièrement difficile de rester sérieux : il fait un temps radieux, la route est sèche, la visibilité excellente, la KTM 1090R répond au doigt et à l’œil. Ce sont des conditions idéales pour se remettre en jambe après ce long hiver et laisser les 125 chevaux de la moto s’exprimer.

Après ces enchaînements de courbes, le massif de la Meije apparaît majestueusement, puis c’est l’arrivée au col du Lautaret et la descente sur Briançon. Cette région frontière avec le turbulent Duché de Savoie (maintenant l’Italie) a été considérablement fortifiée par Vauban. Les forteresses de Briançon et de Mont-Dauphin, classées par l’Unesco, valent d’ailleurs le détour. Pour ceux qui préfèrent l’asphalte plutôt que les vieilles pierres, la région regorge d’itinéraires alpins spectaculaires. Cols de Vars, Col d’Allos… pas moins de sept cols sont accessibles autour de Briançon et de Barcelonnette.

Ce département est un vrai paradis pour les motards. S’il vous fallait vraiment une raison de plus d’y aller, l’Alpes Aventure Moto Festival a lieu tous les ans début septembre. C’est un événement taillé sur mesure pour tous les passionnés de moto, avec des essais et des présentations des derniers modèles, des expositions, des projections, des rencontres, des ballades avec road-books.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Hasty Flaming Buffalo - Une Indian Motorcycle bobber à la sauce néerlandaise
Cette année, le concours a été remporté haut la main (54% des votes) par la firme néerlandaise LM Créations qui a présenté sa Hasty Flaming Buffalo.
"Kenzo"- Une préparation sur base de Goldwing par Death Machines of London
Kenzo n'est de loin pas la première réalisation de Death Machines of London. Il est l'énième numéro, mais surtout, il est l'aboutissement d'une préparation (déjà) présentée en 2018.
Dakar 2020 - Découvrez le parcours de la 42ème édition
Le parcours de la 42ème édition du Dakar, dont le départ sera donné de Jeddah le 5 janvier 2020 pour 12 étapes jusqu’à l’arrivée à Qiddiyah à proximité de la capitale saoudienne Riyadh, a été dévoilé hier matin à l’Institut du Monde Arabe à Paris.
"Join Ducati": le concours qui récompense les Ducatisti
Ducati récompense la fidélité de ses clients avec un concours intitulé "JoinDucati". Il n'y a qu'une seule condition pour y participer : posséder au moins une Ducati. Un Hypermotard 950 avec une livrée spéciale, 3 Ducati MotoGP Experience Jerez 2020 et de nombreux autres articles avec le style unique de Ducati sont à gagner.
Luigi Termignoni a donné sa dernière vocalise
Le fondateur de la célèbre marque d'échappement italienne a perdu son fondateur, Luigi Termignoni est en effet décédé à l'âge de 75 ans.

Hot news !

Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.
EICMA 2019 - MV Agusta dévoile une Superveloce 800 « économique »
Dévoilée et commercialisée à prix d’or, version Oro oblige, l’année passée, la Superveloce 800 avait frappé fort, étant adulée ou détestée. Le constructeur de Varèse proposera dès 2020 une version plus « économique ».
L'Aprilia Tuono 660 déjà surprise lors d'un roulage
Alors que la présentation officielle de l'Aprilia RS 660 se fera la semaine prochaine, la version roadster certainement nommée Tuono 660 a déjà été surprise lors d'un roulage à Imola.
EICMA 2019 – Voici la première image de l'Aprilia RS 660 2020
Très attendue sur le stand du constructeur de Noale, Aprilia vient de lâcher la première vraie image de sa future Supersport mid-size, la RS 660.