Reportage publié le 08 octobre 2015

Présentation officielle de la Kawasaki ZX-10R 2016 - Des nouveautés bienvenues pour la Ninja

Texte de Patrick Schneuwly

En 2011, Kawasaki sortait la première sportive avec plus 200cv de série. Quatre ans plus tard, attaqués par les Ducati Panigale, BMW S1000RR et maintenant la Yamaha R1-M jusqu’en Superbike, les Verts se devaient de réagir avec un outil à la hauteur de leur titre fraîchement acquis.

Toutes les photos se trouvent dans la galerie ci-dessous.

Coup de tonnerre sur la planète moto, Yamaha annonce son retour en WSBK avec l’aide d’un certain Valentino Rossi. Fraîchement titré, Kawasaki ne va pas se laisser faire et réplique à la R1-M par une nouvelle Ninja ZX-10R profondément revue et améliorée avec leur expérience en compétition.

Le programme sportif des Verts, le Kawasaki Racing Team (KRT), a dicté sa loi cette saison en World Superbike sur la base d’une Ninja existante depuis quatre ans. Malgré la sévérité des nouvelles normes Euro 4, les ingénieurs ont réussi à conserver les 200 chevaux qui avaient redoré le blason de la Ninja à l’époque. A grand renfort d’allègement et d’aide électronique de dernière génération, la nouvelle Ninja se voudra plus facile pour le commun mais aussi diablement plus efficace pour les initiés. Visuellement, la marque travaille à contre-courant en ajoutant quelques galbes à ses carénages pour une aérodynamique avantageuse au pilote. Accrochez-vous le descriptif est digne d’une revue technique.

Changements mécaniques

Le quatre-cylindres en ligne a entièrement été revu pour offrir une puissance en légère augmentation. On notera l’arrivée d’un contrôle électronique d’ouverture du papillon des gaz devenu rond et non oval, alimentant un conduit plus grand et poli, dans une une chambre usinée plus précisément où le piston s’est affiné et est donc devenu plus léger (-5g). Cette prouesse est rendue possible par le déplacement de l’axe de cylindre de 2mm vers l’échappement par rapport au vilebrequin, réduisant les forces latérales et la pression sur le cylindre.

Autre nouveauté pour la ZX-10R, l'arrivée de trois cartographies faisant varier la puissance disponible entre low, middle et full (respectivement, 60, 80 et 100% de la puissance). Les arbres à cames allégés et redessinés pour allonger la phase de montée ont permis de diminuer le moment d’inertie de 20% et d’ainsi rendre la Ninja plus agile et plus facile à maîtriser sur l’angle.

Le volume de la boîte à air est passé de 8 à 10 litres, pendant que son filtre a vu sa surface multipliée par 1.6 et sa résistance à l’air réduite de 40%, il y a ainsi plus de puissance disponible à bas et moyen régime pour s’extirper plus efficacement d’une courbe. La pression d’huile plus élevée et un nouveau chemin d’acheminement des liquides de refroidissement expérimentés en Superbike limitent plus efficacement la montée en température du moteur.

Les canaux d’entrée et de sortie des chambres sont maintenant usinés de biais pour obtenir un flux plus rectiligne du mélange air/carburant et des gaz d’échappement. Les vapeurs de carburant sont séparées de ces derniers puis renvoyées au réservoir pour satisfaire aux normes anti-pollution. Toutes les tubulures d’échappement ainsi que le silencieux sont désormais en titane et ne nécessitent plus leur remplacement lors de l’adaptation d’un silencieux de compétition, sa conception étant quasi identique à un modèle de seconde monte. Le collecteur est hydroformé pour éviter les opérations de soudures qui pourraient ne pas être identiques d’un modèle à l’autre.

La boîte à six vitesses à cassette se situe plus haut qu’avant pour permettre d’être ouverte sans vidanger le moteur. Les rapports de 2 à 6 ont été raccourcis pour privilégier l’accélération à la vitesse maximum tandis que le réglage des rapports primaire et final minimisent le tassement comme la levée de la machine. Au final le moteur se comporte de façon plus linéaire, en étant plus plein en bas et délivrant l’entier de ses 200cv très progressivement.

Changements châssis

La nouvelle partie-cycle perfectionne la maniabilité plus particulièrement en entrée de virage. La colonne de direction recule de 7.5mm vers le pilote alors que le bras oscillant, profondément revu, s’allonge de 15.8mm. Avec le centre de gravité légèrement plus élevé, ces changements se traduisent par plus de poids sur la roue avant inspirant plus confiance au pilote inscrivant la machine en courbe.

Le système de suspension, conçu par Showa pour le Superbike, fait son entrée sur le marché de la grande série. La fourche BFFF (pour Balance Free Front Fork) se veut meilleure en tous points : plus confortable, plus stable et plus de retour d’information sur le grip de la roue avant. La fonction d’amortissement est assurée par des cartouches d’azote externes, évitant la variation de pression induite par la compression/détente dans le tube de la fourche. Elle est entièrement réglable mais reste dépourvue d’électronique.

Le mono-amortisseur est un BFRC lite (la version plus légère de la Balance Free Rear Cushion), qui prétend avoir les mêmes qualités que la fourche, est placé au-dessus du bras oscillant avec le système Back-link. L’abandon de l’Uni-Track permet de supprimer la biellette inférieure et gagner de la place pour la chambre de résonance de l’échappement en remontant le centre de gravité. Sur piste, il offre la sensation d’un travail plus progressif et rendrait les réglages plus facilement perceptibles.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
ZX-10R
Année :
2016
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidissement liquide
Cylindrée :
998 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection: Ø 47 mm x 4, double injecteurs
Performances
Puissance max. :
200 (210cv avec Ram Air) ch à 13'000 tr/min
Couple max. :
113.5 Nm à 11'500 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne scellée
Boîte :
6 rapports, à cassette
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile, manuel
Partie cycle
Châssis :
Double coque, alumium moulé
Suspension AV :
Fourche inversée de 43 mm (type "Balance Free Front Fork"), réglage en compression et en détente, réglage de précharge et ressorts additionnels
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal (Back-link) à gaz et ressort de haute technologie (typ BFRC). Réglable totalement en compression, détente et précharge
Débattement AR :
114 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
190/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Doubles disques semi-flottants de 330 mm. Deux étriers monoblocs (Brembo) radiaux à 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque de 220 mm. Étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'090 mm
Empattement :
1'440 mm
Largeur :
740 mm
Hauteur de selle :
835 mm
Poids total :
206 kg
Réservoir :
17 litres
Catalogue
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Essai Ducati Panigale V2 - Ne m’appelez pas baby !
La Panigale V2 n’est pas une baby Panigale « au rabais », contrairement à ce qu’on pourrait penser à prime abord.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
Alliance Kawasaki-Bimota - Quelle suite est attendue ?
La présentation de la Bimota Tesi H2 aura été la véritable surprise du salon EICMA de Milan, cette dernière confirmant l'union entre les deux constructeurs. Mais maintenant on peut rêver à la suite qui sera donnée.
Loto annuel du Norton Sport Club – Ce dimanche 17 novembre
Après la course de côte internationale de Verbois, le Norton Sport Club organise son désormais traditionnel loto annuel ce dimanche 17 novembre à la salle des Asters à Genève.
Les inscriptions du Hard DéfiTour 2020 sont ouvertes!
Les inscription pour la 4ème édition du Hard DéfiTour sont ouvertes. Celui-ci aura lieu le weekend du 5 au 7 juin 2020 en Augergne.
EICMA 2019 - La Ducati Streetfighter V4 élue plus belle moto du salon
Le salon EICMA de Milan nous aura gâté cette année avec un nombre impressionnant de nouveautés.

Hot news !

EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.
EICMA 2019 - MV Agusta dévoile une Superveloce 800 « économique »
Dévoilée et commercialisée à prix d’or, version Oro oblige, l’année passée, la Superveloce 800 avait frappé fort, étant adulée ou détestée. Le constructeur de Varèse proposera dès 2020 une version plus « économique ».
L'Aprilia Tuono 660 déjà surprise lors d'un roulage
Alors que la présentation officielle de l'Aprilia RS 660 se fera la semaine prochaine, la version roadster certainement nommée Tuono 660 a déjà été surprise lors d'un roulage à Imola.
EICMA 2019 – Voici la première image de l'Aprilia RS 660 2020
Très attendue sur le stand du constructeur de Noale, Aprilia vient de lâcher la première vraie image de sa future Supersport mid-size, la RS 660.
Concept BMW R18 – Deux modèles aperçus lors d'un transport
La présentation officielle du Concept R18 du constructeur à l'hélice devrait arriver sous peu, deux prototypes ayant été aperçus lors de leur chargement dans un véhicule.
Triumph Thruxton RS 2020 – Le café racer ultime d'Hinckley
Le constructeur anglais fait feu de tout flamme, après les nouvelles Daytona 765, Rocket III R et GT et la Street Triple RS essayée il y a à peine quelques jours, voici l'arrivée d'une version RS de la Thruxton.