Article du 26 janvier 2021

Triumph Speed Triple 1200 RS - 10kg de moins et 30ch de plus, imaginez le changement !

Texte de Patrick / Photo(s) de Triumph

Pas moins de dix générations l'ont précédée, la nouvelle Speed Triple 1200 RS est plus dynamique que jamais tout en conservant son orientation routière.

Pour sa nouvelle Speed Triple, Triumph a revu les choses en profondeur. Presque tout les aspects progressent, même le flegme britanique qui ne fait plus le poids face à autant de technologie. Quelque part il fallait rattraper le retard que ce roadster avait face à des concurrents alignant des chiffres toujours plus fous, notamment au niveau de la puissance

C'est en 1994 que la Speed Triple jetait un peu les bases du gros roadster en tant que modèle, elle a tenu tête au reste du marché jusqu'à sa version 2016. A la sortie de la version 2018, malgré qu'elle s'appelait RS pour la première fois, la fiche technique était en retrait. 

Pour cette Speed Triple 1200, on retrouve le sigle RS et à contrario de la petite soeur Street Triple, elle s'en tiendra à cette seule version. N'attendez pas une S ou une R, ce modèle est au pinacle du segment pour le constructeur et pas question de retirer quelque chose de leur chef-d'oeuvre.

La philosophie reste identique pour ce nouveau modèle, toujours dédié à la route, mais performant sur circuit. Et surtout, son comportement est fidèle à l'esprit Speed Triple.

L'occurrence 2021 est bâtie sur un tout nouveau châssis 17% plus léger, plus étroit et à l'agilité d'une Street Triple. Les masses sont centrées plus bas et plus en avant du fait de l'ensemble moteur/boîte moins encombrant en longueur. Triumph ne souhaitant pas changer l'empattement, le monobras, qui est lui aussi nouveau, est plus long que le précédent, gage d'une meilleure traction.

Pour le pilote, le réservoir est plus fin au niveau des genoux et l'assise plus étroite apporte plus de place à bord. Avec 830 mm de hauteur de selle, plus étroite, elle rend également plus simple le fait de mettre le pied au sol. Du point de vue de la prise en main, le guidon prend quelques milimètres en largeur pendant que les reposes-pieds sont installés plus au centre de la moto, du fait du châssis plus étroit.

La suspension de la Speed Triple 1200 RS est d'origine suédoise, autant la fourche que l'amortisseur sont des pièces Öhlins. A l'avant, une NIX30 inversée de ø43mm entièrement réglable avec des outils : précharge, rebond et compression. A l'arrière, amortisseur TTX36 à cartouche séparée et réglable de la même façon que la fourche.

Pourquoi n'ont-ils pas mis de composants semi-actifs alors que la moto se veut avant tout dédiée à la route ? Selon leur enquête, la suspension semi-active n'étaient pas nécessaire, les clients cible ne l'attendent pas car plus lourd et plus cher à l'achat.

Au chapitre du freinage, on trouve évidement des étriers Brembo et ce sont des Stylema. Ils pincent des disques de 320mm de diamètre. Au guidon, c'est un maître-cylindre MCS 19x21. A l'arrière, un étrier double piston sur un disque ø220mm.

Une centrale ABS Continental MIB-EVO (et non Bosch comme on le voit le plus souvent) équipe la Speed Triple. Cette même centrale répartit d'ailleurs le freinage sur les trois étriers même si vous n'utilisez que le frein avant. Le constructeur nous assure que c'est très discret à l'usage et que s'ils l'ont mis en place c'est parce que l'apport durant le roulage est significatif.

La suite sur la page 2

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Speed Triple 1200 RS
Année :
2021
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Trois cylindres en ligne, double ACT, 4 soupapes par cylindres
Cylindrée :
1'160 cm3
Refroidissement :
liquide
Alimentation :
Injection électronique multi-point avec ride-by-wire
Performances
Puissance max. :
180 ch à 10'750 tr/min
Couple max. :
125 Nm à 9'000 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports avec Triumph Shift Assist bidirectionnel
Embrayage :
multidisques à bain d'huile, anti-dribble, commande mécanique
Partie cycle
Châssis :
Deux longerons en aluminium, boucle arrière en aluminium boulonnée
Suspension AV :
Fourche inversée entièrement réglable ø 43 mm Öhlins NIX30
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur arrière Öhlins TTX36 entièrement réglable
Débattement AR :
120 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
190/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque ø320mm avec étriers Brembo Stylema, maître-cylindre MCS19x21, ABS en courbe
Frein AR :
Simple disque ø220mm avec étrier Brembo 2 pistons, ABS en courbe
Dimensions
Longueur :
2'090 mm
Empattement :
1'445 mm
Largeur :
792 mm
Hauteur de selle :
830 mm
Poids total :
198 kg
Réservoir :
15.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Sapphire Black
 
Matt Silver Ice

Plus d'articles Moto

Une Aprilia Tuono façon Superbike américain de années 80
À quoi peut bien ressembler une Aprilia Tuono façon Superbike américain de années 80?"Le Week-End De Course" l'a fait !
C'est le week-end des grandes finales… La Schallenberg Classic et le championnat de France de la Montagne
Ne ratez pas la Schallenberg Classic ce weekend, mais aussi la finale du championnat de France de la Montagne à Chanaz (73, France voisine)
Essai Ducati Monster 2021 – Changement d'(Monts)ère
Cette année 2021 sonne comme celle du changement drastique pour la Ducati Monster, le constructeur de Bologne repartant quasiment d'une feuille blanche après... 29 ans ! Ces nouvelles solutions techniques permettent-elles au "Monstre" de perdurer ?
Week-end de test BMW par Facchinetti motos
Ce week-end à Saint-Cergue, 18 modèles de BMW seront mis à disposition par Facchinetti Motos pour des essais.
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée…
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée mais ne l’appelez pas « Daytona »…
BMW R18 B & Transcontinental : A l'assaut de l'Amérique!
D’ici la fin de cette année 2021, BMW s’attend à célébrer un nouveau record de ventes avec près de 140'000 motos déjà écoulées jusqu’en août. Les objectifs sont clairs : Être la marque moto premium numéro 1 au niveau mondial. Rien que ça !Après avoir lancé avec succès les R18 et R18 Classic en 2020 (4'000 ventes), la marque bavaroise dévoile aujourd’hui les R18 B et R18 Transcontinental. Ces deux nouveaux modèles, également motorisés par le plus gros boxer de tous les temps, sont prêts pour en découdre avec leurs concurrentes américaines.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.