Article du 09 février 2020

MotoGP Test de Sepang - Fabio Quartararo imbattable lors de cette dernière journée

Texte de Rédaction

Le troisième Test Officiel de pré-saison prenait fin ce dimanche sur le tracé de Sepang. Une fois de plus, il s’agissait pour les équipes d’avancer dans leurs préparatifs en vue du grand coup d’envoi prévu dans un mois au Qatar, avec un programme assez similaire à celui des deux premières journées.

Enfin… certains auront tout de même eu l’opportunité d'effectuer une simulation de course, à l’image d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) ou d'Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). Leurs chronos en disaient d’ailleurs long sur leur niveau de compétitivité !

Mais en ce dimanche, les regards étaient surtout tournés vers Yamaha ; ne serait-ce parce que Jorge Lorenzo revenait de façon officielle sur la M1. Rappelons qu’en fait, il avait déjà roulé dessus lors du Shakedown. Et puis il y a un autre élément qui aura attiré notre attention sur les M1 de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) : une pièce s’apparentant curieusement à un dispositif d’aide aux départs, comme ceux montés sur les RS-GP et Desmosedici. À vrai dire, le n°12 en avait quelque peu annoncé la couleur dans une interview accordée il y a de ça quelques semaines. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) persévérait pour sa part au guidon de la M1 2020 ; tandis que son coéquipier Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) officiait sur une Spec-A avec quelques petites modifications.

Il semblerait que Yamaha ait suivi les traces de Ducati et Aprilia en adoptant son holeshot device...

Chez Honda, Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) n’était cette fois plus tout seul à assumer tous les tests. Marc Márquez (Repsol Honda Team), pourtant encore diminué par son épaule, l’avait en effet rejoint. Le Champion du Monde – qui s’était jusque-là contenté d’ajuster le nouveau moteur – était plus particulièrement focalisé sur les évolutions châssis, bras oscillant, ainsi que celles effectuées sur l’assise. Álex Márquez (Repsol Honda Team) continuait quant à lui d’engranger de l’expérience, au même titre que les autres rookies Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing).

Ducati poursuivait de son côté son travail sur la nouvelle GP20. L’objectif était d’évaluer différentes configurations aérodynamiques à l’avant et de collecter un maximum de données, précise Luigi Dall’Igna dans un entretien, sachant que le nouveau pneu arrière change pas mal la donne, en termes par exemple d’électronique. Pour ce qui est des chronos, on respire en tout cas un peu plus, puisque Francesco Bagnaia (Pramac Racing) – victime d’un petit souci technique en cours de matinée – et Danilo Petrucci (Ducati Team) sont remontés aux quatrième et sixième rangs. Jack Miller (Pramac Racing) se maintenait également parmi les dix premiers. Seul Andrea Dovizioso (Ducati Team) se montrait finalement un peu en retrait avec cette 14e place.

Très belle prestation en revanche d’Aprilia et plus spécialement d’Aleix Espargaró, associé une fois de plus à Bradley Smith (Aprilia Racing Team Gresini). Voyez plutôt cette longue série de tours que le Catalan aura couverts en 1’59 ! De toute évidence, de gros progrès ont été faits sur cette RS-GP !

Aleix Espargaró se disait ravi de cette ultime journée de Test à Sepang... et de sa longue série de tours en 1'59.

Concernant Suzuki, on s’était principalement concentré sur le châssis, ce qui n’aura pas empêché d’évaluer parallèlement le nouveau bras oscillant et la nouvelle fourche Öhlins. Takuya Tsuda était même venu épauler Sylvain Guintoli, qui aura bouclé plus de 300 tours en l’espace de six jours. Le Drômois se disait d’ailleurs satisfait d’avoir pu réaliser tout ce qui était prévu.

Dans le clan KTM enfin, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) expérimentait différents bras oscillants, en plus de cette deuxième version du châssis hybride ; tandis que Brad Binder bénéficiait du nouveau carénage aperçu vendredi. Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing) avait pris le relai de Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) après son troisième temps de la veille. Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) tentait de gagner en entrée de virage, alors que Iker Lecuona soignait son style de pilotage pour essayer de se rapprocher… en vain, même si ce dernier aura fait preuve de bien plus de régularité.

Au classement, pas de changements comparé à ce matin. Auteur d’un tour en 1’58.349 établi durant la premier heure, Fabio Quatararo achèvait donc le Test en tête, 82 millièmes devant Cal Crutchlow, pour mémoire crédité du 12e chrono à l’issue de la deuxième journée. Álex Rins et Francesco Bagnaia se classaient respectivement troisième et quatrième. Derrière, on retrouvait ensuite : Valentino Rossi, Danilo Petrucci et Pol Espargaró. Jack Miller, Aleix Espargaró et Joan Mir complétaient le Top 10.

Johann Zarco (Reale Avintia Racing) pointait tout compte fait en 15e position… mais à seulement six dixièmes de Fabio Quartararo !!

À noter que trois chutes auront été à déplorer ce dimanche : celle de Mika Kallio, de Jack Miller et de Marc Márquez, toutes survenues dans la courbe 15.

Le Top 10

1. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - 1’58.349
2. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +0.082
3. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.101
4. Francesco Bagnaia - (Pramac Racing) - +0.153
5. Valentino Rossi - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.192
6. Danilo Petrucci - (Ducati Team) - +0.257
7. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +0.261
8. Jack Miller - (Pramac Racing) - +0.267
9. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +0.345
10. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +0.387

La grille du MotoGP™ se retrouvera à présent dans deux semaines au Qatar pour un ultime Test.

Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MotoGP - Le GP du Japon est annulé
Tout comme la Grande-Bretagne et l’Australie, cette épreuve n’aura pas lieu cette année en raison de l’actuelle pandémie.
WSBK 2021 - Alex Lowes continuera avec le KRT en 2021
Alors qu’un seul week-end de course a été disputé, Alex Lowes et le Kawasaki Racing Team (KRT) ont déjà annoncés que leur collaboration se poursuivrait en 2021.
MotoGP™ 2021 - Miller pilotera la Ducati officielle !
La rumeur courait depuis un certain temps, c'est désormais officiel. Jack Miller passe du team Pramac Racing au team usine Ducati !
Apprendre le stunt - Une formation en ligne existe
Dans tous les domaines de la moto il y a deux façons d’apprendre. La première en essayant par soi-même au prix de nombreuses chutes et frais, la seconde en suivant un enseignement donné par un spécialiste en la matière, cela vaut aussi pour le monde du stunt.
MotoGP 2021 – Jack Miller a déjà une fesse sur la Ducati officielle
Le rapprochement entre Jack Miller et le team officiel Ducati avance à grand pas ces derniers et ce malgré qu'aucune course ou qu'aucun essai ne soit disputé.
Márquez : « Remonter sur une moto, un feeling incomparable »
Certes ce n’était que du MX, mais les deux frères n’ont pas boudé leur plaisir en cette période de déconfinement.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.