Article du 19 novembre 2019

Analyse de Hervé Gantner sur le transfert d'Alex Marquez au sein du HRC

Texte de Hervé Gantner

C'est officiel, Alex Marquez pilotera pour le HRC en 2020, aux côtés de son grand frère. Le papa n'aura donc plus besoin de changer de box et de chemise pendant le week-end et la maman se rongera les ongles que sur 6 séances au lieu de 12 par week-end.

Avant même la confirmation de son engagement, on trouvait beaucoup de commentaires négatifs au sujet de sa signature, principalement sur les sites francophones où le chauvinisme a tendance à remplacer la bonne foi mais aussi parmi les supporters de Valentino Rossi, qui crient au complot espagnol depuis 2015 (ils ne se lassent jamais les bougres). 

Le plus marrant c'est les gens suivent le vent : Zarco est le meilleur en 2018, Zarco est nul en 2019 mais Fabio est un héros, KTM est méchant, on boycotte! Ah non finalement c'est Honda qui est méchant car finalement on aime Zarco, on boycotte Honda!!! Cela leur fera des vacances...

Le problème, c'est que si on met en doute la légitimité d'AM pour le passage en MotoGP, on peut enlever la moitié de la grille, pourquoi ? Enlevons les nationalités des pilotes pour un moment, et gardons les faits :

Alex est double champion du monde, il est le seul pilote à avoir été champion en Moto3 et Moto2. C'est vrai qu'il a mis du temps à apprendre la catégorie et s'y imposer, mais il est désormais double champion du monde. Qui d'autre, parmi les pilotes de la grille 2020, peut se vanter d'avoir gagné les deux catégories inférieures avant de monter en MotoGP ? Les comptes ne sont pas faciles, hein? Selon mes vieux souvenirs, ils sont deux : Valentino Rossi et Marc Marquez. En fait, les pilotes à n'avoir jamais eu de titres mondiaux sont plus nombreux que ceux qui ont dominé les deux catégories inférieures. Alors pour ceux qui remettent en cause sa légitimité, je pense qu'il va falloir revoir sa copie. 

Après, il y a la discussion de monter directement dans un team d'usine, et là encore, je ne vois pas le problème. Pourquoi Honda devrait le faire passer par le team B ? Pour promouvoir Crutchlow, qui dit lui-même qu'il va bientôt mettre un terme à sa carrière ? Ou alors pour promouvoir Nakagami sans autre raison valable que sa nationalité ? Et pourquoi ne crie-t-on pas au scandale pour Binder et KTM ?

Politiquement parlant, la solution Crutchlow aurait été bonne : cela aurait fait un petit cadeau au père Cal avant la retraite, Alex aurait eu moins de pression chez LCR et les pleureuses du monde entier ne déverseraient pas leur rage sur le clan Marquez, Honda, ou la mafia espagnole.

Pour le moment, la situation de Honda est claire : aucun autre pilote n'est capable de faire gagner régulièrement la Honda, du coup, engager un jeune pilote avec un bon potentiel me semble logique. En ferait-on tout un fromage s'il ne portait pas le même nom ? J'en doute fort.

Du côté français, on est déçu que le HRC n'ait pas engagé Zarco, c'est normal, mais on ne doit pas perdre de vue le fait qu'il a eu sa chance de démontrer sa valeur pendant 3 courses sur une Honda, et que les résultats n'ont pas été suffisants. Ils ont été bons, mais pas exceptionnels, et comme pour Crutchlow, JZ n'est plus tout jeune. Et puis, dans les hautes sphères, on peut facilement supposer qu'un pilote qui critique ouvertement la marque qui le payait (des millions) ne se fait pas une bonne image auprès des décideurs, surtout quand ceux-ci sont japonais. Voilà comment faire oublier rapidement aux gens qu'on est un double champion du monde. Personnellement, je pense que Zarco aurait été un bon choix sportif pour Honda, mais ce n'est malheureusement pas le seul critère. 

Finalement, on crie au scandale qu'on ajoute un espagnol de plus à la grille, mais comment dire, non, un espagnol en remplace un autre, ça ne rajoute pas un espagnol, c'est une évidence mathématique. On rajoute un espagnol avec Lecuona, mais là, bizarrement ça ne dérange personne puisqu'il ne s'appelle pas Marquez et qu'il roule sur KTM. Alors oui, il y a beaucoup (trop) d'espagnol en MotoGP, mais ce n'est pas celui qui est double champion du monde qui ne devrait pas y être.

Actuellement, l'Espagne est LE pays de la moto, ils ont un réservoir de pilotes immense et en plus ils ont les sponsors. Pour preuve, quand Rossi a commencé à faire courir des jeunes pilotes italiens pour assurer une relève, il a commencé par le championnat d'Espagne.

Qu'on aime ou pas la famille Marquez, les chiffres parlent d'eux-mêmes. 3 facteurs principaux comptent quand on engage un pilote en MotoGP, surtout dans un team officiel : les résultats, le potentiel et la nationalité (pas forcément dans cet ordre...) : Alex Marquez a tout.

Le petit bonus pour Repsol c'est bien-sûr de pouvoir créer le buzz autour d'une équipe 100% Marquez, du jamais vu sur une saison à ce niveau.

Et puis, même les détracteurs de Marc le disent, Alex est un gentil, il ne bouscule personne en course, il n'est pas dangereux, alors quel est le problème, si ce n'est son nom?

Au contraire de tous les pilotes et ingénieurs de claviers d'internet, je trouve le choix de Honda et d'Alex très osé pour diverses raisons :

1. Beaucoup de gens pensent qu'on l'envoie sur la meilleure moto, puisque son frère gagne tout. Mais la Honda est loin d'être un cadeau, c'est même à mon avis la pire moto pour arriver en MotoGP. Demandez à Luthi, Morbidelli ou encore Miller. 

2. Vu son temps d'adaptation en Moto2, il paraît difficile qu'Alex arrive à la hauteur de son frère dans les 2 ou 3 prochaines années, ce qui signifie qu'il souffrira toujours de la comparaison.

3. S'il perd, il va ramasser toutes les insultes de tous les frustrés du monde, il va payer pour son frère. Et s'il gagne, on dira que c'était facile, que la moto était faite pour lui, que son frère l'a aidé, etc.

En fait je crois que les haters devraient se réjouir: Alex arrive dans la catégorie la plus relevée au monde, dans le team le plus titré au monde, avec une moto extrêmement difficile à emmener et avec comme équipier le meilleur pilote de la génération, qui en plus est son frère... 

Courage Alex.

Hervé Gantner
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Michael van der Mark signe avec BMW Motorrad Motorsport
On savait que le pilote batave quitterait le team WSBK Yamaha Pata en fin de saison, mais son team de destination était encore une question en suspend.
MotoGP 2020 - Le GP des Amériques est annulé
Le calendrier 2020 était remis en question pour les dates outre-mer qui devaient suivre les manches européennes.
Point de Monster Energy Supercross de Genève en 2020 !
Nouvelle annulation pour Palexpo cette année, le Supercross agendé à début décembre n'aura pas lieu.
Après 4 saisons chez avec Yamaha, Michael van der Mark quittera l'équipe fin 2020
C'est Yamaha qui a annoncé le départ du hollandais de 27 ans au terme de la saison 2020. Mais que va-t-il faire la saison prochaine ?
MotoGP - Fracture de la clavicule pour Dovisiozo
Le pari de la course de motocross aura été perdu pour Dovisiozo qui a chuté lors de la manche disputée à Faenza avec une fracture de la clavicule gauche à la clé.
Les 500 Miles de Magny-Cours 2020 n'auront pas lieu
C'est sur la page Facebook de FVP Moto que la décision a été officialisée. La course d'endurance amateur nivernaise n'aura pas lieu en 2020.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.