Article du 07 novembre 2019

Ambiance chez Honda en MotoGP – Johann Zarco et Cal Crutchlow se chambrent

Texte de Marc

S'il y a bien deux pilotes en MotoGP qui sont entiers et loin du langage policé (poli et lissé ??) du reste du plateau c'est Carl Crutchlow en tête suivi de près par Johann Zarco.

Quand vous voulez un avis sans langue de bois sur n'importe quelle situation, il suffit de demander à Cal Crutchlow, le pilote anglais vous répondra en toute franchise et sans aucun filtre. Dans la même veine, on a Johann Zarco qui aura préféré dire tout haut que la KTM ne lui convenait pas et stopper son contrat plutôt que d'encaisser son chèque en ne disant rien.

Et entre les deux pilotes, qui officient depuis deux Grand-Prix dans le même box, il y a quelques vannes qui fusent, à commencer par Cal Crutchlow qui déclarait être prêt à se couper un doigt : « je me couperai un doigt si Zarco peut gérer la Honda mieux que la KTM. » Avant de continuer avec sa franchise habituelle : « pour parler comme Márquez, je me fiche de Zarco. Je ne sais vraiment pas quoi dire de sa performance. Il est récemment arrivé et a fait ses débuts dans un week-end à Phillip Island qui n’était certainement idéal pas avec la pluie et le vent. Sa position me semble bonne, même si, à vrai dire, je m’attendais à plus, puisqu’il est champion du monde et qu’il en est à sa troisième année en MotoGP. Il a utilisé une Honda de 2018 plus facile que la mienne, où sur une piste comme celle-ci, avec tant de virages, elle aurait dû être plus compétitive. »

Mais voilà, on aura aussi vu le pilote anglais finir à terre lors du Grand-Prix de Malaisie et le fait d'avoir son coéquipier devant lui n'a pas dû y être étranger car Cal venait de servir une excellente prestation lors de la manche australienne.

Et maintenant c'est Zarco, qui n'a non plus pas sa langue dans sa poche, qui vient chambrer le britannique, et se vendre auprès de Honda par la même occasion : « Cal est avec Honda depuis longtemps et il aimerait faire partie de l’équipe officielle. Mais il a aussi déjà envoyé des signes qu’il voudrait bien arrêter, puisqu’il a un bébé et qu’il participe au MotoGP depuis de nombreuses années. Je suis dans une situation différente, je n’ai pas d’enfants et je n’ai même pas de moto. J’aurais donc la détermination de rivaliser plus que pour seulement un an et, avec moi, il y aurait plus d’avenir qu’avec Cal Crutchlow. »

Le pilote français en profite aussi pour piquer au vif le coéquipier de Marc Marquez : « avec moi, Honda aurait la possibilité de voir une deuxième pilote sur le podium, et pas seulement Marc Márquez. Jorge Lorenzo a peur apparemment, et il ne peut tirer pleinement parti du potentiel de la moto. Avec Jorge, il y a un grand respect, il est un champion et je lui porte la plus haute estime. C’est dommage qu’il ait été blessé. »

On se réjouit déjà de la conférence de presse du Grand-Prix de Valence dans 10 jours ainsi que des déclarations qui vont fuser dans le paddock. Au moins avec ces deux là on ne s'ennuie pas et on est loin des courbettes habituelles qu'il faut faire pour faire plaisir aux sponsors…

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MotoGP à Valence - Quartararo en tête des FP1 et FP2
GP de Valence : Quartararo confirme en FP2GP de Valence : Quartararo confirme en FP2
MotoGP 2020 – Jorge Lorenzo se retire – Le quatrième jour le plus important d'un pilote
C'est un Jorge Lorenzo très digne qui s'est présenté à la conférence de presse qu'il avait convoqué en marge du Grand-Prix de Valence, et comme attendu il a annoncé sa retraite à la fin du dernier rendez-vous de la saison 2019.
Essais WSBK Aragon – Scott Redding démarre fort
A peine le rideau est tombé sur la saison 2019 qui aura vu Jonathan Rea être titré pour la cinquième fois, que la saison 2020 est entamée avec les premiers tests hivernaux sur le tracé d'Aragon où Scott Redding s'affirme d'entrée comme un outsider.
MXGP - Valentin Guillod rejoint le team Honda SR Motoblouz pour 2020
Le pilote suisse Valentin Guillod effectue un changement de dernière minute et rejoint le team Honda SR Motoblouz pour la saison 2020.
Supercross de Lyon 2019 - Les 29 et 30 novembre au Palais des Sports de Lyon-Gerland
Après le succès en 2018, le championnat de France Sx Tour fera de nouveau étape les 29 et 30 novembre prochains au Palais des Sports de Lyon-Gerland.
Dominique Aegerter roulera en MotoE en 2020
Cette fois c'est quasiment certain, Dominique Aegerter se retirera du championnat Moto2 à la fin de la saison, il devrait trouver refuge en MotoE au sein du team Intact en remplacement de Jesko Raffin.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.