Article du 27 octobre 2019

MotoGP de Phillip Island - Marc Márquez triomphe en Australie

Texte de Rédaction

Ce dimanche, la victoire semblait promise à Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) tant le Catalan s’était montré dominateur en essais libres… Et le vainqueur de l’édition 2018 mènera quasiment l’intégralité de l’épreuve, jusqu’à ce dernier tour qui lui fut fatal !

Doublé à l’aspiration par Marc Márquez (Repsol Honda Team) - à l’image de ces duels à Misano et Buriram, le représentant Yamaha aura fait le forcing dans le troisième secteur pour se laisser une chance de réattaquer le Champion du Monde, avant finalement de partir au tapis dans le virage 9. Dès lors, Marc Márquez pouvait tranquillement filer vers la victoire, sa 55e en catégorie reine ; ce qui le place désormais devant le légendaire Mick Doohan.

À vrai dire, ce Grand Prix Pramac d’Australie aura été entretenu de bout en bout. À l’extinction des feux, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui occupait la quatrième position sur la grille, signait le holeshot. L’Italien se portait ainsi en tête devant Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). Malheureusement, le Français allait voit sa course écourtée après seulement deux virages. Danilo Petrucci (Ducati Team), parti en highside, lui atterrissait en effet dessus, alors qu’il venait de tirer large en raison d’une petite chaleur. Cet incident profitait en tout cas à Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini), qui se voyait propulsé au troisième rang et le transalpin se défendra plutôt bien face aux diverses offensives lancées à son égard.

Valentino Rossi, qui avait tenté de se mettre à l’abri, mènera tout compte fait trois tours avant de se faire reprendre et déloger par Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). ‘The Doctor’ n’était en réalité pas au bout de ses peines, puisqu’Andrea Iannone, Maverick Viñales, Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) allaient également se défaire de lui !

Après huit tours frénétiques où la hiérarchie ne cessa d’évoluer, Maverick Viñales décidait alors d’hausser le ton. Le pilote ibérique prenait tout d’abord l’avantage sur Andrea Iannone, puis sur Marc Márquez… Et le n°12 s’installait aux commandes à l’entame de la 10e boucle. Dans la foulée, Cal Crutchlow commettait une petite goutte d’eau, qui permettait à Marc Márquez de passer. Ces trois hommes allaient justement ne pas tarder à se détacher ; tandis que derrière un groupe se formait avec Andrea Iannone, Valentino Rossi, Álex Rins, Andrea Dovizioso, Jack Miller (Pramac Racing), Francesco Bagnaia, Aleix Espargaró et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). La bataille y fera d’ailleurs rage, chacun désirant prendre les commandes de cette meute. Un privilège que connaîtront Álex Rins, Valentino Rossi, Andrea Dovizioso, Jack Miller et même Francesco Bagnaia sur sa GP18 !

Pendant ce temps-là, Cal Crutchlow n’était pas en mesure de suivre le rythme imposé par Marc Márquez et Maverick Viñales. On se dirigeait alors tout droit vers un nouveau duel, qui se dénouera là encore dans le dernier tour. Le fer de lance Honda prenait l’aspiration sur son rival dans la longue ligne droite et tentait de produire son effort pour le semer. Maverick Viñales s’accrochait et dans le virage 9, le drame se produisait... Les dés étaient dès lors jetés.

Marc Márquez triomphait en solitaire devant Cal Crutchlow et Jack Miller, ravi de se hisser sur le podium à domicile. L’Australien l’aura tout de même échappé belle car seulement 55 millièmes le séparaient sur la ligne avec son coéquipier Francesco Bagnaia, qui n’avait jamais aussi bien figuré à l’arrivée. Joli résultat également pour Joan Mir qui repartait avec une cinquième place. Andrea Iannone et Andrea Dovizioso terminaient respectivement sixième et septième. Valentino Rossi, Álex Rins et Aleix Espargaró complétaient le Top 10. Notre second Français Johann Zarco (LCR Honda Idemitsu), qui faisait ses grands débuts au guidon de la RC213V repartait avec trois petits points. Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) fermait la marche à plus de 1’06.

Au Championnat, six points séparent désormais Álex Rins de Maverick Viñales pour la troisième marche du podium final.

Le Top 10 :
1. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - x:xx.xxx
2. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +11.413
3. Jack Miller - (Pramac Racing) - +14.499
4. Francesco Bagnaia - (Pramac Racing) - +14.554
5. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +14.817
6. Andrea Iannone - (Aprilia Racing Team Gresini) - +15.280
7. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +15.294
8. Valentino Rossi - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +15.841
9. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +16.032
10. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +16.590

Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Test MotoGP à Valence – Yamaha domine – Le feu chez Aprilia
Les pilotes du MotoGP en ont terminé avec les premiers essais qui lancent la saison 2020 et le tracé de Valence a rendu son verdict : les Yamaha sont en forme, ça travaille chez Ducati, Honda et KTM et il y a le feu chez Aprilia.
MotoGP 2020 – Johann Zarco rejoint finalement le team AVINTIA
Bien que les récentes déclarations du pilote français n'allaient pas dans ce sens, il roulera bel et bien au sein de la structure Avintia sur une Desmosedici GP19 en 2020.
Can Öncü confirmé en World Supersport – Le point sur la grille 2020
Cette fois c'est officiel, le jeune prodige turc Can Öncü rejoindra le relevé championnat WSS l'année prochaine au sein du nouveau Turkish Racing Team.
Analyse de Hervé Gantner sur le transfert d'Alex Marquez au sein du HRC
Le papa n'aura donc plus besoin de changer de box et de chemise pendant le week-end et la maman se rongera les ongles que sur 6 séances au lieu de 12 par week-end.
MotoGP - Alex Marquez rejoint Marc Marquez au sein du team Repsol Honda
L’annonce, faite ce jeudi par Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) de mettre un terme à sa carrière dès ce dimanche, alimentait depuis quelques jours les rumeurs. Qui allait le remplacer ?
MotoGP 2020 – Vers un duo Márquez chez Honda Repsol
Suite l'annonce ce vendredi du retrait de Jorge Lorenzo, le paddock du MotoGP aura connu une grande agitation durant tout le week-end afin de savoir qui allait succéder au pilote majorquin en 2020.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.