Article du 08 septembre 2019

WSBK au Portugal - Bautista renoue avec la victoire lors de la course 2

Texte de Rédaction

L’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire au terme de la Course 2 devant Rea et Razgatlioglu.

Les pilotes WorldSBK se sont retrouvés pour la seconde fois de la journée sur la piste portugaise et cette fois, c’est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) qui s’est imposé.
 
Parti pour la troisième fois du week-end depuis la pole position, le quadruple Champion du Monde prenait l’avantage au premier virage tandis que Bautista se retrouvait cinquième derrière Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing), Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) et Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) avant de se faire dépasser par Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). 
 
Derrière l’Espagnol, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) pointait septième devant Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) et Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK) tandis que Jordi Torres (Team Pedercini Racing) fermait les portes du Top 10 à Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) et Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati). 
 
Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) se classait 14e derrière Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) et Eugene Laverty (Team GoEleven) se maintenait à la 15e place.
 
À l’avant, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) ne parvenait pas à se détacher de ses homologues de chez Kawasaki, Razgatlioglu et Haslam, toujours sur ses talons. Quelques encablures derrière, Bautista parvenait à reprendre l’avantage sur le duo du Pata Yamaha Official WorldSBK Team.
 
Alors que Davies faisait son entrée dans le Top 10 derrière Melandri et Sykes, Bautista se hissait à la troisième place après avoir successivement dépassé Lowes et Haslam et Razgatlioglu, toujours dans la roue de Rea, voyait le pilote Ducati se porter à sa hauteur pour tenter une attaque au virage 1, en vain.
 
Après une petite erreur du leader de la course, Razgatlioglu prenait alors les devants, toujours suivi de très près par Bautista, trois dixième plus rapide que le Turc, lui-même sous la menace de Rea. Le pilote espagnol finissait par prendre la tête de la course des mains de Razgatlioglu qui se faisait doubler au passage par Rea.
 
Si à l’avant la bataille faisait rage entre le trio de tête, quelques dixièmes plus loin, Haslam pointait toujours quatrième devant Lowes et Van der Mark. Baz restait septième, suivi à moins d’une seconde par Davies, alors que derrière le Britannique, Melandri et Sykes clôturaient le Top 10, suivis de près par Torres et Cortese.
 
À la mi-course, Bautista menait de sept dixièmes devant Rea qui profitait de la même avance sur Razgatlioglu alors que Lowes s’établissait à la quatrième place devant Haslam qui tentait alors de garder Van der Mark à distance.
 
Après une erreur au premier virage, Davies se retrouvait 16e alors que plus loin devant, Sykes devait défendre sa neuvième place face à Torres et Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura) faisait son entrée dans les points.
 
Dans les derniers tours, Haslam se retrouvait aux prises avec les deux pilotes de l’équipe Pata Yamaha Official WorldSBK Team pour la quatrième place, permettant à Baz de faire la jonction et de se joindre à la bataille. De son côté, Bautista comptait plus d’une seconde d’avance sur Rea, et deux sur Razgatlioglu.
 
Sous le drapeau à damiers, Bautista remportait sa 15e victoire de la saison, la première depuis la Course Tissot Superpole de Misano. Rea terminait deuxième, décrochant ainsi son 25e podium de l’année et égalant ainsi le record de Colin Edwards au rang de pilote comptant le plus de podium en une saison. Razgatlioglu lui se hissait dans le Top 3 pour la huitième fois de cette campagne 2019.
 
Après une bataille longue de plusieurs tours, Lowes s’adjugeait finalement la quatrième place devant Haslam et Baz. Van der Mark passait la ligne d’arrivée à la septième place, suivi de Melandri et Sykes. 
 
Cortese concluait sa course à la dixième position, devant Torres et Rinaldi, alors que Reiterberger décrochait les points de la 13e place.
 
Davies terminait à la porte des points derrière Laverty et Mercado et le premier représentant Honda, Takumi Takahashi (Moriwaki Althea Honda Team) finissait 17e.
 
Le Top 6:
1. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing - Ducati) 
2. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team) - +0.111
3. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing) - +4.576
4. Alex Lowes - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +8.119
5. Leon Haslam - (Kawasaki Racing Team) - +8.185
6. Loris Baz - (Ten Kate Racing - Yamaha) - +11.187

Rédaction
Source :  WSBK.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

83ème Bol d'Or - Le SERT s'impose dans une course à rebondissements
Le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) a remporté la 83e édition du Bol d’Or, manche inaugurale du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC 2019-2020. L’équipe mancelle a offert une 17e victoire à Suzuki sur cette épreuve et prend logiquement la tête du championnat.
MotoGP en Aragon - Marc Marquez fête dignement son 200ème GP
Márquez sur une autre planète en Aragón !
Moto2 à Aragon - Alex Marquez s'offre sa 4ème pole de la saison
Le leader du championnat a retrouvé la pole au Motorland, A. Fernández et B. Binder complétant la première ligne.
MotoGP d'Aragon - Marc Marquez en pole devant Quartararo
Marc Márquez (Repsol Honda Team) aura fait honneur à son statut de grand favori en allant chercher, ce samedi après-midi, un tour en 1’47.009 qui le propulse en pole position de ce GP Michelin® d'Aragón. Par conséquent, le natif de Cervera en compte désormais 89, dont 61 en catégorie reine, plutôt pas mal sachant qu’il s’apprête à prendre son 200e départ.
Endurance - Le Bol d'Or sur le Circuit Paul Ricard jusqu'en 2023
Sophie Casasnovas, Présidente de Larivière Organisation et Stéphane Clair, Directeur Général du Circuit Paul Ricard, ont le plaisir d’annoncer que le mythique circuit du sud de la France accueillera le Bol d’Or jusqu’en 2023.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.