Article du 27 juillet 2019

France - Le radar sonore "Méduse" pour motard a été mis en place

Texte de Yann

En février 2018, nous vous avions parlé d'un radar spécifique pour les deux-roues motorisés "France - Le radar anti-bruit "Medusa" pour les deux roues-motorisés arrive !", et bien aujourd'hui c'est chose faite !

Le premier appareil a fait son apparition cette semaine en haut d'un mât sur la D91 au niveau de Saint-Forget (Yvelines). Il s'agit d'un radar d'un nouveau genre capable de détecter les nuisances sonores grâce à quatre microphones qui détectent les bruits environnants dix fois par seconde. Ceux-ci peuvent être associés, selon leurs fréquences, à des engins et donc reconnaître aisément une moto voire une auto très bruyante. Pas (encore) équipée d'un détecteur de plaques, la machine prend néanmoins une photo de la route toutes les 15 minutes, indique un article du Parisien.

Et ce n'est que le début de l'implantation puisque deux autres tests sont prévus dans les semaines qui viennent à Paris, pour les cyclomoteurs bruyants, et Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) plutôt pour les rodéos urbains.

Placée au pied de la route des 17 tournants, à la sortie de Dampierre-en-Yvelines, cette machine vise à limiter, voir à mettre fin aux nuisances des centaines de motos , qui se croisent chaque week-end sur ce tronçon, dont une partie le font pour se tirer la bourre.

Vers un contrôle automatique et une verbalisation renforcée

Commencé le 15 juillet, le test doit durer 30 jours mais Méduse est implanté là pour 18 mois minimum. Un autre capteur du même type devrait le rejoindre prochainement, à hauteur du Hameau de la Brosse à Saint-Lambert. En septembre, Bruitparif prévoit la pose d'un panneau pédagogique, avec affichage électronique clignotant, afin de prévenir les usagers d'un bruit excessif.

Une étude sera lancée dans la foulée avec l'objectif d'aller vers un contrôle automatique et une verbalisation renforcée. La société Parifex de Viroflay, un fabricant de radar pour le ministère de l'Intérieur, se positionne déjà. « Nous disposons d'une technologie fiable pour établir l'infraction », précise un de ses représentants présent sur place.

« Les nuisances sonores ne sont pas seulement une gêne mais une question de santé publique avec des répercussions graves sur de nombreuses pathologies. Cette expérience a été conduite avec tous les acteurs de ce dossier, y compris les motards eux-mêmes. Il restera ensuite à traduire la chose en dispositif législatif et réglementaire. C'est un premier jalon vers une régulation et dissuasion du bruit », précise Jean-Noël Barrot, auteur de l'amendement ayant rendu possible ce test.

200 PV entre avril et octobre

Du côté de la gendarmerie, ce secteur demeure un point noir. A elle toute seule, la brigade de Chevreuse dresse plus de 200 PV sur une seule et même saison, entre avril et octobre. A titre d'exemple, la réglementation détermine un seuil autorisé d'environ 80 dB pour une grosse cylindrée courante et de 97 pour une Harley-Davidson.

Les maires se montrent également satisfaits de cette initiative. « Plusieurs habitants ont quitté la vallée en raison du bruit. Il est quasiment impossible de déjeuner à l'extérieur, le dimanche, lorsque l'on habite à proximité de la D 91 », dit Jean-Luc Jannin, le maire (SE) de Saint-Forget. « A Senlisse (NDLR : tout proche), la moitié de la population est impactée par le bruit des amateurs qui viennent se mesurer à grande vitesse, le soir, quand la gendarmerie n'est plus là », ajoute Lauri Bounatirou, un adjoint de ce village de 507 habitants.

Les sanctions

Actuellement, l'article R318-3 du Code de la route indique que "les véhicules à moteur ne doivent pas émettre de bruits susceptibles de causer une gêne aux usagers de la route ou aux riverains" et que "toute opération tendant à supprimer ou à réduire l'efficacité du dispositif d'échappement silencieux est interdite". Ce type d'infractions peut donc être constaté par simple appréciation des forces de l'ordre, sans usage d'un sonomètre.

Le contrevenant risque actuellement  une amende de 135 euros pour toute émission de bruits susceptibles de causer une gêne aux autres usagers de la route ou aux riverains et une contravention plus symbolique de 11 euros en cas d’utilisation d’un pot d’échappement non homologué ainsi que l’immobilisation du véhicule

Une technologie qui risque bien de faire des petits dans toute l'Europe ses prochaines années.

El Yannou
Source :  LeParisien
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Swank Sardegna Rally : Une 2ème édition plus forte que le Covid !
Le Swank Sardegna Rally, c'est un rallye à l'ancienne, pas comme les autres, dont la seconde édition s'est tenue malgré ce fichu Covid. David, toujours à l'affût de terre à projeter et d'aventures insensées, était parmi les participants.
Nouveau V4 Ducati : un moteur plus endurant et sans le desmo
Le V4 nouvelle génération qui fera son apparition sur la prochaine Multistrada annonce un intervalle de service des soupapes à 60'000 kilomètres. Ceci grâce à l'abandon des soupapes desmodromiques, traditionnelles à Bologne.
Info permis - 6 mois de répit pour certains candidat au permis A limité
La bascule qui aura lieu au 31 décembre 2020 concernant les permis moto a aussi une incidence sous-jacente à l'impact non-négligeable.
2020 - Vers une nouvelle année record de vente ?
Alors que le début de saison laissait envisager le pire, les ventes ont finalement décollé. Bien plus haut qu'imaginé !
Honda ajoute le 750 à sa gamme de scooter Forza
Adieu Integra, bienvenue Forza 750 ! Voici la nouveauté que Honda nous a peu à peu dévoilée depuis quelques semaines.
Kawasaki améliore la Versys 1000 SE pour 2021
La Kawasaki Versys se renouvelle pour la saison à venir. Trois versions sont présentées, mais seule la mieux équipée, la SE, sera disponible sur le marché Suisse.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.