Article du 17 février 2018

France - Le radar anti-bruit "Medusa" pour les deux roues-motorisés arrive !

Texte de Rédaction / Photo(s) de Radars-Auto.com

Voici une information émanant de nos confrères de Radars-Auto.com, et qui ne laisse rien présager de bon pour les utilisateurs de deux-roues motorisés.

L'imagination pour développer des systèmes de verbalisation automatique semble sans limite. En plus des radars de vitesse ou de feux rouges, on a déjà entendu parler du radar anti-alcoolémie, du radar stop ou encore du radar piéton.

D'après des informations obtenues par le Journal de l'environnement, ce n'est pas fini. En effet, Bruitparif, l'observatoire du bruit en Ile-de-France compte mettre en place des radars anti-bruit spécialement à l'attention des deux roues motorisés!

Le projet Medusa

Bruiparif a mis au point un capteur sonore révolutionnaire qui porte le nom de Medusa. C’est un appareil métrologique qui peut donc être homologué et qui produit une mesure en décibels.

Doté de 4 microphones, le capteur perçoit les sons à 360 degrés et effectue des mesures plusieurs fois par seconde pour savoir d'où provient le bruit dominant.

Ces capteurs sont déjà utilisés par Bruitparif puisque depuis 2016, ils sont installés dans plusieurs quartiers festifs de Paris dans le but de résoudre les conflits d’usage de l’espace public entre les habitants et les clients des établissements nocturnes. La photo d'illustration de l'article est celle d'un capteur Medusa installé sur la Quai de la gare.

Un radar anti-bruit

En 2018, Bruitparif compte utiliser ces capteurs "méduse" sur un ou deux sites pour « quantifier de façon objective la contribution des deux-roues au bruit de fond urbain » mais également pour mettre au point un système permettant de déterminer si un pic de bruit relevé représente bien la trajectoire de déplacement d'un deux-roues.

En 2019, entre 10 et 15 sites seront équipés pour élargir l’acquisition de données et approfondir les mesures. A terme, les capteurs seront couplés à des appareils photographiques ce qui pourrait laisser la porte ouverte à une verbalisation...

Comme on le voit sur l'image, actuellement, les capteurs produisent des visualisations qui permettent de rendre compte globalement d’une situation. Les niveaux sonores provenant de chaque direction sont représentés sous forme d’hexagones colorés, les plus foncés étant les zones où le bruit est le plus fort.

Vers une évolution de la réglementation

Dans une étude réalisée en 2017 pour Bruitparif, on apprend que 44% des Franciliens se plaignent du bruit des deux roues motorisés et que 9 franciliens sur 10 sont d’accord pour que les contrôles et les sanctions des plus bruyants soient renforcés.

Mais le radar anti-bruit pourrait être insuffisant pour cela. En effet, la réglementation ne tient pas compte des bruits intermittents notamment dans le cas des pots d’échappement trafiqués. De plus, le niveau sonore en décibel ne peut être le seul critère pour rendre compte du bruit généré par un deux-roues.

En effet, comme le précise le responsable du pôle Technologie de Bruitparif, « entre deux motos qui émettent un niveau sonore égal, l’un sera jugé acceptable, l’autre perçu comme agressif . A terme, la méduse les distinguera et la réglementation devra évoluer pour faire entrer d’autres valeurs que le décibel, afin de caractériser le niveau sonore et le côté agressif d’un son».

Et vous, vous le voyez comment l'avenir des deux-roues motorisés ? 

Rédaction
Source :  Radars-Auto.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Swank Sardegna Rally : Une 2ème édition plus forte que le Covid !
Le Swank Sardegna Rally, c'est un rallye à l'ancienne, pas comme les autres, dont la seconde édition s'est tenue malgré ce fichu Covid. David, toujours à l'affût de terre à projeter et d'aventures insensées, était parmi les participants.
Nouveau V4 Ducati : un moteur plus endurant et sans le desmo
Le V4 nouvelle génération qui fera son apparition sur la prochaine Multistrada annonce un intervalle de service des soupapes à 60'000 kilomètres. Ceci grâce à l'abandon des soupapes desmodromiques, traditionnelles à Bologne.
Info permis - 6 mois de répit pour certains candidat au permis A limité
La bascule qui aura lieu au 31 décembre 2020 concernant les permis moto a aussi une incidence sous-jacente à l'impact non-négligeable.
2020 - Vers une nouvelle année record de vente ?
Alors que le début de saison laissait envisager le pire, les ventes ont finalement décollé. Bien plus haut qu'imaginé !
Honda ajoute le 750 à sa gamme de scooter Forza
Adieu Integra, bienvenue Forza 750 ! Voici la nouveauté que Honda nous a peu à peu dévoilée depuis quelques semaines.
Kawasaki améliore la Versys 1000 SE pour 2021
La Kawasaki Versys se renouvelle pour la saison à venir. Trois versions sont présentées, mais seule la mieux équipée, la SE, sera disponible sur le marché Suisse.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.