Article du 02 juin 2019

MotoGP au Mugello - Petrucci fait briller les couleurs de Ducati en Italie

Texte de Rédaction / Photo(s) de MotoGP.com

Danilo Petrucci inscrit la toute première victoire de sa carrière sur les terres de Ducati, au terme d’une course palpitante.

Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) en 2017, Jorge Lorenzo en 2018 et maintenant Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati)… Pour la troisième année consécutive, Ducati triomphe à domicile et de quelle manière ! Jusqu’au dernier tour, quatre pilotes pouvaient potentiellement gagner. Mais Danilo Petrucci aura eu les reins solides et l’Italien repart avec la toute première victoire de sa carrière.

Le poleman Marc Márquez (Repsol Honda Team) avait pourtant négocié le premier virage en tête devant Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). Au guidon de leur Ducati, Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) et Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati) allaient toutefois rapidement lancer l’offensive ; Cal Crutchlow était le premier à en faire les frais, avant même d’entamer le second tour. Et alors que le Britannique laissait échapper d’autres positions, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) émergeait au contraire du peloton. Le représentant du team Suzuki Ecstar venait ainsi se caler dans la roue de Jack Miller (Pramac Racing) en cinquième position.

Un wagon se formait alors en tête avec Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jack Miller, Álex Rins et Cal Crutchlow, positionné davantage en observateur lorsque les esprits commenceront à s’échauffer.

Au cinquième passage, Marc Márquez se faisait attaquer de toutes parts : Danilo Petrucci, Jack Miller, Andrea Dovizioso ou encore Álex Rins… tous en profitaient et le Champion du Monde se voyait repoussé au cinquième rang.

Andrea Dovizioso aura aussi l’honneur de mener par la suite, tout comme Álex Rins. Une lutte qui profitait à Francesco Bagnaia (Pramac Racing), Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), auteur d’un départ pour le moins compliqué. Ces trois-là effectuaient en effet la jonction sur le groupe des six pilotes.

Pendant ce temps-là, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) vivait un véritable cauchemar. Après s’être loupé dans une chicane et avoir dégringolé en queue de peloton, le Docteur partait au tapis dans le virage 9. Tous ses espoirs de remontée s’envolaient alors ! Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), qui avait été distancé par son coéquipier, subira le même sort. Même chose pour Francesco Bagnaia (Pramac Racing). Journée à oublier pour les pilotes de la VR46 !

Devant, Danilo Petrucci haussait très légèrement le temps et seulement quatre de ses concurrents étaient en mesure de suivre : Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Álex Rins et Jack Miller. Mais à l’approche du dernier tiers de course, ils ne seront plus que quatre à pouvoir lutter pour la victoire, puisque Jack Miller se faisait piéger dans la courbe 5.

Danilo Petrucci tenait bon, mais à quatre tours du but, Andrea Dovizioso venait le déloger des commandes. Piqué au vif, le n°9 répliquait aussitôt. À l’entrée du dernier tour, Marc Márquez venait alors tenter sa chance. Ceci étant, le natif de Cervera tirait un peu trop large ; une erreur qui n’échappait pas à Danilo Petrucci ! Lequel repassait en tête, tandis que Marc Márquez et Andrea Dovizioso manquaient de s’accrocher. Le vice-Champion aurait souhaité offrir un doublé à Ducati, en vain. Marc Márquez saura protéger sa deuxième place.

Et l’Espagnol aurait presque pu priver Danilo Petrucci de son tout premier triomphe à l’aspiration. Néanmoins, le transalpin aura le dernier mot à 43 millièmes près. Andrea Dovizioso grimpait pour sa part sur la troisième marche du podium, sous les yeux d’Álex Rins.

Takaaki Nakagami, qui sera parvenu à effectuer le break sur la fin, repartait de son côté avec une honorable cinquième place. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Michele Pirro (Mission Winnow Ducati) se classaient sixième et septième. Cal Crutchlow, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Fabio Quartararo, plus en difficulté dans les derniers tours, complétaient le Top 10.

La première RS-GP, celle d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) terminait 11e. Déception pour Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing), qui finissait en dehors des points.

Tous les résultats ici.

Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Dakar 2020 – Le règlement s'adapte au Moyen-Orient
Alors que cela fait bien des années que le Dakar a quitté les terres africaines pour celles d'Amérique du Sud, le rallye s'apprête à rejoindre les dunes d'Arabie Saoudite et ses règles et mœurs bien plus strictes !
MotoGP 2020 - Johann Zarco (enfin) confirmé chez Ducati Reale Avintia Racing
C'est enfin officiel, Johann Zarco sera bel et bien sur la grille de départ MotoGP 2020 au guidon d'une Ducati GP19 pour le team Reale Avintia Racing.
8 Heures de Sepang - Les 14 et 15 décembre la FIM et la FIA lanceront le premier double évènement
Le Circuit International de Sepang et Eurosport Events innovent en Malaisie et lancent le premier double événement auto et moto qui marquera l’histoire des sports mécaniques en Asie associant la passion de la compétition et du spectacle.
WSS 2020 – Plan à trois chez MV Agusta
L'équipe italienne de MV Agusta alignera en 2020 finalement trois pilotes en mondial Superspoort, Raffaele De Rosa venant grossir les rangs.
Aprilia de retour en WSBK ?
La marque de Noale s'est forgée une sacrée réputation en compétition, et notamment en World Superbike. Or, depuis la manche 2018 du Qatar aucune de ses machines n'a pris le départ… cela pourrait changer bientôt.
MotoGP - Johan Zarco décroche le titre du pilote qui aura le plus chuté en 2019
La saison 2019 en catégorie reine aura à nouveau été des plus excitantes, mais il est temps de tirer un trait sur cette saison passée afin de passer à la saison 2020.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.