Article du 02 juin 2019

Moto2 au Mugello - Deuxième victoire consécutive pour Alex Marquez - Lüthi troisième

Texte de Rédaction / Photo(s) de MotoGP.com

Comme au Mans, Álex Márquez aura parfaitement contrôlé ce GP Oakley d’Italie.

Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) avait attendu l’équivalent d’un an et demi avant de renouer avec la victoire… et voici qu’en l’espace de deux semaines, l’Espagnol triomphe coup sur coup !

À l’extinction des feux, c’est pourtant Tom Lüthi (Dynavolt Intact GP), qui avait signé le meilleur envol. Le Suisse restera d’ailleurs quelques tours installé en tête devant son coéquipier Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP).

C’est alors qu’Álex Márquez décidait de passer aux choses sérieuses. Le représentant du team EG 0,0 Marc VDS se défaisait d’abord de Marcel Schrötter, puis de Tom Lüthi, avant de prendre le large… Plus personne ne le reverra.

Derrière, Marcel Schrötter décrochait progressivement. Luca Marini, Jorge Navarro (MB Conveyors Speed Up) ou encore Lorenzo Baldassarri (FlexBox HP40), parti seulement 15e : Tous venait à bout sans problème du poleman, encore handicapé par une blessure au pied gauche.

Dans la foulée, Luca Marini trouvait l’ouverture sur Tom Lüthi pour le gain de la deuxième place… et le pilote helvète devait par la suite résister au retour du duo Jorge Navarro – Lorenzo Baldassarri. Jorge Navarro allait finalement se rater dans une courbe, ce qui donnait un peu d’air au Suisse.

Tandis que les positions se figeaient devant à l’approche du drapeau à damier, Enea Bastianini (Italtrans Racing Team) nous offrait de son côté une splendide remontée. Marcel Schrötter et Jorge Navarro ne pourront que s’incliner face au rookie.

Pendant ce temps-là, Álex Márquez triomphait avec une avance de presque deux secondes sur Luca Marini. Tom Lüthi parvenait finalement à sauver la troisième marche du podium, face à Lorenzo Baldassarri et son coéquipier Augusto Fernández (FlexBox HP40), discret mais dans le coup.

Enea Bastianini terminait pour sa part à une très belle sixième place. Jorge Navarro, qui voyait sa série de Top 3 interrompue et Marcel Schrötter se classaient respectivement septième et huitième. Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) complétait le Top 10, accompagné de Fabio Di Giannantonio (MB Conveyors Speed Up), qui avait perdu pas mal de positions au départ en voulant éviter la chute de Iker Lecuona (American Racing KTM).

Au Championnat, Álex Márquez, qui n’avait jamais inscrit deux succès consécutifs en Moto2™, revient à tout juste deux points de Lorenzo Baldassarri.

Le Top 10 de la course : 

  1. Álex Márquez - (EG 0,0 Marc VDS)
  2. Jorge Navarro - (Lightech Speed Up) - +1.928
  3. Tom Lüthi (Dynavolt Intact GP) - +2.242
  4. Lorenzo Baldassarri (FlexBox HP40) - +3.653
  5. Augusto Fernández (FlexBox HP40) - +3.973
  6. Enea Bastianini (Italtrans Racing Team) - +3.985
  7. Jorge Navarro - (MB Conveyors Speed Up) - +4.986
  8. Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) - +6.215
  9. Sam Lowes - (Federal Oil Gresini Moto2) - +11.466
  10. Fabio Di Giannantonio - (MB Conveyors Speed Up) - +13.050
Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Dakar 2020 – Le règlement s'adapte au Moyen-Orient
Alors que cela fait bien des années que le Dakar a quitté les terres africaines pour celles d'Amérique du Sud, le rallye s'apprête à rejoindre les dunes d'Arabie Saoudite et ses règles et mœurs bien plus strictes !
MotoGP 2020 - Johann Zarco (enfin) confirmé chez Ducati Reale Avintia Racing
C'est enfin officiel, Johann Zarco sera bel et bien sur la grille de départ MotoGP 2020 au guidon d'une Ducati GP19 pour le team Reale Avintia Racing.
8 Heures de Sepang - Les 14 et 15 décembre la FIM et la FIA lanceront le premier double évènement
Le Circuit International de Sepang et Eurosport Events innovent en Malaisie et lancent le premier double événement auto et moto qui marquera l’histoire des sports mécaniques en Asie associant la passion de la compétition et du spectacle.
WSS 2020 – Plan à trois chez MV Agusta
L'équipe italienne de MV Agusta alignera en 2020 finalement trois pilotes en mondial Superspoort, Raffaele De Rosa venant grossir les rangs.
Aprilia de retour en WSBK ?
La marque de Noale s'est forgée une sacrée réputation en compétition, et notamment en World Superbike. Or, depuis la manche 2018 du Qatar aucune de ses machines n'a pris le départ… cela pourrait changer bientôt.
MotoGP - Johan Zarco décroche le titre du pilote qui aura le plus chuté en 2019
La saison 2019 en catégorie reine aura à nouveau été des plus excitantes, mais il est temps de tirer un trait sur cette saison passée afin de passer à la saison 2020.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.