Article du 12 mars 2019

La Yamaha R1 de Moto-Ain et Robin Mulhauser passent en soufflerie à l'HEPIA de Genève

Texte de Marc

Grâce à son expérience avec le team CarXpert alors qu'il était pilote en Moto2, Robin Mulhauser a voulu suivre la même recherche aérodynamique avec son équipe d'Endurance Moto-Ain.

Aujourd'hui avec les rendements moteurs et les vitesses atteintes, la recherche aérodynamique est essentielle que ce soit pour améliorer la vitesse de pointe ou encore pour faire baisser la consommation d'essence.

Il suffit de voir ce qui se passe aujourd'hui en MotoGP, voire même en WSBK, pour se rendre compte de cette importance de l'aérodynamisme. C'est dans cette optique et grâce à son expérience que Robin Mulhauser a entamé cette recherche auprès de l'HEPIA de Genève pour son team d'Endurance Moto-Ain.

Ci-dessous les explications du sympatique pilote suisse :

"Alors grâce à mon expérience en grand-prix, où nous avions pu aller avec le team CarXpert faire les premiers essais en soufflerie à l’Hépia à Genève, nous étions un des premiers team moto2 à faire cette démarche, et cela lança une course à l’aérodynamique infernale en moto2 jusqu’à ce jour !

Une preuve aussi de l’efficacité de notre travail et collaboration avec l’équipe de l’HEPIA Genève, car mon record établis (vitesse de pointe) au Qatar en 2016 est à ce jour invaincu dans l’air moto2 avec moteur Honda ! Mais aussi je détiens toujours le record sur l’ancien circuit de Catalunya. Bien sûr tout est remis à zéro pour cette nouvelle saison motorisée par Triumph, donc mon record restera à vie.

J’ai recontacté l’équipe de l’HEPIA mécanique Genève en fin d’année dernière, via le chef Patrick Haas, et il nous a permis de venir tester notre Yamaha R1 d’endurance dans la fameuse « veine aérodynamique ».

Une première pour mon équipe Moto-Ain, mais aussi la première fois qu’une moto d’endurance venait faire un test d’endurance dans ce fameux tunnel ! Et d’ailleurs je pense que nous sommes l’une des premières machines d’endurance à avoir fait le pas d’un tel test aérodynamique.

Il est clair qu’en Endurance les conditions et exigence en aérodynamique ne sont pas les même que sur une course de Grand-Prix où l’on cherchera la performance pure sur une courte durée avec une aérodynamique parfaite afin d’utiliser toute la puissance et l’énergie de la machine sur une courte période, tandis qu’en endurance nous chercherons : un faible échauffement du moteur, une économie d’essence, et bien sûr une bonne aérodynamique mais la moins compliquée mécaniquement (démontage rapide en cas de panne, etc…). Il faut aussi prendre en compte les budgets qui ne sont pas les même qu’en Grand-Prix et le règlement qui ne nous laisse pas la même liberté (obligation de garder la ligne d’origine).

Mais aujourd’hui avec la professionnalisation de l’Endurance, une course à la performance est en train de se faire, et l’Endurance que nous connaissions il y a 10 ans, où l’on disait qu’un rythme endurance était plutôt lent, est aujourd’hui en train de se métamorphoser - la catégorie commence à ressembler de plus en plus à une course « sprint » sur 24h (ou 8h), le niveau et les chronos deviennent affolants !

C’est pour cela qu’il était impératif de faire un step en avant et que malgré les moindres améliorations possibles que nous allons pouvoir prodiguer à notre moto, ce test fut très constructif pour notre équipe afin de comprendre l’aérodynamique de notre Yamaha R1. Car il est clair que sur une piste comme Le Mans, le gain de temps sera minime, mais sur un circuit comme Le Castellet qui comporte une ligne droite de 2km, le gain de temps risque d’être énorme !

Je tiens à remercier L’HEPIA Mécanique Genève en la personne de Patrick Haas et son équipe pour cette opportunité d’avoir pu tester notre machine dans leurs locaux, et il est sûr que cela nous aidera à atteindre les plus hautes marche du podium pour cette saison d’Endurance qui nous tend les bras ! Et aussi à mon équipe Moto-Ain pour le travail effectué sur place, car il faut le savoir ce fut deux longues journée de test avec plus d’une cinquantaine de « run » en testant à chaque fois une petite nouveauté apporté à la machine."

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto3 au Mans - John McPhee l'emporte depuis la pole
Moto3™ : Encore un vainqueur différent au Mans !
Moto2 au Mans - Jorge Navarro en pole devant Tom Lüthi
Moto2™ : Navarro signe la pole au Mans
MotoGP au Mans - Marc Marquez décroche la pole et égale le record de Valentino Rossi
Márquez égale Rossi au nombre de poles en catégorie reine !
Moto3 au Mans - McPhee signe la pole après être passé par la Q1
L’Anglais, qui n’avait jamais aussi bien figuré sur la grille depuis Termas 2017, devient le premier pilote à signer la pole après une Q1 !

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.