Article du 25 février 2019

Jonathan Rea critique la supériorité de Ducati

Texte de Jimmy / Photo(s) de WorldSBK.com

Battu par Alvaro Bautista et sa Ducati, Jonathan Rea n'a pas mâché ses mots à l'issue de la manche australienne, ouvrant la saison 2019 du championnat : "Nous avons amené un couteau à une fusillade".

Le Nord-Irlandais et champion en titre, trois fois deuxième à l'issue du weekend australien, sans remettre en question les performances de Bautista, s'est dit très contrarié par les performances incroyables, en décalage avec le reste du plateau, de la monture du pilote espagnol.

Car la Ducati Panigale V4 R est une machine certes homologuée, donc éligible pour courir en WSBK, mais surtout une machine à 41'000 francs dotée de technologies digne du MotoGP. Et à des années lumières de la Kawasaki de Rea.

"Que peut-on changer, déclairait-il à nos confrères de Bike Sport News. Notre châssis est incroyable et l'électronique fonctionne très bien. Notre moto est une machine à 18'000 euros venant d'un concessionnaire. Mais quand vous avez une homologation spéciale qui tourne à 16'000 tours/minute... je suis sûr que les techniciens s'arrachent les cheveux, parce que c'est facile de voir l'avantage qu'ils (Ducati, NDR) ont depuis sa TV."

Et Rea ne croit pas non plus que les autres constructeurs vont se lancer dans la course avec des modèles similaires, à savoir très performants et produits juste en nombre suffisant pour être homologués en World Superbike : "Ce n'est pas logique. Les fabricants ne peuvent pas faire ça. Aucun constructeur japonais ne le peut, ce n'est pas dans leur philosophie. Je ne suis pas technicien, donc je ne comprends par vraiment totalement. Mais l'avantage qu'ils ont (toujours Ducati, NDR) et trop important pour rendre intéressant le fait de se battre."

Appréhendant sans s'en cacher le weekend thaïlandais, avec les deux lignes droites de 800 mètres du circuit de Chang, Jonathan Rea ne souhaitait toutefois pas minimiser l'impact de Bautista dans la catégorie. "Tout cela n'enlève rien à Alvaro, précisait le Nord-Irlandais, il fait un job incroyable. Dans les deux courses, il a été incroyable". Il est vrai que les performances des autres pilotes Ducati n'ont pas été aussi spectaculaires que celle de l'ex-pilote MotoGP, qui confirme qu'il pèsera lourd dans le championnat 2019.

Le pilote Kawasaki se réjouit toutefois des prochaines épreuves, comportant plus de virages serrés, où il sentait avoir l'avantage sur Bautista et sa Ducati. Il restait toutefois inquiet du comportement en fin de course de la machine italienne, dont le fonctionnement moteur solliciterait moins le pneumatique arrière. 

On peut se douter que l'amertume du quadruple champion du monde est grande et qu'il n'est pas du genre à apprécier trois secondes places, surtout avec un écart aussi important à l'arrivée. Quant à l'avantage de la Ducati, il faudra plusieurs courses pour établir si sa domination, ainsi que celle de Bautista, vont être aussi indiscutables que ce weekend.

Jimmy
Source :  bikesportnews.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

WSBK à Misano course 2 - Rea s'offre la victoire
Pour la dernière course WorldSBK du week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, c’est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) qui s’élançait de la pole position.
WSSP à Misano - Victoire de Randy Krummenacher après une superbe course
Au terme d’une lutte au coude-à-coude, le Suisse s’est adjugé sa quatrième victoire de la saison et renforce son avance au Championnat.
WSBK à Misano course 1 - Rea réduit l'écart sur Bautista dans des conditions difficiles
Sur une piste détrempée, le quadruple Champion du Monde s’est adjugé la victoire de la première course du week-end.
EWC 2019/20 - le SERT 2 et le Junior Team seront regroupés la saison prochaine
Avec Dominique Méliand qui lâchera la barre du SERT au terme de la saison, âgé de 72 ans, il fallait une solution pour faire perdurer l'équipe mancelle d'endurance soutenue par Suzuki.
MotoGP 2020 – Le statu quo sera adopté pour les pilotes Ducati
C'était le feuilleton de ce début de saison, à savoir quel pilote allait hériter de la selle de la seconde Ducati usine et qui serait le second pilote du team Pramac. Cela a été bouclé à l'issue du Grand-Prix d'Espagne.
Coupe de France Promosport à Pau – Premiers points pour Greg Monaya et sa Suzuki
Le week-end des 15 et 16 juin dernier, la caravane des Coupes de France Promosport a posé ses valises sur le circuit de Pau. Greg Monaya y a enregistré ses premiers points au guidon de sa GSX-R1000 malgré de sérieuses blessures.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.