Article du 21 décembre 2018

Honda officiellement de retour en WorldSBK après 16 années d'absence

Texte de Rédaction

Il faut remonter à 2002 pour voir une équipe officielle du HRC engagée dans la catégorie.

Les détails ne sont pas nombreux, mais le fait principal est déjà connu : Honda Racing Corporation fera partie du Championnat MOTUL FIM World Superbike en 2019. Durant l’EICMA, le HRC a annoncé un partenariat avec Althea et Moriwaki afin de permettre au constructeur japonais d’aligner deux Fireblade d’usine sur la grille l’an prochain.

Leon Camier et Ryuichi Kiyonari auront pour objectif de rendre la CBR1000RR SP2 rapide afin de décrocher la première victoire de Honda depuis 2016 ainsi que son premier titre depuis 2007. Au vu de l’implication du HRC dans la catégorie par le passé, la Honda Fireblade pourrait bientôt devenir une sérieuse rivale pour la ZX-10RR et la Panigale V4 R, comme peut en témoigner sa dernière saison en WorldSBK en 2002.

L'association de Colin Edwards, du team Castrol Honda HRC et de la VTR1000, au début des années 2000, a probablement été le partenariat le plus emblématique du WorldSBK, seulement égalé par Troy Bayliss et ses Ducati. Le « Texas Tornado » a remporté son premier titre mondial en 2000, avec huit victoires. L’année suivante, c’était au tour de Bayliss d'être sacré, alors que l'Australien roulait pour la première fois dans la catégorie.

Avec un titre chacun, la saison 2002 s’annonçait (et a été) inoubliable entre les deux champions. Bayliss a remporté 14 des 17 premières courses et semblait destiné à décrocher un deuxième titre consécutif, mais une attaque finale d’Edwards et Honda permit à l’Américain de revenir à seulement un point de son adversaire juste avant la dernière manche à Imola. Il a ensuite remporté la Course 1 qui s’était déroulée en deux parties en raison d’un drapeau rouge.

La Course 2 était la dernière du HRC. Si vous vous en souvenez encore aujourd’hui comme d'une finale emblématique, dans laquelle les pilotes ont donné le tour pour le tout, c’est qu’il n’y a pas grande chose à ajouter (sinon, vous pouvez regarder la course complète grâce au VideoPass). Edwards et Bayliss ont livré un duel incessant tout au long de la course, faisant frotter leurs cuirs et repoussant les limites de leurs motos. La seconde place était techniquement suffisante pour qu’Edwards soit titré, mais le Texan a pris tous les risques dans un dernier tour de légende pour passer la ligne d’arrivée en tête.

Cette course marqua la fin de l'engagement d’Edwards mais aussi de l’équipe HRC en WorldSBK. Mais aujourd’hui, alors que l’Américain est désormais retraité, le HRC n’a pas dit son dernier mot et rejoindra les autres teams sur la grille WorldSBK à Phillip Island, en début de saison prochaine, pour la première fois depuis 16 ans, espérant marquer les esprits dès le début.

Rédaction
Source :  WSBK.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

24 Heures Motos au Mans - Du rêve à la réalité pour le pilote suisse David Chevalier #16
Dans la vie, il y a des opportunités qu'il ne faut pas laisser passer et c'est bien ce qu'a fait un pilote Suisse que nous soutenons depuis de nombreuses années, alias David Chevalier #16.
1ère manche du championnat Suisse de Supermoto - 4 et 5 mai au Moléson
Les 4 et 5 mai prochains, la station Fribourgeoise du Moléson (on y voit ma maison, oui elle était facile), accueillera la première manche du championnat Suisse de Supermoto.
24 Heures Motos au Mans - La Kawasaki #11 du team SRC s'impose
Jérémy Guarnoni (Kawasaki #11) réduisait l'écart quand la voiture de sécurité était déployée à 14 h 42. A la relance, il restait 7'30 minutes de course. Guarnoni prenait le commandement dès le 1er freinage de la chicane Dunlop. La course était jouée.
Raid Suricates - A la découverte de l'Algérie!
Derrière ce nom à la connotation sympathique ne se cache pas la course d’école de votre petit neveu, mais la première édition d’un grand raid de neuf étapes dans le désert algérien. Créé entre autre par SRA, l’association qui organise depuis 15 ans le Raid Passion Désert au Maroc, c’est le tout premier grand évènement étranger « hors compétition » réunissant près de cent véhicules organisé en Algérie depuis belle lurette.
TT 2019 - Peter Hickman va s’aligner sur une Triumph Daytona 675
Peter Hickman, vainqueur du senior TT 2018 et détenteur du record du tour sur l’Ile de Man, va s’aligner au départ de la course en Supersport cette année.
24 Heures Motos - La BMW #6 du team ERC BMW Motorrad Endurance s'offre la pole position
La BMW #6 engagée par le Team ERC – BMW Motorrad Endurance décroche la pole position grâce à un chrono de 1’36’’597.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.