Article du 03 juin 2018

Moto2 au Mugello - Miguel Oliveira s'offre sa première victoire la saison

Texte de Rédaction

À l’extinction des feux, Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) allait signer un parfait envol pour venir pointer en tête devant Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), Romano Fenati (Marinelli Snipers Team) et Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46). Mais l’Allemand ne mènera qu’un très court instant puisqu’arrivé au virage 2, ce dernier se faisait piéger. Álex Márquez héritait ainsi des commandes, ou du moins temporairement…

Une boucle plus tard, l’Espagnol tirait un peu trop large ; une erreur qui permettait à Francesco Bagnaia et à Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) de s’engouffrer. Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) allait également en profiter dans la foulée, imité par Joan Mir (EG 0,0 Marc VDS). Alex Márquez reculait ainsi au cinquième rang.

Devant un duel allait se dessiner entre Mattia Pasini et Miguel Oliveira, tout ceci sous les yeux de Francesco Bagnaia, Joan Mir et Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) ; Álex Márquez perdant pour sa part peu à peu du terrain.

Finalement les écarts se stabilisaient à l’avantage de Mattia Pasini, dernier vainqueur en date sur le tracé du Mugello… et puis coup de théâtre ! Alors que le transalpin semblaient assez à l’aise, sa course s’achevait prématurément en raison d’une chute survenue à l’entame du 14e tour. Dès lors, Miguel Oliveira récupérait le leadership devant Lorenzo Baldassarri. Francesco Bagnaia et Joan Mir se tenaient quant à eux en embuscade.

À six tours de l’arrivée, Lorenzo Baldassarri portait une première attaque mais Miguel Oliveira répliquait aussitôt. Les deux hommes s’échangèrent leur position à plusieurs reprises, avant d’être rejoint par Francesco Bagnaia et Joan Mir.

À l’entame du dernier tour, Lorenzo Baldassarri semblait disposer d’une légère avance, mais une fois de plus Miguel Oliveira allait effectuer la jonction et se montrer particulièrement incisif, alors que son adversaire se faisait une jolie frayeur. Derrière Joan Mir prenait l’ascendant sur Francesco Bagnaia… ce dernier ne sera plus jamais en mesure de trouver l’ouverture.

Miguel Oliveira inscrivait ainsi son premier succès de l’année, un dixième devant Lorenzo Baldassarri. Joan Mir signait quant à lui un nouveau podium. Francesco Bagnaia devait se contenter de la quatrième place. Venait ensuite Francesco Bagnaia, Álex Márquez, Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) et Luca Marini (Sky Racing Team VR46). Andrea Locatelli (Italtrans Racing Team), Xavi Vierge (Dynavolt Intact GP) et Simone Corsi (Tasca Racing Scuderia Moto2) complètent le Top 10.

Côté Français, Fabio Quartararo (MB Conveyors – Speed Up Racing) finissait 11e. Jules Danilo (Nashi Argan SAG Team) était contraint à l’abandon.

Au Championnat, Francesco Bagnaia possède désormais 13 points d’avance sur Miguel Oliveira et 27 sur Lorenzo Baldassarri.

Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Raid Suricates - A la découverte de l'Algérie!
Derrière ce nom à la connotation sympathique ne se cache pas la course d’école de votre petit neveu, mais la première édition d’un grand raid de neuf étapes dans le désert algérien. Créé entre autre par SRA, l’association qui organise depuis 15 ans le Raid Passion Désert au Maroc, c’est le tout premier grand évènement étranger « hors compétition » réunissant près de cent véhicules organisé en Algérie depuis belle lurette.
TT 2019 - Peter Hickman va s’aligner sur une Triumph Daytona 675
Peter Hickman, vainqueur du senior TT 2018 et détenteur du record du tour sur l’Ile de Man, va s’aligner au départ de la course en Supersport cette année.
24 Heures Motos - La BMW #6 du team ERC BMW Motorrad Endurance s'offre la pole position
La BMW #6 engagée par le Team ERC – BMW Motorrad Endurance décroche la pole position grâce à un chrono de 1’36’’597.
24 Heures Motos - Les conseils pour vivre un week-end inoubliable
Pendant les 24 Heures Motos, où voir le plus beau coucher de soleil? Où vous restaurer et vous accorder un moment de détente? Comment vous informer? Voici quelque astuces pour profiter pleinement de cette 42e édition.
WSBK - Kawasaki prêt à s’engouffrer dans la brèche ouverte par Ducati
Le Géant Vert a perdu les onze premières manches WSBK 2019 face à Alvaro Bautista et à sa Ducati V4R, le directeur course de chez Kawasaki entend redressé la barre pour 2020.
Arnaud Tonus et Gautier Paulin seront présents le lundi de Pâques au MX de Frauenfeld (CH)
Le championnat suisse de MX, qui verra sa prochaine manche se dérouler ce lundi de Pâques, accueillera les deux pilotes du team Wilvo Yamaha, Arnaud Tonus et Gautier Paulin.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.