Article du 26 septembre 2017

Le Team Bolliger Switzerland #8 pourrait vivre sa dernière saison en Championnat du Monde d'Endurance

Texte de Yann

C'est un coup de tonnerre qui est parvenu dans la boite mail de la rédaction hier soir. Le genre de mail que nous n'aimons pas ouvrir, car le titre est assez limpide pour savoir que quelque chose ne va pas.

Le monde de l'endurance est une véritable famille et tous les pilotes qui ont participé, de loin comme de près, dans le haut ou le bas du classement le savent, l'ambiance est digne d'un cocon familial. Malheureusement, ceci ne fait pas tout et la dur réalité de l'argent fait rapidement sa réapparition. C'est au tour de l'une des plus vieilles équipes privées d'endurance, le Team Bolliger #8, d'en faire les frais aujourd'hui.

En tant que team privé, le Bolliger Team doit assumer seul ses frais de fonctionnement, ce qui jusqu'à aujourd'hui a toujours très bien fonctionné. Malheureusement, pour pouvoir obtenir des top pilotes et ainsi espérer briller dans le haut du classement, il faut sortir le porte-monnaie. Et nous parlons de plusieurs dizaines de milliers de francs pour s'offrir les services d'un pilote de renom et ainsi viser le haut du tableau, ce qui permet logiquement d'attirer des sponsors.

Le team manager, Hämpu Bolliger s'exprime d'ailleurs sur ce sujet (traduction de AcidMoto.ch):

"J'ai besoin de trouver de l'argent, dans une zone à 5 chiffres. Si nous ne trouvons pas quelqu'un qui nous supporte, je ne pourrai bientôt plus retenir mes pilotes. Jusqu'à maintenant, tout le monde a conduit pour nous avec un taux 0. Aucune somme n'était requise, même pas avec les dommages et les pilotes ne recevaient rien. Seuls les coûts des voyages et des hôtels étaient pris en charge. Même les 20 mécaniciens et les assistants ne recoivent aucune compensation, tout est sur la base du volontariat."

"il y a des pilotes qui reçoivent des propositions d'autres équipes avec des montants à 5 ou 6 chiffres, et là je ne peux pas jouer contre ça. Il est clair que pour moi les temps ont changé, je serais prêt à payer mes pilotes, même les mécaniciens et les assistants, parce qu'ils le méritent. Mais mon budget actuel ne me le permet pas".

"Je ne sais pas si je pourrai aller au Mans avec le même trio de pilotes. Qui sait ce qu'ils vont peut-être recevoir comme offre de la part des autres teams".

Kevin Bolliger (fils) qui pensait prendre la succession du team, s'exprime également (traduction AcidMoto.ch) :

"J'espère que nous allons trouver des sponsors afin de pouvoir continuer dans le championnat du monde d'endurance. Mon rêve a toujours été de continuer avec le team que mon père a créé, mais pour le moment les signes ne sont pas bon".

Espérons que le Team Bolliger pourra continuer cette magnifique aventure et que les sponsors viendront les soutenir.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

WSBK à Misano course 2 - Rea s'offre la victoire
Pour la dernière course WorldSBK du week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, c’est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) qui s’élançait de la pole position.
WSSP à Misano - Victoire de Randy Krummenacher après une superbe course
Au terme d’une lutte au coude-à-coude, le Suisse s’est adjugé sa quatrième victoire de la saison et renforce son avance au Championnat.
WSBK à Misano course 1 - Rea réduit l'écart sur Bautista dans des conditions difficiles
Sur une piste détrempée, le quadruple Champion du Monde s’est adjugé la victoire de la première course du week-end.
EWC 2019/20 - le SERT 2 et le Junior Team seront regroupés la saison prochaine
Avec Dominique Méliand qui lâchera la barre du SERT au terme de la saison, âgé de 72 ans, il fallait une solution pour faire perdurer l'équipe mancelle d'endurance soutenue par Suzuki.
MotoGP 2020 – Le statu quo sera adopté pour les pilotes Ducati
C'était le feuilleton de ce début de saison, à savoir quel pilote allait hériter de la selle de la seconde Ducati usine et qui serait le second pilote du team Pramac. Cela a été bouclé à l'issue du Grand-Prix d'Espagne.
Coupe de France Promosport à Pau – Premiers points pour Greg Monaya et sa Suzuki
Le week-end des 15 et 16 juin dernier, la caravane des Coupes de France Promosport a posé ses valises sur le circuit de Pau. Greg Monaya y a enregistré ses premiers points au guidon de sa GSX-R1000 malgré de sérieuses blessures.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.