Interview publié le 22 février 2021

Les pilotes romands en Endurance : David Chevalier

Propos recueillis par Thomas

Avec le printemps qui approche, c’est aussi la saison d’Endurance qui pointe le bout de son nez. En avril, les 24 Heures du Mans donneront comme à l’accoutumée le coup d’envoi des 5 courses du championnat. Et côté pilotes, la Suisse Romande n’est pas en reste. Premier interlocuteur d’une série d’interviews consacrée aux pilotes, le Nord-Vaudois David Chevalier nous livre ses objectifs et ses défis. 

Salut David, tu as été confirmé comme pilote titulaire du Falcon Team pour la saison 2021 du championnat du monde d’endurance. As-tu des séances d’essais de prévues avant le début de saison au mois d’avril ?

Oui, c’est prévu ! On attend encore leur confirmation mais le 10 et 11 mars nous avons des essais privés consacrés aux teams qui roulent Bridgestone. On devrait être une dizaine de teams, notamment le YART, le F.C.C et le SERT. Ces essais sont consacrés aux développements de leurs pneumatiques pour la saison à venir. Et du 30 au 31 mars, les “pré-Mans” auront lieux comme d’habitude au circuit Bugatti. J’aurais aimé pouvoir en faire plus, mais les conditions actuelles compliquent l’organisation de roulages supplémentaires entre autres à cause de tout ces test PCR et autres quarantaines qui s’imposent, mais également car il me faut prendre congé afin d’aller rouler, étant donné que je travaille à 100%.

La catégorie Superstock dans laquelle évolue ton team est considérablement montée en niveau ces dernières années. Il n’est pas rare de voir 7-8 teams se battre pour un podium lors des courses. Comment tu expliques cette augmentation de niveau en endurance ? 

En effet. A mon avis pour nous pilotes suisses, c’est la catégorie la plus accessible financièrement. J’adore les courses sprint et si j’ai l’occasion d’en faire je serais toujours partant. Mais si comparée à la vitesse, l’endurance nous offre beaucoup de temps de roulage à un prix bien moins élevé. Cela explique en partie le regain d’intérêt des pilotes, car l’endurance est finalement le championnat qui offre le meilleur combo prix - temps de roulage - plaisir, et je pense que ce n’est pas près de s’arrêter pour les années à venir ! Le fait que ce soit un championnat du monde retransmis en direct à la télévision facilite également la recherche de sponsors qui auront plus de visibilité que dans un championnat national comme en France ou en Italie, par exemple. Le tout attire toujours plus de pilotes, y compris ceux de haut niveau. 

En 2021, et ce pour la première fois, ton Team Falcon Racing va recevoir le soutien de Yamaha France. En quoi consiste votre partenariat exactement ? 

Pour cette année, Yamaha France nous soutiendra surtout au niveau des pièces détachées en mettant à disposition un budget consacré principalement aux pièces de chutes mais aussi à des produits d’entretien et de lubrification comme de l’huile moteur. Ce soutien enlève un poids financier conséquent pour le team, ce qui nous permet de partir plus sereins pour la saison à venir en sachant que nous avons ce soutien conséquent. 

Tes deux coéquipiers Loïc Millet et Théo Eisen vivront leur première course d’endurance en tant que pilotes titulaires. Comment se passe ta relation avec eux dans le team, sachant qu’ils sont particulièrement jeunes (respectivement 18 et 21 ans) ? 

Alors on verra ! Ça sera tout nouveau cette année, mes deux coéquipiers de la saison passée n’ayant pas resigné cette saison. Je connais déjà bien Théo qui était 4ème pilote l’an passé au Mans même s'il n’avait pas roulé en course. J’ai déjà rencontré Loïc qui lui à l’avantage d’avoir un frère qui a déjà roulé aux 24 Heures du Mans, ce qui lui permet d’obtenir de précieux conseils. On devra surtout apprendre à bien communiquer entre nous concernant nos ressentis sur la moto, afin d’effectuer les meilleurs réglages possibles avant la course. Je n’ai pas non plus la prétention d’être un vieux de la vieille mais s'ils ont des questions éventuelles je me ferai une joie d’y répondre. 

Quels sont les objectifs que toi et ton team vous êtes fixés cette saison ?  

L’objectif sera d’être dans le top 5 en catégorie Superstock. Avec les nouveaux moyens mis à notre disposition nous devrions être en mesure d’y arriver si nous parvenons à ne pas faire d’erreurs et que nous bénéficions d’un peu de chance. Car on sait bien qu’il y a toujours une petite part de chance en Endurance. Et au niveau général (toutes catégories confondues) un top 15 serait déjà super ! 

Nombreux sont les pilotes d’Endurance à effectuer quelques courses de championnat nationaux comme le FSBK en plus de l’endurance. Est-ce que c’est prévu de ton côté aussi cette saison ? 

Je suis ouvert à toutes possibilités, mais c’est toujours l'aspect financier et ma disponibilité avec mon travail qui posent problème. On a déjà discuté de la possibilité d’effectuer une manche en Promosport ou en FSBK avec mon team Falcon Racing mais je la mets vraiment entre parenthèses. On verra au fur et à mesure de la saison si on a l’opportunité de faire quelque chose. Pour le reste, j’essaie de faire un maximum de roulage dans la saison avec entre autres au moins un week-end avec AcidTracks comme je l’ai fait les autres années.  

Un souhait particulier pour cette saison ? 

On espère de bonnes conditions et avec du public sur la fin de l’année, car ça manque ! L’ambiance est différente avec ou sans public. L'état d’esprit aussi est différent. 

Merci David pour le temps que tu nous as accordé, on te souhaite bonne chance pour la reprise le 17-18 avril prochain aux 24 heures du Mans et on espère une saison passionante !  

Thomas
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Fausto Gresini nous a quitté
L'emblématique team manager nous a quitté ce jour après un long combat de deux mois contre la Covid-19 pour rejoindre Daijiro Kato et Marco Simoncelli.
La marque iXS a un nouvel ambassadeur en WorldSBK: Jonas Folger
Le fabricant suisse a de nombreux représentants dans le très haut niveau de la compétition moto. Que ce soit en Moto2, EWC ou MXGP, iXS s'adjuge les services de top pilotes pour faire la promotion de leurs produits.
Motosport Genève ira aux 500 Miles de Magny Cours avec des apprentis
Laurent Huguenin, ancien gérant du garage Motosport Genève, et son successeur Flavio Tozzi s'allient à Léandro Aquaroli pour un nouveau projet éducatif et un défi sportif.
« FrankenMini », un bitza fruit des amours adultérines entre une vieille Mini et un Ninja vert
La séquence d’introduction est déroutante : un plan traveling, une Mini d’antan et à son volant un homme avec des bouchons d’oreille. Et la bande-son provient d’une moto, un moteur Screamer. Un mauvais doublage, digne d'un blockbuster ?
Queen Trophy : trois jours d'Adventouring dans le centre de l'Italie
Depuis la création du Hard Alpi Tour (HAT) il y a déjà plus de 10 ans, les événements tout-terrains destinés aux maxi-trails ont la cote. Les Italiens sont très probablement les champions dans cette catégorie avec de nombreux événements de qualité et une législation qui autorise "encore" la pratique du tout-terrain.
WSBK – Loris Baz pourrait trouver refuge en MotoAmerica
Après une magnifique saison 2020 où il a fait briller les couleurs de Ten Kate Racing Yamaha, Loris Baz se retrouve sans guidon pour cette saison et pourrait trouver refuge sur une Ducati en MotoAmerica.

Hot news !

Leçon de vie - Première course PMR de Renaud Pellissier
Je m'appel Renaud j'ai 28 ans et aujourd'hui on m'a proposé de raconter mon histoire. Je vais vous parler de ma première expérience en course de vitesse PMR, mon premier podium.
Dovizioso quittera le team officiel Ducati à la fin de la saison
La nouvelle tombe comme la foudre sur le Red Bull Ring. Andrea Dovizioso ne roulera plus chez Ducati fin 2020. La relation entre l'usine et le pilote italien n'était plus au beau fixe depuis plusieurs moi
OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.