Interview publié le 15 mai 2014

Interview Bryan Leu - Pilote Yamaha Badan en Championnat suisse STK600

Propos recueillis par Marc

Bryan Leu, pilote genevois, participe au championnat suisse STK600 au sein du tout nouveau Badan IXS Racing Team avec succès puisqu'il a signé deux victoires lors de l'ouverture des hostilités sur le circuit du Lédenon. Nous vous proposons de le découvrir dans l'interview ci-dessous.

Salut Bryan, tout d'abord chapeau pour tes deux victoires lors de l'ouverture du championnat, racontes nous un peu ton week-end :

Ce qu’il faut savoir c’est que j’ai beaucoup de mauvais souvenirs sur ce circuit, beaucoup de chutes, une clavicule…
J’étais un peu stressé le vendredi pour les deux séances de qualifications. La première a eu lieu sous la pluie, où on a pu faire que 5 tours car la séance a été tronquée par un drapeau rouge. J’ai pu faire un bon tour seul ce qui m’a placé en tête de la feuille des temps.
La deuxième était sur le sec, et là j’ai pu me donner pour faire claquer un temps. L’avant de la moto ne me donnait pas un bon feeling mais cela a suffit pour que je décroche ma première pole position !
A la première course j’ai fait un sans faute, enfin juste une petite erreur dans le premier tour mais sinon j’ai fait la course en tête et j’ai fini premier avec 5 secondes d’avance sur mon poursuivant.
A la deuxième course, je fais une course tout seul en tête et finis avec 8 secondes d’avance. Mes deux principaux concurrents s’étant accrochés dans le deuxième tour, je pointe avec une avance de 17 points sur le second au classement général après ces deux manches.
C’était donc carton plein lors de l’ouverture au Lédenon.

Revenons un peu à toi, peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous expliquer ton parcours ?

Hello tout le monde, j’ai 21 ans et je suis étudiant à la HEIG-VD d’Yverdon en électronique embarquée.
J’ai commencé à faire des sorties sur circuit à l’âge de 10 ans sur une vieille Yamaha RDLC 350 de mon papa, ensuite j’ai pu rouler avec une Suzuki RGV 250 et en 2008 j’ai commencé à rouler en 4-temps avec la ZX-6R de mon père. C’est alors qu’en 2010 on a décidé de se lancer dans le Championnat Suisse sur une Yamaha R6 qui avait déjà fait 2 saisons de courses. On était totalement novice et on a vraiment beaucoup galéré, tant par les chutes que par les réglages de la moto.
En 2011, avec une année d’expérience derrière nous, on a pu vraiment progresser et faire un bon pas en avant dans tous les domaines, ce qui m’a permis de finir en 3ème position au classement général.
En 2012 on a commencé l’année avec une moto neuve et préparée par MG compétition, donc une très bonne moto ! On croyait beaucoup en notre potentiel, malheureusement cette année a été ponctuée par des chutes et blessures à cause des nouveaux pneus… Je n’ai donc pas pu faire beaucoup de courses.
En 2013 par contre, j’ai perdu 12kg pendant la trêve hivernale et j’étais extrêmement motivé pour prouver que je pouvais faire de bons résultats ! Après un début de saison plutôt tranquille, je réalise une excellente fin de saison et finis vice-champion Suisse !

Pour cette nouvelle saison tu intègres le team  IXS Badan, quels sont les changements les plus importants pour toi ?

Premièrement, j’ai plus d’avantages chez Yamaha, sur l’équipement IXS, les pneus Pirelli, les pièces etc..
De plus, on a une moto de réserve au cas où il y aurait des soucis sur la mienne.
Le fait d’être soutenu par le plus important marchand Yamaha de Suisse Romande me permet d’augmenter ma visibilité de façon considérable.

A te voir, tu me sembles plus affuté que jamais, as-tu suivi un entraînement spécifique cet hiver ?

J’ai vraiment essayé de faire en sorte que ma condition physique ne me pose pas de problème en course, du coup j’ai fais pas mal de vélo pour le cardio mais aussi un peu de poids pour mes bras. Il ne faut rien lâcher !

Jusque-là c'est ton père qui t'accompagnait sur les circuits et faisait la mécanique, est-il toujours présent dans le box ?

Oui, il a toujours été là et assumait un peu tous les rôles : cuisto, mécano, coach..
Rien ne change cette année, on garde cette même atmosphère familiale et détendue qui nous réussit bien.
C’est en restant simple et concentré que l’on y arrive le mieux.

Si je ne me trompe pas, à 21ans c'est ta 5ème saison en STK600, et vu ton début de saison, as-tu déjà envisagé quelque chose pour la suite de ta carrière ?

Je suis vraiment dans une phase où je me pose beaucoup de questions. Mon objectif principal depuis tout ce temps c’est de décrocher ce titre national.
C’est clair que j’aurais envie d’aller dans un championnat de niveau international, ce n’est pas l’envie qui manque, maintenant c’est plusieurs facteurs qui font que je pourrais peut-être le faire.
Je mise beaucoup sur l’obtention du titre cette année pour qu’ensuite je puisse trouver plus de sponsors et arriver là où je veux aller, en mondial !

Peux-tu me dire ce que tu penses du manque d'implication de la FMS dans l'organisation du championnat Suisse ? N'as-tu pas l'impression que le championnat part un peu à la dérive ?

En début d’année, plusieurs personnes de la FMS viennent pour le premier weekend de courses pour coordonner la gestion de l’évènement. Par la suite, il n’y a qu’un seul commissaire technique qui est présent et je trouve cela regrettable. C’est l’organisateur (Valentinos) qui gère le championnat et lui seul. Je ne comprends pas pourquoi le championnat n’est pas géré par la fédération Suisse elle-même et non délégué.
La communication n’est pas super comparé aux autres pays, certes la moto est peut-être plus encrée dans leur culture, mais bon…

Il y a quelques années (en fait pas mal…), le championnat intégrait les deux courses de côte de Châtel-St-Denis et de Boécourt, cela permettait aux pilotes de courir devant "leur" public, ne penses-tu pas que c'était une bonne solution pour amener plus de pilotes et de sponsors ?

Je pense qu’il faut laisser le circuit au circuit et la côte à la côte. Pour moi, je trouve que le concept de faire une course de côte en fin d’année avec les pilotes et leurs classements définitifs est vraiment top ! Car les spectateurs savent que tel pilote a fini à telle place. Et en plus pour le pilote c’est la cerise sur le gâteau.
Je ne serais pas trop fan de l’intégration de la course de côte dans notre championnat.

Gaaaaaaaz Bryan ! On compte sur toi pour ramener le titre !

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Test MotoGP au Qatar jour 1 - Vinales en grande forme
Maverick Viñales repart avec le meilleur temps de cette première journée de Test au Qatar.
WSSP à Phillip Island - Caricasulo s'offre la Tissot-Superpole devant Krummenacher
Après avoir brillé lors du Test Officiel, l’Italien s’est adjugé la pole position à Phillip Island.
L’Indonésie accueillera les Championnats du Monde MOTUL FIM Superbike et MotoGP dès 2021
C’est sur l’île de Lombok que l’Indonésie accueillera les deux événements à compter de 2021.
WSBK à Phillip Island - Round 1 - Alvaro Bautista mène la Ducati à la victoire
L’Espagnol s’est envolé dès le premier tour pour filer tout droit vers son premier succès en WorldSBK, loin devant Jonathan Rea.
WSBK de Phillip Island - Bautista domine les essais du vendredi
Le rookie du WorldSBK a repris l’ascendant sur Jonathan Rea avant les qualifications du Round Yamaha Finance d’Australie.
Comment suivre la saison de MotoGP 2019 à la TV ou sur le net ?
La saison 2019 de MotoGP débutera le 10 mars prochain au Qatar et comme vous l'avez certainement lu dans notre publication d'il y a quelques jours, Canal+ remplacera Eurosport pour la diffusion des courses.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.