Essai publié le 04 février 2020

Essai BMW F900R - Le roadster de la (re)conquête [page 2]

Texte de Phoukham / Photo(s) de Constructeur/danielkrausphotoworks.com & Phoukham Phothirath

Pages

Pause photos et vidéo – pendant que les copains sont affairés et en attendant son tour, on en profite pour souffler un peu et lever les yeux vers le ciel. C’est tout noir, bas et menaçant. À un moment, ça va tomber, c’est sûr.

On reste sur le mode « Rain ». On repart. Ça crachouine mais ça attaque toujours autant devant. Je recolle à la troupe… Là, ça crachouine quand même plus fort, une vraie pluie. Le grip est bon, le rythme ne baisse pas et on continue d’attaquer, les commandes sont précises, le shifter est un poil rugueux - il faut bien lancer la moto dans les tours au moment des passages des vitesses. Comme pour la F900XR, le twin est relativement placide à allure modérée. Mais il fait preuve d’une certaine vigueur et allégresse lorsque l’on accélère franchement. Et là, il se réveille et l’aiguille décolle des 5'000 tr/min jusqu’à aller mordre la zone rouge. Le bruit à l’échappement devient alors plus rauque, plus plein. Il n’est donc pas nécessaire de tirer comme un malade sur les intermédiaires. Un petit mot sur la consommation, qui reste raisonnable malgré le rythme soutenu, avec environ 5 litres au 100 relevés.

Nous nous dirigeons maintenant vers les routes du littoral et, à peine entrés sur l’autoroute, le ciel nous tombe sur la tête. Une grosse, énorme averse de grêle. Accidents, camions, camping-cars et voitures roulant au ralenti. Les particules gelées tiennent sur la chaussé. On roule sur des œufs et on serre les files, on serre les fesses. On ne fait pas les malins. Mais vraiment pas. Devant, Thomas, le collègue autrichien décroche sa GoPro et filme cet instant surréel en vue subjective à hauteur du moteur…

Je ne bronche pas d’un centimètre de la trace de la moto qui me précède. Dans les voitures on regarde cette file de motards avec de gros yeux…

La F900R file droit, les pneus tiennent et drainent ce qui traine sous nos roues dans des gerbes latérales. Le ride-by-wire est précis. Utiliser le frein moteur, accélérer avec douceur. La moto accepte tout cela, souple et conciliante. Puis, à un moment, la grêle redevient eau, puis le sec. Et je suis tout trempé. Passée l’averse de grêle, la magie du sud de l’Espagne opère et c’est sous un soleil radieux que nous regagnons l’hôtel qui nous sert de base. Comme si de rien était.

On pose les motos, on se tape dans les mains.
Irréel. Dangereux. Transis. Heureux. Vivants. D’avoir été dans le sillage turbulent de la tempête Gloria, nous, les « Riders on the Storm ».

En résumé

La nouvelle BMW F900R a été développée dans un but précis et façonnée par l’ambition de BMW de venir titiller les références de la catégorie et permettre au constructeur de partir à la conquête de la catégorie hautement concurrentielle des roadsters mid size. Et sur lesquels les Yamaha MT-09 et Kawasaki Z900 règnent d’une mainmise de fer. Sans oublier KTM, Suzuki et Triumph, qui y sont aussi présents dans la catégorie avec leurs modèles respectifs.

Avec le roadster F900R que nous avons essayé, le constructeur bavarois peut compter sur une moto versatile, agile, prévenante, bien équipée et attachante, avec juste assez de caractère pour ne pas être ennuyeuse. Alors, les acquéreurs potentiels se laisseront-ils tenter par la nouvelle venue? Réponse à la fin de 2020. En tout cas, les fées (notamment électroniques) de BMW se sont penchées sur sa naissance et ont mis toutes les chances de son côté.

Avec les F900R et XR, BMW se dirige sans nul doute aussi vers un rajeunissement de sa clientèle. Et comme pour la F900XR, un report de la clientèle des plus gros roadster de la marque (comme les R1250R et S1000R) vers la F900R n’est pas à exclure…

Phoukham

Au final...

On a aimé :
+
Efficacité mécanique générale
+
Partie-cycle équilibrée: stabilité, agilité, freinage
+
Equipement de série assez complet
+
Prix de base, au final assez accessible pour une BMW
+
Options pertinentes et avec fort contenu technologique
+
Instrumentation lisible et complète
On a moins aimé :
-
Léger manque de caractère du moteur
-
Guidon un peu étroit
-
Packs et options font vite grimper la note
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Efficacité mécanique générale
+
Partie-cycle équilibrée: stabilité, agilité, freinage
+
Equipement de série assez complet
+
Prix de base, au final assez accessible pour une BMW
+
Options pertinentes et avec fort contenu technologique
+
Instrumentation lisible et complète
On a moins aimé :
-
Léger manque de caractère du moteur
-
Guidon un peu étroit
-
Packs et options font vite grimper la note

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
F900R
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre 4 temps refoidi par eau avec quatre obus de valves par cylindre actionnés par le levier oscillant, deux arbres à cames en tête et lubrification par carter sec
Cylindrée :
895 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
105 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine à joints toriques
Boîte :
6 rapports à commande par crabots, intégrée au carter moteur
Embrayage :
Embrayage multidisque (anti-dribble) en bain d'huile, à commande
Partie cycle
Châssis :
Cadre poutre tubulaire en acier de conception bouclier
Suspension AV :
Fourche Upside-down, Ø 43 mm
Course AV :
135 mm
Suspension AR :
Double bras oscillant en aluminium avec combiné ressort/amortisseur central directement articulé, à ressort hydraulique réglable, amortissement réglable en détente
Débattement AR :
142 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant, Ø 320 mm, étriers à 4 pistons à fixation radiale
Frein AR :
Frein monodisque, Ø 265 mm, étrier flottant 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'140 mm
Largeur :
815 mm
Hauteur de selle :
815 mm
(option d'usine surbaissement 775 mm, option d'usine double selle basse 790 mm, accessoire selle haute 835 mm, accessoire selle confort 840 mm, accessoire selle extra haute 865 mm)
Poids total :
211 kg
Réservoir :
13 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Storm Metallic
 
Style Sport
 
San Marino Blue Metallic
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'900.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Honda Chopper Lil' Pussy by Zambrag – Le Dax ultime made in Bali
Le mot "chopper" est quasiment indissociable de chromes rutilants, de gros V2 qui sent bon l'huile chaude et le gros couple. Mais ça c'était avant de voir le Honda Dax "Lil' Pussy" qui sort des ateliers Zambrag à Bali.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Bagarre de trail, KTM dégaine la 1290 Super Adventure 2021
On sait que la 1290 Super Adventure doit se renouveler pour passer la couperet de la norme Euro 5. Sur ces photos du prototype, on ne doute pas que cet énorme échappement est là pour ça.
La Ducati Multistrada V4 2021 surprise lors d'un roulage enduro
Suite aux apparitions lors de test sur route et d'homologation, nous avons déjà partagé un certain nombre de photos. Elle a récemment été surprise sur une piste proche de l'usine.
CFMoto MT800 ou KTM 750 Adventure ?
Cette image ne laisse pas de doute, il y a un moteur du genre du LC8c dans ce cadre. On reconnait aussi des éléments de châssis semblable à du KTM. Mais qu'est-ce qu'on voit vraiment ?

Hot news !

Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.
Aprilia RS660 – Le premier teasing est en ligne
Surprise à plusieurs reprises lors des tests sur route, Aprilia lève le voile sur la très attendue RS660 dans un teasing qui bouge.
BMW F900 XR vs. Yamaha Tracer 900 GT - Duel de voyage en 900 cm3
Le nouveau roadster de la marque allemande a fait l'objet d'un comparatif face au leader du marché, la Kawasaki Z900. Pour la déclinaison plus trail, la F900 XR, on a choisi de l'opposer à la Yamaha Tracer 900 GT.
Essai Honda CB1000R Neo Sports Café - Sortie de léthargie
La précédente CB1000R, c'est une des premières motos qu'on avait essayé sur le site en 2010. Depuis tout ce temps, elle n'aura changé qu'en 2018. Mais que s'est-il passé en 8 ans de développement ? Bah euh...
Essai KTM 390 Adventure - Elle doit être prise au sérieux
A l'annonce de sa sortie, j'étais sceptique. Je n'ai jamais vu une moto de ce segment sur nos routes, alors pourquoi celle-ci devrait marcher ? D'abord parce que l'Europe n'est pas le marché cible et ensuite parce qu'elle est vachement bien cette 390 Adventure !!