Essai publié le 07 décembre 2019

Essai Kawasaki Z900 2020 - La fougue sous contrôle !

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Kawasaki EU

A sa commercialisation trois années plus tôt, la Kawasaki Z900 s’affichait comme une bad girl parmi les roadsters. Alors que la quasi totalité des roadsters sportifs se targuaient d’un équipement électronique pléthorique, la Z à la philosophie Sugomi jouait la carte de la résistance en se contentant du strict minimum, à savoir seule une unité ABS comme aide au pilotage.

Toutes les photos dans la galerie en fin d'article.

Commercialement, la Z900 a été un succès. Mettant en avant son moteur expressif, son châssis rigoureux et de belles sensations de pilotage, elle a su séduire son public. Souhaitant poursuivre sur cette vague, Kawasaki parfait sa Z en l’équipant d’un contrôle de traction, de différents modes de conduite, d’un éclairage full LED et d’un écran LCD multicolore avec connectivité au smartphone.

En marge de ces nouveautés, les ingénieurs ont profité de ce lifting pour adapter le quatre-cylindres 948cc aux normes d’émissions toujours plus strictes. Sans grossir ni enlaidir l’échappement, ni même transcender le comportement moteur, la norme Euro5 est satisfaite.

Quant à son ramage, vaut-il son plumage ? Les nouveautés se situent dans la tête de fourche et ses environs. Le phare avant ainsi que les clignotants sont 100% LED, ce qui lui confère une allure plus agressive encore. La Z900 paraît courte, les volumes concentrés vers l’avant. Avec ses épaules larges et son petit cul remonté, elle a toujours son allure de bad girl. Moi qui n’ai pas une attirance notoire pour le style des Japonaises, j’admets être sous le charme de cette Z. J’aime aussi cette combinaison de noir brillant, d’anthracite métallisé et de vert perlé. Il ne lui manque qu’un échappement Akrapovic (en option d’usine) et un support de plaque minimaliste pour parfaire le tableau.

Elle ne se fait pas prier pour être chevauchée. A prime abord, je me sens de suite à l’aise sur sa selle. Bien que cette dernière soit plus haute de 2.5cm, j’ai les pieds complètement au sol, et pourtant je ne suis pas d’un grand gabarit (174cm). La navigation dans les différents menus de l’ordinateur de bord est intuitive et je m’y retrouve rapidement. Par contre, l’ergonomie n’est pas toujours au rendez-vous… il faut presser sur l’un ou l’autre des boutons plus ou moins longtemps pour accéder à certains menus, cela nécessite un temps d’adaptation.

J’engage le premier rapport. La commande d’embrayage est d’une souplesse bluffante et ne demande que peu de force pour être actionnée. Je manoeuvre à basse vitesse, toujours sur le premier rapport, histoire d’apprécier l’équilibre de la moto. C’est un vélo et je peine à croire qu’elle pèse tout de même 210kg (à vide)… Les jeunes permis et autres novices en tireront profit, à coup sûr !

En ce matin de décembre, même ici, en Catalogne, il fait un froid de canard (environ 3°C). Les routes sont trempées de la veille, des feuilles mortes jonchent la chaussée. Ça s’annonce bien pour tester la nouveauté technique majeure de la Z900, à savoir le contrôle de traction. Toutefois, il faudra être prudent en courbe. Les nouvelles gommes Dunlop RoadSport 2 ont un bon grip et montent vite en température… mais il ne faut pas tenter le diable au risque de perdre l’avant (par un bête excès de zèle).

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur rageur
+
Style affirmé
+
Rigueur de la partie-cycle
+
Prix concurrentiel
On a moins aimé :
-
Quickshifter manquant
-
Cannibalisation de la Z1000

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Z900
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps
Cylindrée :
948 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection: Ø 36 mm x 4 avec papillons secondaires
Performances
Puissance max. :
125 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
98.6 Nm à 7'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile, avec Contrôle de traction (KTRC)
Partie cycle
Châssis :
Treillis, acier à haute résistance
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 41 mm, réglage en détente et précharge
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal «Back-link» à gaz, réglage en détente et précharge
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Doubles disques en pétales semi-flottants de 300 mm. Deux étriers à 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque en pétales de 250 mm. Étrier à simple piston
Dimensions
Empattement :
1'455 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
210 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Metallic Graphite Gray / Metallic Spark Black
 
Candy Lime Green / Metallic Spark Black
 
Pearl Blizzard White / Metallic Spark Black
 
Metallic Spark Black / Metallic Flat Spark Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'590.-
Inclus frais de transport
En ligne :

Plus d'articles Moto

Week-end de test BMW par Facchinetti motos
Ce week-end à Saint-Cergue, 18 modèles de BMW seront mis à disposition par Facchinetti Motos pour des essais.
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée…
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée mais ne l’appelez pas « Daytona »…
BMW R18 B & Transcontinental : A l'assaut de l'Amérique!
D’ici la fin de cette année 2021, BMW s’attend à célébrer un nouveau record de ventes avec près de 140'000 motos déjà écoulées jusqu’en août. Les objectifs sont clairs : Être la marque moto premium numéro 1 au niveau mondial. Rien que ça !Après avoir lancé avec succès les R18 et R18 Classic en 2020 (4'000 ventes), la marque bavaroise dévoile aujourd’hui les R18 B et R18 Transcontinental. Ces deux nouveaux modèles, également motorisés par le plus gros boxer de tous les temps, sont prêts pour en découdre avec leurs concurrentes américaines.
EICMA 2021 – Le retour du plus grand salon du deux-roues
Après une édition 2020 qui se sera tenue en virtuelle, le salon EICMA fait son grand retour en 2021 et se tiendra du 23 au 28 novembre.
Test du Sur-Ron Light Bee: l'enduro électrique de 55 kg!
Lancée en 2018, la Light Bee, premier modèle de la marque Chinoise Sur-Ron est un deux-roues tout à fait unique et sur laquelle il est difficile de coller une étiquette. Au premier coup d’œil, elle ressemble à s’y méprendre à un E-Mountain Bike. Toutefois, elle n’a pas de pédales, possède un moteur capable de fournir 5 KW et 250 Nm en pic et et ne pèse que 55 kg. Vous avez dit moto ?
Retour sur le 3ème Steel Trophy de dirt track organisé à Orny (VD) par la Swiss Dirt Track Association (SDTA)
« Des airs d’Amérique », voilà ce que l’on nous avait promis pour le weekend dernier. Promesses tenues, et même bien au-delà.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.