Essai publié le 05 février 2019

Essai KTM 690 SMC R 2019 - La nouvelle machine à plaisir

Texte de Gonzo / Photo(s) de Sebas Romero, Francesc Montero

Je prends les freins, fort, je sais pas trop si je dois sortir la jambe ou écarter le genou. Dans le doute, je laisse mon slider caresser le bitume alors que j’essore la poignée des gaz en sachant pertinemment ce qui va se passer. Le contrôle de traction va réguler ce qui devrait être une superbe perte d’adhérence et l’avant de ma brêle va se dresser. Et moi, je vais rire comme un âne sous mon casque. Putain ce que c’est bon ! Je tourne la poignée des gaz jusqu’à sa butée avant de me jeter comme un morfal dans le virage suivant…

Mais je me laisse aller. Avant cela, il faut peut être que je remette en place le contexte. Je suis au Portugal, aux alentours de Portimao pour la présentation presse de la nouvelle KTM 690 SMC R. J’ai consacré ma matinée à sa sœur, la version enduro alors autant dire que maintenant, je lâche les chevaux. 

Pour commencer la prise en main de ce supermotard d’anthologie, une belle boucle sur les routes virevoltantes du coin est parfaite. L’ouvreur nous a prévenu : « vous aurez la possibilité de pousser la machine plus tard, sur circuit. Alors on essaie de rester calme sur la route. Pas de wheeling ou de bêtise, ok ? On est sur la route alors on respecte (la signalisation) ». Le pauvre n’a pas encore tourné le dos qu’un collègue quitte le parking sur la roue arrière… C’est pas moi qui ai commencé ! Et à partir de là, on a pensé qu’à une chose, à savoir l’adage de la marque : Ready to race ! Autant dire que la balade bucolique annoncée s’est transformée en bonne bourre comme on les aime. Et au moins, on a pu voir ce qu’elle avait dans le ventre cette « SM ». 

Annoncée comme plus puissante, mais plus exploitable, il faut avouer que les autrichiens ont tenu promesse. Culminant à quasiment 75 chevaux et 74 Nm, la puissance arrive tout de suite, dès le lâcher d’embrayage hydraulique au demeurant très agréable. Mais cette poussée arrive de manière linéaire et on se surprend à rapidement gérer tout ça. L’impression donnée, c’est qu’on anticipe ce qu’il va se passer mécaniquement, et on peut choisir de rouler sur le « gras » pour profiter du couple et soulager le pneu avant de cet affreux contact avec le bitume, ou alors de profiter de ces 1'000 tr/min de plus que nous offre ce nouveau monocylindre LC4 pour aller chercher la performance. Un petit plus que nous offre ce nouveau moulin, c’est que tout cela se passe avec très peu de vibration, grâce à deux balanciers d’équilibrage. Ca paraît anodin mais c’est super agréable !

Sur route, on a au moins respecté une règle : personne n’a enclenché l’ABS Supermoto. Il offre la possibilité de faire des wheelings et des travers tout en gardant le contrôle de traction et l’ABS (avec capteur d'angle) enclenchés. Car si ces systèmes sont déconnectables, il faut avouer que c’est dommage de se passer de ces aides qui sont paramétrés au poil et travaillent en toute transparence. 

Bon, je vais pas vous raconter des cracks, vous pensez bien que si on n’a pas testé cet ABS sur la route, c’est parce qu’on ne pouvait pas… Et on ne pouvait pas car c’est une option catalogue KTM qui vous coutera CHF 113,95.-. Alors, comme je me devais de vous raconter quelque chose, j’ai tout débranché et j’ai essayé ! Figurez vous qu’une fois n’est pas coutume (sur la route), mais j’ai été beaucoup plus à l’aise avec l’électronique. Un avertissement musclé de l’arrière de la moto en sortie de virage m’a bien fait comprendre que le rythme imposé était « too much » pour ré-accélérer aussi tôt sur l’angle. Et comme l’ABS permet de maintenir la pression sur le levier en courbe, et qu’il travaille en toute transparence, autant en profiter !

Quoi qu’il en soit, cette moto est tout simplement une arme sur route. Fun, agile, facile, elle a ce qu’il faut et où il faut pour s’imposer comme une maîtresse dominante dans les routes sinueuses. Ce moteur, ces atouts électroniques, mêlés à l’utilisation du shifter up & down permettent de se concentrer sur le pilotage. Et si à la vue du simple disque de frein à l’avant j’ai été un peu sceptique, je peux vous assurer que le job est fait. 

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
couple et puissance
+
arrivée de la puissance
+
machine à wheel et à plaisir
On a moins aimé :
-
ABS Supermoto en option
-
Feelling du freinage sur piste

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
690 SMC R
Année :
2019
Catégorie :
Supermotard
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Monocylindre LC4, 4 temps, double ACT, 4 soupapes
Cylindrée :
690 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
74,8 ch à 8'000 tr/min
Couple max. :
74 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine X-Ring 5/8 x 1/4"
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Embrayage anti-dribble PASC(TM) à actionnement hydraulique
Partie cycle
Châssis :
Cadre treillis au chrome-molybdène à revêtement de poudre
Suspension AV :
WP inversée Ø 48 mm
Course AV :
215 mm
Suspension AR :
WP amortisseur avec biellette Pro-Lever
Débattement AR :
240 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
160/60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 320 mm avec étrier fixe radial à quatre pistons Brembo.
Frein AR :
Simple disque de 240 mm avec étrier flottant à un piston
Dimensions
Empattement :
1'470 mm
Hauteur de selle :
890 mm
Existe un kit de rabaissement de 40 mm en option
Poids à sec :
147 kg
Réservoir :
13,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir / Blanc et Orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'899.-.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Le salon de l'automobile de Genève est annulé suite à l'épidémie de coronavirus
Depuis quelques années, le salon de l'auto de Genève, acceuillait des motos sur ses stands, mais cette année, la crise du coronavirus aura eu raison de cette manifestation qui réunissait plus de 600'000 visiteurs. 
La traque aux motos bruyantes sévit en Allemagne
L'été dernier, c'est le Land du Bade-Wurtemberg qui s'initiait à une campagne anti-bruit, avec en ligne de mire les motos. Dès 2020, 80 autres régions allemandes emboîtent le pas.
L'Indian Appaloosa V2.0 présentée sur le lac Baikal
Le projet Appaloosa réalisé par Workhorse SpeedShop sur une base de Bobber a déjà fait couler beaucoup d'encre (ou générer beaucoup de clics). Or, voici que la deuxième version vient d'être présentée sur le lac Baikal où elle doit courir.
Matteucci Garage Star Track - Speed Triple + Star Trek + Dirt Track = “Star Track”
Prenez par exemple une Triumph Speed Triple 955i de 2000. Une vénérable dame au caractère bien trempé.
Offre d’emploi – Le groupe OFRAG recherche un(e) responsable After Sales
Le groupe OFRAG, établi à Lupfig en Argovie et importateur des marques Aprilia, Moto Guzzi, Piaggio et Vespa est à la recherche d'un(e) Responsable After Sales à 100 %.
Seat se lance sur le segment du scooter électrique
Après avoir sévi durant 66 années dans le secteur automobile, Seat se lance sur celui du scooter… électrique ! Les premiers modèles seront fabrqués à Barcelone.

Hot news !

Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.