Essai publié le 05 février 2019

Essai KTM 690 SMC R 2019 - La nouvelle machine à plaisir

Texte de Gonzo / Photo(s) de Sebas Romero, Francesc Montero

Je prends les freins, fort, je sais pas trop si je dois sortir la jambe ou écarter le genou. Dans le doute, je laisse mon slider caresser le bitume alors que j’essore la poignée des gaz en sachant pertinemment ce qui va se passer. Le contrôle de traction va réguler ce qui devrait être une superbe perte d’adhérence et l’avant de ma brêle va se dresser. Et moi, je vais rire comme un âne sous mon casque. Putain ce que c’est bon ! Je tourne la poignée des gaz jusqu’à sa butée avant de me jeter comme un morfal dans le virage suivant…

Mais je me laisse aller. Avant cela, il faut peut être que je remette en place le contexte. Je suis au Portugal, aux alentours de Portimao pour la présentation presse de la nouvelle KTM 690 SMC R. J’ai consacré ma matinée à sa sœur, la version enduro alors autant dire que maintenant, je lâche les chevaux. 

Pour commencer la prise en main de ce supermotard d’anthologie, une belle boucle sur les routes virevoltantes du coin est parfaite. L’ouvreur nous a prévenu : « vous aurez la possibilité de pousser la machine plus tard, sur circuit. Alors on essaie de rester calme sur la route. Pas de wheeling ou de bêtise, ok ? On est sur la route alors on respecte (la signalisation) ». Le pauvre n’a pas encore tourné le dos qu’un collègue quitte le parking sur la roue arrière… C’est pas moi qui ai commencé ! Et à partir de là, on a pensé qu’à une chose, à savoir l’adage de la marque : Ready to race ! Autant dire que la balade bucolique annoncée s’est transformée en bonne bourre comme on les aime. Et au moins, on a pu voir ce qu’elle avait dans le ventre cette « SM ». 

Annoncée comme plus puissante, mais plus exploitable, il faut avouer que les autrichiens ont tenu promesse. Culminant à quasiment 75 chevaux et 74 Nm, la puissance arrive tout de suite, dès le lâcher d’embrayage hydraulique au demeurant très agréable. Mais cette poussée arrive de manière linéaire et on se surprend à rapidement gérer tout ça. L’impression donnée, c’est qu’on anticipe ce qu’il va se passer mécaniquement, et on peut choisir de rouler sur le « gras » pour profiter du couple et soulager le pneu avant de cet affreux contact avec le bitume, ou alors de profiter de ces 1'000 tr/min de plus que nous offre ce nouveau monocylindre LC4 pour aller chercher la performance. Un petit plus que nous offre ce nouveau moulin, c’est que tout cela se passe avec très peu de vibration, grâce à deux balanciers d’équilibrage. Ca paraît anodin mais c’est super agréable !

Sur route, on a au moins respecté une règle : personne n’a enclenché l’ABS Supermoto. Il offre la possibilité de faire des wheelings et des travers tout en gardant le contrôle de traction et l’ABS (avec capteur d'angle) enclenchés. Car si ces systèmes sont déconnectables, il faut avouer que c’est dommage de se passer de ces aides qui sont paramétrés au poil et travaillent en toute transparence. 

Bon, je vais pas vous raconter des cracks, vous pensez bien que si on n’a pas testé cet ABS sur la route, c’est parce qu’on ne pouvait pas… Et on ne pouvait pas car c’est une option catalogue KTM qui vous coutera CHF 113,95.-. Alors, comme je me devais de vous raconter quelque chose, j’ai tout débranché et j’ai essayé ! Figurez vous qu’une fois n’est pas coutume (sur la route), mais j’ai été beaucoup plus à l’aise avec l’électronique. Un avertissement musclé de l’arrière de la moto en sortie de virage m’a bien fait comprendre que le rythme imposé était « too much » pour ré-accélérer aussi tôt sur l’angle. Et comme l’ABS permet de maintenir la pression sur le levier en courbe, et qu’il travaille en toute transparence, autant en profiter !

Quoi qu’il en soit, cette moto est tout simplement une arme sur route. Fun, agile, facile, elle a ce qu’il faut et où il faut pour s’imposer comme une maîtresse dominante dans les routes sinueuses. Ce moteur, ces atouts électroniques, mêlés à l’utilisation du shifter up & down permettent de se concentrer sur le pilotage. Et si à la vue du simple disque de frein à l’avant j’ai été un peu sceptique, je peux vous assurer que le job est fait. 

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
couple et puissance
+
arrivée de la puissance
+
machine à wheel et à plaisir
On a moins aimé :
-
ABS Supermoto en option
-
Feelling du freinage sur piste

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
690 SMC R
Année :
2019
Catégorie :
Supermotard
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Monocylindre LC4, 4 temps, double ACT, 4 soupapes
Cylindrée :
690 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
74,8 ch à 8'000 tr/min
Couple max. :
74 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine X-Ring 5/8 x 1/4"
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Embrayage anti-dribble PASC(TM) à actionnement hydraulique
Partie cycle
Châssis :
Cadre treillis au chrome-molybdène à revêtement de poudre
Suspension AV :
WP inversée Ø 48 mm
Course AV :
215 mm
Suspension AR :
WP amortisseur avec biellette Pro-Lever
Débattement AR :
240 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
160/60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 320 mm avec étrier fixe radial à quatre pistons Brembo.
Frein AR :
Simple disque de 240 mm avec étrier flottant à un piston
Dimensions
Empattement :
1'470 mm
Hauteur de selle :
890 mm
Existe un kit de rabaissement de 40 mm en option
Poids à sec :
147 kg
Réservoir :
13,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir / Blanc et Orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'899.-.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Husqvarna EE 5 - Pour mettre les petits au cross en silence
Ta progéniture a forcément envie de se mettre à la moto, pour faire comme toi. Mais les contraintes sont nombreuses... Husqvarna Motorcycles vous apporte sa solution : sa première moto électrique.
Essai Moto Guzzi 1400 Eldorado – Retour à l’âge d’or
L’Eldorado est un rêve. Un mythe qui a donné espoir aux conquistadors espagnols durant près de 4 siècles, lesquels espéraient trouver des cités fabuleusement riches en or.
Cours TCS Route - Késako ?
Participer au cours TCS Route pour te perfectionner ? Voilà ce qu'il faut savoir.
10ème Punta Bagna - Les 28, 29 et 30 juin 2019 à Valloire (73)
Pour cette 10ème édition, la Punta Bagna s'annonce chaude comme la braise avec des concerts, des show sexy, des burns, du trial, des expostants à profusion, des concours...
KTM 790 Adventure R Rally – Pour aller encore plus loin
Si vous trouvez la KTM 790 Adventure pas assez extrême à votre goût, le constructeur autrichien va proposer une série Rally de cette dernière.
Essai Ducati Multistrada 1260 Enduro – Swiss tool made in Italy
Dans la famille Multistrada, je demande la 1260 Enduro. Prête pour affronter les pires terrains, selon Ducati, c’est la version ultime pour les baroudeurs.

Hot news !

Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.
Aprilia RS660 – Les dessins ont été dévoilés
C'est un des concepts, sinon voire LE concept, qui avait fait le plus de bruit lors du salon EICMA 2018 tant cette nouveauté n'était pas attendue.
BMW 1800 Cruiser – Surprise en plein roulage
BMW fait feu de tout bois autour de son futur bicylindre à plat de 1800cc. Après les études de styles comme le Concept 1800 by Customs Work Zon, voici la première photo d'un Cruiser qui lui roule bel et bien.
Ducati Streetfighter V4 – Elle roule !
Cette fois c'est bon, on l'a vue rouler ! Cette fameuse Ducati Streetfighter V4 qui fait couler tant d'encre et qui est attendue comme le roadster ultime made in Bologne.
Essai Indian FTR 1200 S - Casseuse de codes
Essayée sur les route de Californie, l'Indian FTR 1200 S s'avère une machine inédite, mêlant le meilleur de plusieurs mondes et refusant de se laisser enfermer dans une case. Accrochez-vous, ça déménage!