Essai publié le 08 octobre 2016

Essai Yamaha YXZ1000R - Du fun et des performances

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Chez AcidMoto.ch, il arrive que nous fassions quelques incartades en fin de saison, à défaut de tester les nombreux deux-roues inscrits comme nouveautés de l'année. Ça tombe bien, Yamaha vient de sortir un side-by-side à vocation sportive, ou SSV pour les intimes. Et comme il n'a pas de petit nom propre à lui, nous devrons nous contenter de son nom de code, à savoir YXZ1000R. Un peu barbare, certes.

Un SSV, c'est quoi ? Bien c'est un engin tout-terrain à mi-chemin entre le quad et le buggy. Une image parle mieux que des mots. Alors voici l'engin !

Plutôt couillu, n'est-ce pas ? Cette livrée "60e anniversaire" lui sied à merveille. Il a une gueule d'enfer avec ses éléments de carénage en plastique injecté au look étiré, son arrière relevé et son avant plongeant souligné par quatre feux à LEDs, son châssis tubulaire apparent, ses grosses suspensions Fox Podium, ...

Et lorsque nous lorgnons du côté du cockpit, nous nous trouvons de suite dans l'ambiance : la paire de sièges enveloppants, le volant trois-branches, un écran LCD (indiquant la vitesse, le rapport engagé, le niveau de carburant, les trips, l'heure) surplombé d'un grand compte-tours analogique et de son shift-light, le levier de changement de vitesses à passage séquentiel, le frein à main, ... L'ensemble invite à prendre place aux commandes, indéniablement !

Mais avant, prenons connaissance de la fiche technique de cet engin pour le moins atypique.

Sur la balance, le YXR1000R est un engin de près de 700kg, soit la moitié d'une voiture de taille moyenne et quelque 300kg de moins qu'une petite citadine. C'est lourd par rapport à un quad, même les gros 4x4 à vocation utilitaire, mais c'est tout de même bien plus léger qu'une voiture. Pour tracter l'ensemble, Yamaha a greffé un trois-cylindres 998cc développant 125cv à 10'500tr/min. Contrairement à ce que nombreux d'entre nous s'imaginaient, cette motorisation n'est pas issue de la MT-09, mais bien de la famille des motoneiges de Yamaha. Il est aussi intéressant de relever que les quads habituels délivrent leur puissance maximale aux alentours de 6'000tr/min... autant dire alors que le YXR1000R mouline, lui, très haut dans les tours.

Nouveauté majeure sur le marché, le YXR1000R est équipée d'une boîte séquentielle à cinq rapports (et une marche arrière) inspirée de celles rencontrées dans les voitures de rallye. Une fois le premier rapport passé en actionnant l'embrayage, les quatre autres rapports se passent à la volée avec une rapidité extrême ; de même au rétrogradage. Il va sans dire que cette boîte à crabots avec son sifflement typique contribue grandement au plaisir de pilotage.

Côté châssis, c'est sans surprise une ossature tubulaire qui assure la rigidité de l'ensemble, grâce en partie aux deux barres anti-roulis et à l'arceau de sécurité. Quant aux suspensions, Yamaha fait confiance à la célèbre marque Fox. En deux-roues, lorsque l'on parle de système de suspension premium, on fait souvent occurrence à Öhlins ; en tout-terrain quatre-roues, c'est Fox qui règne en maître. Et précisément, il s'agit du modèle Podium X2 entièrement réglable (précontrainte du ressort, détente et amortissement à basse et haute vitesse) avec un débattement de 412mm à l'avant et 432mm à l'avant. Du lourd !

Pour passer la puissance au sol, le YXZ1000R se contente d'une transmission par cardan aux roues arrières. Il est possible, à la rotation d'un bouton, de passer en quatre roues motrices, seul l'essieu avant étant équipé d'un différentiel à glissement, et de bloquer ce dernier. Ce SSV n'étant pas prévu pour le franchissement, les quatre-roues motrices ne desservent alors qu'à une conduite sur terrain gras et/ou à faible adhérence.

Le YXZ1000R a été conçu avec le souci de centrage des masses. Ce qui est lourd, soit le moteur, la boîte de vitesses et le réservoir de 34 litres, est placé au plus bas et réparti intelligemment de façon à conférer stabilité et homogénéité au SSV. Par exemple, le réservoir a été placé sous le siège passager.

Autres détails intéressants, en vrac : la boîte à air et ses deux filtres papier et mousse se situe entre les deux sièges, les roues de 27 pouces sont équipées de beadlock pour éviter de déjanter en roulage basse pression, le freinage comprend un disque de 245mm sur chaque roue, la direction est assistée électriquement, le volant est réglable en hauteur, les sièges peuvent être avancés ou reculés, mais pas en inclinés.



Des aspects pratiques, on notera un rangement étanche à l'arrière du cockpit, un autre résistant aux éclaboussures devant le passager, une barre de maintien pour le passager (très utile!), une selle de chargement d'une capacité de 136kg, ... et une liste d'accessoires longue comme le bras permettant de personnaliser le YXR1000R selon les impératifs de chacun.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Gros joujou hyper fun
+
Moteur puissant (capacité à prendre les tours)
+
Boîte de vitesses séquentielle
+
Look
+
Efficacité (motricité, puissance, précision de pilotage)
+
Stabilité (mais...)
On a moins aimé :
-
Où l'utiliser en Suisse ?

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
YXZ1000R
Année :
2016
Catégorie :
Quad
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Trois cylindres, quatre temps, double arbre à cames en tête, quatre soupapes
Cylindrée :
998 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Triple Mikuni 41 mm
Performances
Puissance max. :
125 ch à 10'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
Prise constante, 5 rapports
Partie cycle
Suspension AV :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Course AV :
412 mm
Suspension AR :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Débattement AR :
432 mm
Pneu AV :
27/9 R14
Pneu AR :
27/11 R14
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique
Frein AR :
Double disque à commande hydraulique, frein de parking sur l'arbre de transmission
Dimensions
Longueur :
3'121 mm
Empattement :
2'300 mm
Largeur :
1'626 mm
Poids total :
699 kg
Réservoir :
34 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 24'990.-
Homologation : + CHF 3'000.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Le catalogue iXS 2020 de vêtements pour motard et motarde est disponible en ligne
Le fabricant suisse de vêtements pour motard et motarde, iXS, vient de dévoiler son catalogue 2020.
Essai Triumph Street Triple 765 RS 2020 - Le choix pertinent
Lorsque la petite quinzaine de journalistes arrive dans l’enceinte du circuit, nos montures du jour nous attendent patiemment, sagement alignées.
Honda dépose un brevet pour l'affichage tête haute sur ses motos
Honda continue son développement technologique en déposant un brevet HUD (Head-Up-Display), système d’affichage à tête haute pour ses motos. Le système qui est déjà présent sur certains modèles de la marque ailée, devrait tout prochainement voir le jour sur une partie de la gamme moto.
Kawasaki Z H2 2020 - Les premières images
Chez AcidMoto.ch, nous avons nos sources. Et elles sont bonnes ! Dernière information chaude du jour, des photos d'une Kawasaki Z H2 encore dans sa caisse de transport.
KTM Super Duke R 2020 - Les teasing ont commencé
Le constructeur autrichien vient de publier une vidéo montrant plusieurs de ses ingénieurs travaillant à la construction d'une nouvelle moto. A la vue du hashtag #getduked et des images il ne peut s'agir que de la 1290 Super Duke R.
Baisse de tension aux USA pour la Harley-Davidson LiveWire
Harley-Davidson avait surpris beaucoup de monde en se lançant dans l’aventure de la moto électrique avec sa LiveWire. La firme de Milwaukee était persuadé jusqu’à peu, que ce type de moto pourrait convaincre de nouveaux « bikers », notamment les plus jeunes fans de technologie. 

Hot news !

Ducati va proposer une version Superleggera de la Panigale V4
Nos confrères de MCN viennent de dévoiler une série de clichés mettant en scène une version carbone de la Panigale V4, soit rien de moins qu'une nouvelle Superleggera.
KTM s'apprête à lancer 5 modèles équipés d'un nouveau twin 490
L'information avait déjà été donnée en décembre 2018 par Stefan Pierer, PDG de KTM et c'est cette fois le blog Indian Autos qui le confirme, cinq nouveaux modèles propulsés par un twin 490 sont en préparation.
Honda Africa Twin  2020 - La campagne de teasing continue
Le constructeur ailé continue sa campagne de teasing entamée cet été concernant la refonte de son modèle historique Adventure : l'Africa Twin !
Essai Aprilia Dorsoduro 900 - Espèce en quête de distinction
Parfois, on a l'impression que certaines machines ne jouissent pas du succès escompté ni mérité. C'est le cas de la Dorsoduro 900, une machine à fort potentiel et pleine de qualités, qu'on aimerait croiser plus souvent.
Les Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 surprises lors d'un roulage
Durant l'été les constructeurs font rouler leurs nouveaux modèles sous des tenues de camouflage afin de les valider avant leurs homologations et présentations officielles. Les deux futures Ducati Streetfighter V4 et Panigale 959 ont été surprises lors d'un plein d'essence.
Triumph Daytona 765 – Une version standard surprise en plein roulage
Il y a quelques jours, Triumph annonçait la présentation le 23 août prochain d'une Daytona 765 produite à autant d'unité, or, selon une série de clichés il semblerait qu'une version standard doive également débouler.